Logo_Univ_Belgrano_positivo_color.jpg
 
  • Facebook Social Icon

​INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

EBP Master 

Nom de l'UP : Universidad de Belgrano - Buenos Aires

Étudiante : Solweig BARBIER

INTRODUCTION

 

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Solweig Barbier, 21 ans, je suis en stage de fin d’études actuellement. Je suis partie à l’Universidad de Belgrano à Buenos Aires (Argentine) le semestre dernier. Il s’agit d’une université privée, pas particulièrement de très bon niveau et qui n’a pas non plus une excellente réputation.

 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

 

Je souhaitais absolument vivre à l’étranger donc l’échange était une façon facile de réaliser cela, et pour l’université ça c’est vraiment joué au pif, je n’avais vraiment pas de préférences sur les continents, je voulais juste partir loin, j’étais pas trop mal classée… En vérité je voulais partir au premier semestre, je m’étais cassée la tête à faire un genre de tableau avec les destinations où je voulais aller pour le jour de la sélection, et au final une fille que je connaissais à peine m’a dit le matin de la sélection que ça avait l’air trop cool l’Argentine, vu que je suis un peu un mouton et crédule j’ai changé tous mes plans et j’ai demandé ça.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

 

Normalement le VISA n’est pas obligatoire au départ, il est faisable sur place, mais néanmoins certains agents sont embêtants à l’aéroport et te demandent de booker un billet de sortie d’Argentine au bout de 3 mois avant même de rentrer dans l’avion, pour être sûrs que tu ne restes pas sur le territoire sans VISA. Au final pour ma part vu que j’avais tous les papiers de l’université le gars a été clément et il m’a laissée dans l’avion même si je n’avais pas de billet de sortie du territoire, mais c’était un peu un stress quand même.

Le billet A/R m’a coûté environ 900€.

 

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

 

Pas d’accueil à l’arrivée, enfin pas à l’aéroport et pas de prise en charge pour la recherche d’appartement. On a eu un pot de bienvenue à la rentrée mais c’est tout. Il n’y a quasi pas d’assos dans l’université donc on a vite décidé de chercher des assos étudiantes en dehors de l’école pour bouger un peu. Au sein de l’école il ne se passe vraiment rien sinon.

 

CAMPUS

 

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’a le plus marquée ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus …)

 

Le campus se résume à un immeuble de 18 étages, il n’est pas assez loin du centre de la ville, mais tout près de là où la plupart des expats et étudiants vivent. C’était extrêmement mal organisé dans le bâtiment et il n’y avait aucune communication entre les étages, on a dû plusieurs fois descendre des papiers dans 8 étages différents pour les faire signer par toujours plus de personnes puis les ramener à une dame qui recopie à la main la feuille en question, que tu dois aller faire resigner, et que les gens sont pas là et que personne sait quels sont leurs horaires de travail voire même où se situent leur bureau …

 

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

 

Salle de travail, wifi, bibliothèque, cafétéria.

 

 

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

 

J’avais pris une sous-loc en arrivant que j’avais trouvée grâce à la page FB « Français à Buenos Aires », puis j’ai cherché sur place. Il y a plein d’annonces, et avec un budget européen, même bas, on arrive à trouver des trucs pas trop horribles.

« Français à Buenos Aires » : https://www.facebook.com/groups/46728894402/

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

 

J’habitais Palermo, une coloc avec une vingtaine de personnes, j’avais une chambre simple seule. Je payais dans les 350€/mois, ce qui est relativement cher pour Buenos Aires. L’avantage du quartier c’est que ça reste le plus « safe » de Buenos Aires, mais du coup c’est un pas très argentin comme endroit. Mais c’est très mignon et agréable.

 

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

 

Je conseillerais de ne pas avoir peur d’aller dans des quartiers comme Chacarita, Belgrano, Almagro… Palermo et Recoleta qui sont les quartiers les plus côtés, sont biens. Mais si vous trouvez une coloc vous pouvez être sûrs que la moitié des gens avec vous seront des français. De plus, en allant dans des quartiers alentours le loyer baisse sensiblement pour de meilleurs apparts.

 

COURS

 

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

 

Oui assez, mais au final si on a déjà une « dominante » de choisie (marketing, finance…), les cours à choisir sont un peu tous tracés.

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

 

Certains professeurs étaient très intéressants, avec une charge de travail importante, mais vraiment l’impression d’apprendre quelque chose. D’autres avaient un contenu nettement allégé (sur 5 de mes cours, 2 ne prennent que 5 pages de notes en 6 mois). Etant donné que l’université est privée, il est de notoriété publique que les élèves sont d'un milieu aisé et "paient" pour leur diplôme plus que pour le contenu des cours.

 

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

Quasiment pas de travail. Des travaux de groupes avant les partiels. Peut-être 3h de travail par semaine dans les semaines chargées.

 

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

2 sessions d’examens : les partiels et les finaux.

 

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

 

Oui, certains sont indulgents du fait qu’on soit français également.

 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Marketing de servicios et Satisfacción del cliente.

 

 

VIE ÉTUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

 

Je suis pas mal sortie avec l’asso Bais au début, pour rencontrer des gens.

 

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

Dans l’école il n’y en a aucune, du coup sur Buenos Aires il y en a quelques unes. Les plus connues : Bais, Argentina for all, Pals.

 

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

 

20h de cours et sinon temps libre. Très tranquille.

 

ENVIRONNEMENT

 

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

 

A peu près autant que les Français et aussi mal.

 

Avais-tu pris des cours de langue ? Etait-ce nécessaire ?

 

J’ai choisi de prendre des cours d’espagnol dans l’université, et la prof était géniale, ça m’a beaucoup servie pour m’exprimer correctement et en vrai espagnol, au lieu de juste me faire comprendre.

 

Quel temps faisait-il ?

Quand il y a du soleil il fait tout de suite très chaud, même en plein hiver, du coup ça peut passer de 5°C car il pleut à 20°C en 10 minutes parce que le soleil est apparu. Eté chaud mais vrai hiver, bien que tempéré.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

 

Beaucoup de bus à Buenos Aires, tout fonctionne grâce à ça, en revanche, ils n’ont pas d’horaires, du coup il peut en passer 15 de la même ligne à la suite (true story), puis plus du tout pendant 1h.

 

 

CULTURE LOCALE

 

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

 

A Buenos Aires c’est assez européen. Les principales différences se voient dans la manière d’aborder les « problèmes du quotidien », ils sont beaucoup plus cools avec ça. Ils sont tout le temps en retard également, vivent tranquillement, en buvant du maté à longueur de journée.

 

Quels sont les sports les plus populaires ?

 

Foot et polo.

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Clasico Boca/River, le Lolapalooza.

 

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

 

Patagonie, Mendoza (Cordillère des Andes), Chutes d’Iguazu. Tout est magnifique. J’ai également été en Uruguay, au Chili, en Bolivie et au Pérou, qui sont relativement loin mais qui valent le coup.

 

COÛT DE LA VIE

 

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

 

Loyer : dans les 350€ internet inclus.

Nourriture : à peu près le même prix qu’en France, les légumes et fruits sont moins chers.

Tel : au top-up, peut-être 10€ par mois en tout.

Vêtements : tout est moche, de mauvaise qualité et coûte cher.

Loisirs : les sorties sont pas très chères, pour les voyages les avions coûtent relativement chers, mais la plupart des activités sont randos et visites gratuites …

 

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

 

Assurance santé à 150€ pour les 6 mois.

Frais d’inscription à l’école 150 US$.

 

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

 

Un peu moins qu'en France.

 

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Possible et relativement facile.

 

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

 

Bourse d’études et bourse Aquimob.

 

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

 

Entrée gratuite dans les musées.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

 

Les voyages valent vraiment la peine, les paysages sont magnifiques. Comme l’avion est relativement cher, il nous est arrivé plusieurs fois de prendre des bus de 24h pour traverser le pays, mais les paysages sont incroyables et changent super vite.

La population est beaucoup plus aidante qu’en Europe. Il suffit que vous vous arrêtiez dans la rue et que vous ayez une tête de touriste pour qu’on vous propose de l’aide pour trouver votre chemin.

La ville de Buenos Aires est bouillonnante également, je pense qu’en tant que touriste ce n’est pas une très belle ville, quoi que, mais à vivre c’est incroyable parce que c’est très vivant. Il se passe toujours des millions de trucs partout. La culture est super vivante, il y a des concerts, le street-art est super développé et magnifique.

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

L’adaptation à la culture différente apporte toujours des surprises sur le moment, mais on oublie assez vite.

Le seul truc qui m’a vraiment gênée c’est le comportement de l’université en général, des profs. Certains ne venaient pas sans prévenir, mais les étudiants doivent quand même venir pointer, on a eu un prof hyper machiste qui ne nous calculait pas.

A côté de l’université de Belgrano, Kedge est super organisée au niveau administratif.

 

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

 

Pas vraiment. Juste un proprio super relou, mais c’est très courant à Buenos Aires.

 

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

 

Par rapport à l’université, de ne pas trop en attendre des cours. Mais que sinon tout le reste à côté est fou.

 

 

CONCLUSION

 

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 

Ca m’a apporté un nouveau regard sur la vie (wouhou !). Non en vrai les gens là-bas ne jugent pas du tout comme on a l’habitude de faire, en France au moins, il y a beaucoup moins d’intérêt porté à l’apparence, et ils ont tous des vies beaucoup plus compliquées que nous, à avoir 2 jobs différents en plus de leurs études pour pouvoir payer (sauf dans l’université où j’étais).

C’est vraiment une expérience riche, pas parce que j’ai fait la fête H24,  mais je ne sais pas le fait de vivre avec des gens qui n'ont pas la même vision du tout, ça vous fait changer un peu quand même.

 

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Oui bien sûr, s’il y a des gens intéressés par l’université après mon témoignage !

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/10
 
ucaa.jpg

​INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Nom de l'UP : Pontificia Universidad Catolica Argentina (UCA)

Étudiante : Anne 

« Anne est partie un semestre en échange universitaire à Buenos Aires, elle nous raconte en détail son expérience en Argentine. Elle semble avoir été bien accompagnée par son université d’accueil pour toutes les démarches ainsi que son intégration ! »

 

INTRODUCTION

 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Je m’appelle Anne, j’ai 23 ans, je suis en M2 à Kedge Marseille et je suis partie en échange pendant 6 mois de février à juillet en Argentine. Mon université d’accueil était la UCA, l’université catholique argentine de Buenos Aires.

 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

 

Je pensais en côtoyant des étudiants m’intégrer plus facilement à la vie locale. Faire un échange m’a paru également plus simple que de chercher un stage à l’étranger. J’adore la langue espagnole, j’avais fait une classe européenne plus jeune et je voulais découvrir l’Amérique Latine. L’Argentine est un pays développé et qui n’est pas dangereux comme certaines autres destinations de cette région du monde. D’autres pays m’intéressaient mais le hasard de la sélection de Kedge a fait le reste et j’ai sauté sur cette opportunité.

 

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

 

On entre en Argentine avec un VISA de touriste pour 3 mois, le VISA étudiant se fait ensuite sur place. Contrairement à d’autres universités, la UCA nous accompagne entièrement dans la démarche et de façon très claire. L’obtention du VISA peut en revanche prendre beaucoup de temps mais ce n’est pas un problème, au pire on fait un petit voyage en Uruguay (à 1h en bateau) et c’est reparti pour 3 mois !

Après la constitution de mon dossier j’ai attendu l’acceptation officielle avant de prendre mon billet ce qui du coup faisait assez tard… Normalement pas de raison que le dossier ne soit pas accepté, c’est une formalité mais dans le doute j’ai préféré attendre.

Pour ceux qui voudraient louer une voiture le permis français suffit.

Je n’ai pas fait de vaccins spéciaux, on conseille parfois celui de la fièvre jaune pour les chutes d’Iguaçu mais rien d’impératif.

 

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

 

A mon arrivée, j’étais avec mon père qui avait pris des vacances. En mode touristes, nous sommes allés voir à quoi ressemblait l’université, le vigile nous a gentiment éconduits… A part ça, le jour officiel très bon accueil, nous avons eu une semaine d’orientation avec d’autres étudiants étrangers, le petit déjeuner était prévu et le déjeuner aussi. Ils nous distribuent un plan de la ville, le guide des bus (le Guía T au fonctionnement très spécial).

 

 

CAMPUS

 

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

 

Le campus est situé dans le quartier « chic » de Puerto Madero, un peu excentré. C’est un endroit très joli dans le style de la Défense, parfait pour prendre un café en regardant le fleuve à la sortie des cours.

L’université se compose de trois grands bâtiments modernes.

 

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

 

Pas de piscine ni de salle de sport ! Mais une grande église avec des messes plusieurs fois par jour !

La bibliothèque est grande et plutôt agréable avec une salle d’emprunt, une salle parlante et une salle silencieuse ; des toilettes et un magasin de photocopies. Elle reste ouverte jusque tard et ouvre aussi le samedi. Wifi disponible partout.  

 

 

LOGEMENT

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

 

Pas de logements proposés par l’université, ni d’aide particulière. Le mieux est de réserver une auberge de jeunesse et de chercher sur place. Les sites internet comme compartodepto ou craiglist proposent des chambres à louer.

 

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

 

J’habitais dans le quartier de Palermo près de Plaza Italia, mais un peu loin de la fac. C’est un quartier branché près des boîtes, restos avec petites maisons et espaces verts. J’étais dans une coloc avec une argentine de 30 ans et un autre étudiant français. On peut trouver tout type de logement, des résidences étudiantes, colocs géantes de 20 personnes, petite coloc posée, logement en famille chez l’habitant.

 

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

 

La plupart des étudiants habitent dans les quartiers de la Recoleta, Palermo ou plus près de la UCA dans le centre vers Congreso ou San Telmo (sympa mais certaines rues craignent un peu le soir). Il faut éviter le quartier de la Boca.

 

COURS

 

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

 

Oui, RAS.

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

 

Il y a des cours PEL pour les étudiants étrangers qui sont faciles à valider et des cours argentins normaux. J’ai pris des cours de marketing avec argentins et un cours PEL. J’ai trouvé qu’il fallait plus apprendre par cœur les cours, mémoriser les diapos des PPT.

 

Que penses-tu de la charge de travail ? Était-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

Charge de travail normale, j’avais environ 13h de cours par semaine.

 

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?     

 

Cela dépend des cours. Seule la note du partiel final compte et pour avoir le droit de le passer il faut valider les examens du contrôle continu. Exemple : 3 QCM, ou 1 contrôle + 1 TP …

 

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

 

Oui ils sont très abordables.

 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Pas spécialement, j’ai bien aimé le cours PEL de « Nuevo Cine ».

 

VIE ETUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

 

Il y a aussi l’association d’accueil des étrangers, les Pals qui est très active. C’est sympa pour rencontrer des internationaux. J’ai eu l’impression que les argentins ne socialisaient pas beaucoup pendant les cours. C’est bien du coup de chercher des activités à côté, artistiques, sportives, etc…

 

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

La UCA propose des cours de sport et des activités religieuses mais je n’y ai pas participé.  Un centre culturel mais qui ne propose pas grand-chose, mieux vaut regarder du côté des centres culturels Rojas ou San Martin.

 

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

 

J’avais cours le soir de 18H30 à 22h environ, pas tous les jours. Je prenais aussi des cours de guitare, de céramique précolombienne et de chant. Et pour les sorties ça ne manque pas à Buenos Aires : ballade au parc, ciné, concert, restos, théâtre, boites etc…

 

ENVIRONNEMENT

 

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

 

Ils parlent surtout espagnol et les cours de la fac sont tous en espagnol.

 

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Non, la fac demande un niveau C1 et fait passer un test à l’entrée. Pour les étudiants qui n’ont pas ce niveau il y a des cours payants obligatoires.

 

Quel temps faisait-il ? 

 

Beau plutôt chaud et ensoleillé comme dans le sud de la France. Mais attention il fait tout de même bien froid en hiver et beaucoup de maisons n’ont pas de vrai chauffage.

 

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

 

Elle est environ à 10-15m à pied de la Plaza de Mayo. Et des bus y vont directement comme le 111 par exemple.

 

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

 

L’Argentine est un grand pays assez diversifié au niveau paysage et culture selon les provinces. Buenos Aires est une super ville mais je ne me suis pas sentie très dépaysée, le style de vie ne change pas radicalement de l’Europe. Il y a d’autres régions où la culture indienne et le folklore sont beaucoup plus présents.

 

Quels sont les sports les plus populaires ?

 

Le football, il faut choisir son camp entre Boca ou Rivers !

 

Quels sont les événements à ne surtout pas rater ?

 

J’ai bien aimé le festival de musique Lollapalooza, il y avait de grosses têtes d’affiches, si vous avez la chance d’y être à la bonne époque !

 

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

 

J’ai visité une partie de la Patagonie, vu le magnifique glacier Perito Moreno et fait du trekking à El Chalten. J’ai aussi visité les chutes d’Iguaçu dans la région tropicale de Misiones, très impressionnant ! J’ai terminé par un road trip du côté de Salta en passant par le Salar d’Uyuni en Bolivie. Je recommande tout ! J’aurais adoré faire la Péninsule de Valdès je le conseille pour les amoureux de la faune marine.

 

COÛT DE LA VIE

 

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

 

Je dirais environ 400€ de loyer et 400/500€ pour le reste.

 

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

 

Assurance médicale obligatoire que j’ai prise avant de partir. Des photocopies …

 

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

 

Presque aussi cher, la plupart des produits sont à un prix équivalent, les produits importés sont plus chers mais les restos, l’alcool ou le transport sont moins chers.

Le Nutella est carísimo, faites vos réserves mais il y a le dulce de leche pour remplacer.

 

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Je ne sais pas.

 

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

 

Non.

 

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

 

Non, pas particulièrement.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

 

Qu’est-ce que t’as le plus aimé ?

 

J’ai aimé l’ambiance culturelle de la ville, il y a toujours quelque chose à faire à n’importe quelle heure.

 

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

J’ai trouvé assez dur de se lier d’amitié avec les argentins, même si ce n’est pas impossible, on est souvent avec des internationaux pour les soirées et en cours ce n’est pas le meilleur endroit non plus.

 

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

 

Pas spécialement.

 

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

 

Essayez de voyager si vous en avez l’occasion, l’Argentine est un pays immense très varié et qui a de magnifiques paysages à offrir.

 

CONCLUSION

 

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 

J’ai pu me faire une très bonne amie argentine et des amis internationaux. J’ai adopté pendant mon échange un mode de vie proche du mien mais tout de même différent, j’en retiens de la musique, des films, des recettes de cuisine, des petites habitudes etc…

Je recommande évidemment, après vous aurez envie de repartir !

 

Accepterais-tu d’être contactée pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Oui.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/5