SDSU
San Diego (SDSU)
dnltR-fj_400x400.png

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE

Nom de l'UP : San Diego State University

Étudiante : Léopoldine GARCIN-BERSON

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Léopoldine, j’ai 24 ans et j’ai passé 5 mois en université à San Diego de janvier à mai (le « Spring semester »).

San Diego State University (SDSU) est l’une des universités de San Diego, situé en Californie, plus précisément à la frontière avec le Mexique. C’est une fac qui accueille beaucoup d’étudiants étrangers (notamment au Fall semester d’août à décembre).

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

 

​J’avais été aux Etats-Unis plusieurs fois en tant que touriste, et j’avais très envie d’y retourner afin d’y vivre ma propre expérience, et la Californie m’attirait particulièrement notamment du fait de la qualité de vie (diversité des paysages, météo, plage).

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

J’ai fait l’erreur de prendre rendez-vous un peu tard pour mon VISA, que j’ai reçu la veille de mon départ, donc beaucoup de stress. Conseil : s’y prendre à l’avance car les rendez-vous à l’ambassade partent vite !

Les dossiers à constituer pour le VISA sont assez pénibles à faire car il faut donner beaucoup d’informations, ce n’est pas compliqué mais il faut juste s’y prendre à l’avance.

J’ai pris juste un aller Paris-San Diego, c’était donc forcément plus cher qu’un A/R : un ami m’a dit plus tard qu’il y avait des billets avec une option permettant de modifier la date de départ (Air France je crois).

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Je suis arrivée sans logement, du coup quelques jours à l’hôtel ont été nécessaires. Le campus est très loin de la ville (1h en bus) donc j’ai dû changer d’hôtel pour en prendre un plus proche.

L’université avait prévu un check-in pour tous les exchange students, avec une visite du campus, un petit déj etc. C’était très bien organisé, chaleureux et cela m’a permis de rencontrer pas mal d’étrangers.

Nous avons eu ensuite pas mal d’amphis pour nous expliquer le fonctionnement de SDSU, les règles à suivre etc : le service international (« ISO ») encadre très bien les étudiants au début, et reste présent tout au long du semestre si les étudiants ont besoin.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

J’ai été vraiment impressionnée par la taille de mon campus, sur lequel j’ai eu du mal à trouver mes salles de cours au début. Il y a également beaucoup d’étudiants mais cela le rend très chaleureux et vivant.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Il y avait une bibliothèque ouverte 7 jours/7 et 24h/24, j’y allais souvent pour bosser et nous nous retrouvions là-bas en général avec d’autres étudiants pour nos travaux de groupe.

Il y avait également un gros complexe sportif auquel j’allais faire du futsal, avec des terrains de basket, plein de machines pour faire du sport, un mur d’escalade etc.

Je ne crois pas qu’il y avait une cantine mais il y avait plein de restaurants, notamment un Subway, un fast food chinois, une pizzeria, un burger, ainsi que plusieurs supermarchés qui vendaient de tout et notamment de la nourriture. Bref, nous avions absolument tout le nécessaire sur le campus, puisque comme je l’ai dit celui-ci était très éloigné de la ville et pas tout près des hypermarchés.

Enfin le wifi couvrait tout le campus et était hyper rapide.

A noter : l’intégralité du campus était « smoke free », c’est-à-dire qu’il était impossible de fumer sur le campus. N’étant pas fumeuse cela ne m’a pas posé de problème mais cela devait être assez contraignant pour les fumeurs (impossible de faire une pause cigarette entre 2 cours vu la taille du campus).

Il y avait aussi des bornes de sécurité installées sur tout le campus, reliées à la police, car le soir il n’y a pas beaucoup de monde et n’importe qui peut venir.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

En arrivant j’hésitais entre logement via l’université et logement « privé », mais dans tous les cas je voulais être sur le campus car j’avais des cours qui se finissaient tard le soir. J’ai finalement opté pour une chambre à Suites On Paseo, une résidence étudiante à quelques secondes à pied du campus. Je suis allée demander des infos au service housing de l’université, mais ils n’étaient pas très clairs et il ne restait plus beaucoup de choix à quelques jours du début des cours. J’ai trouvé Suites On Paseo en faisant le tour des différentes résidences autour du campus (il y en a pas mal et notamment « Bvd 63 » la plus connue mais un peu plus éloignée).

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

Suites On Paseo s’est révélé être une bonne option car j’étais vraiment à côté du campus, mais aussi des bus et du tram si je voulais bouger (aller à l’hypermarché, downtown, à la plage). Le quartier est presque uniquement étudiant, avec notamment beaucoup de maisons de fraternités. Je recommande cette option !

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Conseils : privilégier les logements sur le campus, car tous les étudiants y sont, et tout est à proximité (restaurants, supermarchés, moyens de transport pour bouger).

L’université nous avait fait un speech sur la nécessité de faire attention sur le campus le soir, mais pour ma part je n’ai jamais été spécialement inquiétée en rentrant de cours (je sortais à 21h45). J’ai quand même reçu un mail de la police un soir prévenant qu’un homme près du campus avait tenté de kidnapper une fille dans sa camionnette et qu’il avait une arme. Mais comme partout ailleurs il faut être prudent et ne pas sortir seul tard le soir.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

J’ai été assez déçue concernant les cours, car il y a un choix très large et éclectique, mais avec Kedge j’étais obligée de prendre des cours uniquement dans la catégorie « business administration » (marketing, finance etc.) et pour les graduate students, ce qui a donc beaucoup restreint mon choix.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Les cours à SDSU étaient beaucoup plus interactifs qu’à Kedge BS : les profs cherchent vraiment à créer un dialogue avec les étudiants, et nous incitent à donner notre point de vue, à avoir des débats etc. Ils ont aussi un powerpoint mais digressent beaucoup et parlent de leur expérience personnelle, d’exemples concrets etc.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

La charge de travail était considérable, bien plus importante que ce que j’ai pu avoir à Kedge : avant chaque cours il faut lire des articles, des études de cas et des chapitres de livres. Beaucoup de travail en amont !

J’avais 3 cours de 2h40 chacun par semaine, ce qui n’est pas beaucoup mais heureusement car j’avais une grosse charge de travail avant chaque cours, j’ai donc passé pas mal de mon temps libre à bosser ! A prendre en considération si on n’est pas un gros bosseur …

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

Je n’ai eu de « mid-term exam » que pour un cours sur 3, et pour tous mes cours j’ai eu un examen à la fin du semestre.

Autrement j’avais des travaux de groupe dans tous mes cours, et la participation orale est également importante pour les profs qui privilégient l’échange avec les élèves (mais sont en général plus indulgents avec les exchange students).

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les profs sont très facilement accessibles, par mail, par rdv à leur bureau ou à la fin du cours. Ils aiment beaucoup quand les élèves viennent leur parler et essayent vraiment de créer une relation avec eux. Au début du semestre, dans chaque cours mes profs ont demandé à chaque élève d’où il venait, ce qu’il avait fait avant etc : j’ai été agréablement surprise par leur enthousiasme et leur sympathie.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Dans l’ensemble mes 3 cours m’ont plu, mais je recommande particulièrement celui de « strategic brand management » : le prof est passionnant (il est assez connu à l’université), très charismatique et fait intervenir des « guests » très intéressants (des entrepreneurs, des directeurs marketing etc).

A prendre en compte si vous choisissez ce cours : c’est celui pour lequel j’ai eu le plus de travail à faire ! Nous avions une étude de cas à bosser avant chaque cours, assez complexe d’une vingtaine de pages, et le prof nous interrogeait dessus + des articles à lire … Obligatoire de s’investir.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

Pas mal de petits événements organisés par l’université sur le campus. Je me suis intégrée plutôt via des soirées organisées par des potes. Tous les week-ends il y a des « party bus » qui emmènent les étudiants à une boîte downtown, très pratique et assez marrant.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Le complexe sportif sur le campus est énorme et propose plein de sports, et l’abonnement n’est pas cher.

Le système des associations n’est pas du tout le même qu’à Kedge, puisqu’ici ce sont les fraternités et les sororités qui dominent. Mais il est très difficile d’y rentrer en particulier pour un exchange student, et les rites de bizutage sont assez hard… Ces associations n’ont pas une très bonne réputation aux Etats-Unis avec beaucoup d’histoires de viol en soirée (nous avons eu un amphi dessus au début du semestre).

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

Lundi : j’avais mon cours de « strategic brand management » le soir, du coup la journée je bossais les études de cas et les articles

Mardi : je bossais mes 2 cours du lendemain

Mercredi : j’avais mes 2 cours l’aprem et le soir

Jeudi : futsal et week-end.

J’organisais mon week-end en fonction de la charge de travail que j’avais pour la semaine suivante (j’avais aussi 2 projets à faire pour Kedge), j’essayais de bosser le jeudi voire vendredi pour avoir samedi et dimanche libres.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

Les locaux parlent quasiment tous anglais, les seuls qui ne le parlent pas sont ceux d’origine mexicaine qui ne parlent qu’espagnol mais c’est très rare (d’autant plus sur le campus qui est très international).

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Je n’avais pris aucun cours de langue, ayant un bon niveau d’anglais. Je ne pense pas que ça soit nécessaire à partir du moment où l’on parle bien anglais.

Quel temps faisait-il ?

Il faisait super beau comme on s’y attend en Californie ! Quelques jours de pluie en 5 mois quand même mais du soleil quasiment tous les jours, c’est un point super positif.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence,  horaires)

L’université était loin de la ville mais bien desservie par des bus et des trams, il y en avait toutes les 10 min à peu près.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

 

Ce que j’ai préféré aux Etats-Unis : les Américains ! Hyper gentils, souriants et accueillants, ils n’hésitent pas à te parler dans la rue ou dans les transports, et spécialement quand tu leur dis que tu es français. Ils sont curieux et souriants, j’ai vraiment adoré cet état d’esprit très ouvert.


La culture locale : un mélange entre les Etats-Unis et le Mexique très intéressant, que ce soit les habitants, la nourriture, …


Quels sont les sports les plus populaires ?


Le basket : les matchs se jouent à Viejas Arena sur le campus et les places sont gratuites avec la carte d’étudiant, allez voir un match ça vaut le coup !

Autrement je dirais le football américain.

En tout cas ici on ne parle pas de « soccer » (je suis une grande amatrice) : au futsal il n’y avait que des européens ou des étudiants d’Amérique du Sud.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

J’ai pu regarder des événements mythiques à la télé, comme la finale du Superbowl ou les Oscars.

Il y avait pas mal de concerts à Viejas Arena (Maroon 5, Imagine Dragons…).

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

 

J’ai visité le zoo de San Diego, cher mais le plus grand du monde à ce qu’il parait.

La ville est assez grande mais le centre en soi n’est pas énorme (« Gaslamp Quarter » est le quartier un peu touristique à voir) et assez joli avec des vieilles maisons et très animé le soir (mais beaucoup de SDF dans les rues, il m’est arrivé de ne pas me sentir très en sécurité).

Il y a aussi le sea world que je ne suis pas allée voir, et les plages notamment Pacific Beach.

Old Town est aussi sympa à visiter, une sorte de reconstruction du vieux San Diego, assez touristique.

COÛT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)


Nourriture : j’avais un meal plan inclus dans mon loyer avec ma résidence universitaire, j’avais donc 2 repas/jour mais j’achetais quand même de la nourriture.

Forfait téléphonique : 20$/mois avec l’opérateur Campus Sim proposé par la fac : j’ai pris celui avec le moins de data car il y a du wifi partout aux Etats-Unis.

Internet : inclus dans mon loyer.

Transports : je n’ai pas pris d’abonnement mais lorsque je faisais un trajet pour aller à la plage ou dans le centre-ville je prenais un day pass à 5$ (plus avantageux qu’un A/R).

Vêtement : étant très intéressée par les fringues j’en ai achetées pas mal notamment dans les boutiques qui existent peu ou pas à Paris (Urban Outfitters, Forever 21, Topshop) c’était bien moins cher qu’en France donc j’en ai profité !

En résumé je n’avais pas de grosses dépenses mensuelles mis à part mon loyer, j’ai trouvé que la vie n’était pas très chère en tant qu’étudiant car la nourriture est bon marché dans les supermarchés et sur le campus il n’y a que des restos largement abordables (Subway, pizza, burger etc) (mais pas très diététique… j’en avais un peu marre au bout d’un moment).

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)


Les livres ! Très chers… les cours se basent beaucoup plus sur des livres qu’en France, du coup on est censé acheter des bouquins qui coûtent 200$ pour chaque cours … mais j’ai réussi à les trouver gratuitement en pdf sur internet, ou alors ce sont des éditions qui dataient de 2012 au lieu de 2015, ce qui passe largement.

 

En revanche on est obligé d’acheter des « readers » pour chaque cours, qui regroupent des photocopies d’études de cas et d’articles sur lesquels on doit bosser, et qui coûtent entre 100$ et 140$.


Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Le loyer est très élevé, mais la vie de tous les jours est plutôt la même voire moins chère.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

L’université nous avait prévenu : nous n’avons pas le droit d’avoir un job comme la plupart des étudiants Américains ont, au Starbucks par exemple, pour des questions de VISA je crois.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Non.


En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Non.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?


Les américains et leur état d’esprit : il y a une vraie émulation et les profs poussent leurs élèves à réaliser leurs projets, c’est un peu le cliché de l’American dream mais je l’ai réellement senti. C’est très stimulant, surtout que c’était les derniers cours de ma vie d’étudiante et que je me posais des questions sur mon projet pro.


As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

Désillusions : je ne pensais pas avoir autant de travail, par moments j’en avais marre de passer autant de temps à lire les articles, les études de cas, les bouquins… et j’avais l’impression de ne pas assez profiter de mon échange.

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

J’ai un peu galéré à trouver un logement, car ceux-ci partent très vite (j’ai quitté le mien en mai et il y avait déjà des étudiants qui emménageaient pour le semestre d’août).

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Conseils : vivre sur le campus, que ce soit dans une résidence universitaire ou dans une maison avec des collocs.

Bon plan : le meal plan s’est révélé être une bonne option car il n’y avait pas de cuisine dans ma chambre.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 

Je recommanderais sans hésiter cette expérience. C’était passionnant d’être immergée dans la vie étudiante américaine telle qu’on la voit dans les séries et les films. Et au-delà de ça, de découvrir un état d’esprit et une culture spécifique aux Etats-Unis, avec ses (nombreux) bons et ses (quelques) mauvais côtés.

J’y ai aussi rencontré beaucoup de gens de tous pays. C’est très enrichissant.

L’université est très agréable et il est possible de s’y faire de bons contacts.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui bien sûr.