• Facebook Social Icon

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE - Double Diplôme sur 1 an en 2015/2016

Nom de l'UP : University of Vaasa

Étudiante : Anne-Sophie BRANDSTATT

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Anne Sophie. Après une année de césure que j’ai effectuée en France, je voulais absolument partir à l’étranger pour valider mon diplôme et pour découvrir une autre culture. Plusieurs domaines sont représentés dans l’Université de Vaasa, j’ai choisi la partie International Business.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

J’ai choisi de faire un double diplôme et je voulais le faire en Europe du Nord car je ne connaissais pas du tout la région et dans un pays où il était facile de parler Anglais, langue que je voulais améliorer. Mon choix s’est donc porté sur la Finlande. L’université de Vaasa est la seule université finlandaise qui propose un Double Diplôme avec Kedge.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

 

Très bien ! Le service administratif de l’école de Vaasa est très réactif et répond à toutes vos questions. Pas besoin de VISA et la monnaie est l’euro donc ça facilite l’arrivée ! Un tuteur m’a été attribué et m’a contacté quelques semaines avant pour planifier mon arrivée et pour répondre à toutes mes questions. Pour le billet d’avion, je conseille de le prendre le plus tôt possible car le prix peut facilement passer de 100 à 200 € l’aller.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Parfait ! Je suis arrivée dans le très petit aéroport de Vaasa avec d’autres étudiants. Un étudiant finlandais nous a accueilli et nous a emmenés en voiture jusqu’à nos logements respectifs. Là, j’ai fait l’état des lieux avec mon tuteur et il m’a ensuite montré le supermarché le plus proche. On a eu une semaine d’orientation pour nous familiariser avec la ville, le fonctionnement des cours et les activités proposées.

 

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus …)

Sur le campus il y les salles de cours, la bibliothèque, une salle de sport payante hormis le Mercredi soir et 4 RU. Ce n’est cependant pas un complexe sportif à l’américaine. En revanche il est idéalement situé et c’est très plaisant de travailler à la bibliothèque qui a une grande baie vitrée qui donne directement sur la mer. Le coucher de Soleil y est magnifique !

 

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

La bibliothèque est ouverte de 9h à 19h30 du Lundi au Vendredi et de 11h à 15h le Samedi. A côté il y a une salle de travail avec des ordis qui ouvre plus tôt et ferme plus tard mais il faut y aller tôt en période d’examen pour avoir une place. Sinon il est possible de réserver des salles de travail et même une clé qui donne accès à une salle jusqu’à 2h du mat !

La principale cantine est Mathilda, bon rapport qualité-prix mais patates à tous les repas !

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

Un peu stressant mais au final très bien. L’université de Vaasa m’a dit de contacter l’agence VOAS qui s’occupe des logements étudiants dans la ville. J’ai postulé dès que j’ai su que j’étais acceptée à Vaasa. En Août j’ai reçu un avis favorable. Le conseil est de postuler dès qu’on sait qu’on est accepté. J’ai réservé avant même d’acheter mes billets d’avion. Certains de mes amis n’ont pas été pris mais ils ont trouvé assez facilement un logement (pas forcément meublé).

 

Où habites-tu et que penses-tu du logement et du quartier ?

J’habite à Linna, dans une résidence étudiante à 10 min de l’université et 15min du centre-ville en vélo (le vélo est plus que conseillé et il y a des pistes cyclables partout, bien déblayées quand il neige). L’emplacement est idéal (une autre résidence est en plein cœur de la ville), je suis vraiment près de l’université et à 50m de la plage. De plus, contrairement aux autres logements, il y que des Erasmus donc l’ambiance est vraiment cool. Une salle commune et un sauna sont mis à notre disposition.

 

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Réserver le logement le plus tôt possible pour avoir son premier choix et accepter le choix proposé par VOAS, ça évite de stresser avant le départ. Pas de quartier sensible. Il y juste un logement près de l’arène de hockey qui est vraiment loin de l’université (à éviter si possible).

COURS

 

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

 

Le premier semestre (de Septembre à Décembre) est divisé en 2 périodes et le second semestre, en 3 périodes. Pour chaque période il y a en général 2-3 cours niveau Master et 3-4 cours niveau Bachelor proposés (à noter que certains cours de Bachelor sont plus difficiles que les cours de Master…).

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

On a presque à chaque fois, un dossier à faire en groupe et une présentation orale, ainsi qu’un examen écrit. Les travaux de groupe sont souvent intéressants, d’autant plus qu’on est mélangé avec d’autres nationalités. Pour les examens, il y a 3 dates, on peut donc le repasser 2 fois si on l’a raté la première fois ou sin on n’est pas satisfait de sa note. Les notes vont de 1 à 5 et la majorité des étudiants le réussissent assez aisément, si ce n’est 1 ou 2 matières qui sont vraiment difficiles. Les profs sont très accessibles, que ce soit par mail, à la fin du cours ou sur rendez-vous (ils ont souvent un bureau avec des permanences).

Que penses-tu de la charge de travail ? Est-elle importante ? Combien d’heures de cours as-tu en moyenne par semaine ?

Pour les échanges d’un semestre, vous devez prendre 6 cours de 5 ECTS, ça représente en moyenne 10-15h par semaine mais beaucoup de travail perso. Pour les Double-Diplômes, on peut étaler ces cours sur l’année mais le mémoire représente un vrai travail, on a des cours de méthodologies obligatoires et les attentes sont plus élevées qu’à Kedge. Il est aussi possible de prendre des cours de langue qui ne seront pas pris en compte pour le Learning Agreement.

Quelle est la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

A la fin de chaque période, nous avons un examen pour les matières qu’on a étudiées, soit 2 ou 3 par période. Si on le rate, on peut le passer la période suivante.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

J’ai bien aimé le cours d’International Business et de Sustainability and International Business Ethics (ce-dernier est très vivant avec des cas pratiques à résoudre en groupe). J’ai également choisi Global Sourcing and Procurement qui est de niveau Bachelor mais est en réalité très exigeant (QCM très difficile) donc je le conseillerai qu’à ceux qui veulent vraiment étudier dans ce domaine.

VIE ETUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

Bien. En général, 1 ou 2 soirées sont organisées dans la salle commune de la résidence (c’est le cas que dans ma résidence Linna). L’ESN (Erasmus Student Network), de son côté organise souvent des soirées en boîte ou propose des activités (visite d’une ferme suomi, initiation à des sports typiques…).

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Je fais exclusivement les soirées organisées par l’ESN (Asso des Erasmus). Il existe de nombreuses autres assos qui nous sont présentées au début du semestre mais je ne connais personne qui les a intégrées car il faut souvent parler Finnois…Plusieurs sports gratuits sont néanmoins proposés avec un étudiant référent mais si vous voulez faire des compétitions, il faut vous inscrire en club.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

Il n’y a pas de semaine type car les cours et les horaires varient d’une semaine à l’autre mais j’ai en moyenne entre 10 et 15h de cours qui commençaient souvent à 10h jusqu’à 14h. je mange soit pendant la pause à 11h30 (c’est assez tôt mais les Finlandais le font ou à 14h après mes cours). Après je reste jusqu’à 18h à la BU pour des travaux de groupe et pour travailler mon mémoire. Les soirées sont surtout les Mercredi et Samedi et de nombreuses activités étaient proposées en Septembre (tour en bateau autour des îles, fabrique de bières, après-midi d’intégration…). Je sortais parfois le Samedi soir également et des dîners internationaux, des Sitsit (spécialités finlandaises) étaient aussi organisées par l’Asso étudiante ESN. J’allais au sport 2-3 fois par semaine et profitais du Dimanche pour me reposer et faire un brunch avec des amis. La semaine est au final assez complète.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

Tous les Finlandais maitrisent bien l’anglais, quelque soit leur âge. Vaasa a la particularité d’être une ville bilingue finnois-suédois. Les films américains sont en VO, sous-titrés finnois et suédois.

As-tu pris des cours de langue ? Est-ce nécessaire ?

Tous mes cours sont en Anglais. J’ai repris l’Allemand et vais commencer le Suédois à titre personnel. Je sais quelques mots de Finnois mais il n’est pas nécessaire d’apprendre le Finnois, si ce n’est par curiosité.

 

Quel temps fait-il ? 

 

Ah, grande question ! En Août je me suis baignée et il a fait un grand soleil tout le mois de septembre. Novembre et décembre sont les mois de la « Dark Period », avec 5 heures de soleil quand il fait beau, quand il fait mauvais on ne voit pas le jour de la journée… c’est une question d’habitude et beaucoup de personnes prennent des vitamines. Il fait en moyenne 0°C et on a atteint les -10°C. En Janvier, Février, des températures de -20/-30°C sont attendues mais les Finlandais sont très bien équipés. De plus, Vaasa est la ville la plus ensoleillée de Finlande donc c’est très agréable !

 

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

En ville, tout le monde se déplace en vélo (à noter que c’est un peu galère de trouver un bon vélo). Sinon vous pouvez prendre le bus mais il y en a pas ou peu après 17h et c’est assez cher (3,20 euros le ticket). Si vous voulez voyager dans le pays, c’est plus problématique…le train est cher et peu fréquent, l’avion très cher mais il y a un bus (omnibus) avec des prix très intéressants. Toutes les villes ne sont cependant pas desservies et les horaires en partance de Vaasa sont 00h, 16h et 5h…

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

On vient en Finlande pour ses grandes étendues, ses lacs, ses couchers de Soleil, son calme et non ses villes ! C’est très reposant. Le pays est très vaste et peu peuplé (environ 5 millions). Les villes ne sont pas très jolies (si ce n’est Porvoo et Rauma). En revanche la nature est partout. Le ciel est magnifique et les couchers de Soleil, les plus beaux que j’ai jamais vus ! Faire un tour en bateau sur la mer ou les lacs est vraiment chouette. Les maisons rouges avec leurs bougies aux fenêtres donnent un charme au paysage. Pour ce qui est du Finlandais, il est assez difficile à approcher et n’est pas très souriant (ce n’est pas une légende). Il apparaît au premier abord froid, distant. Mais une fois que la glace est cassée, tu peux tisser une amitié sincère. Les Finlandais sont très sincères, à l’écoute (ce qui est agréable pendant les travaux de groupe) et prêts à aider si tu as un problème.

 

Quels sont les sports les plus populaires ?

 

Le hockey ! Chaque semaine 2 match de hockey sur glace sont organisés et l’ambiance y vraiment bien. Portée de femmes, lancer de téléphone Nokia et sauna sont également des sports nationaux mais il faut un peu d’entraînement.

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Apparemment le Vappu. Le 1er Mai, tous les étudiants sortent dans la rue pour fêter le début de l’Eté. En Eté de nombreux festivals sont aussi organisés. Décembre est marqué par une série de « pikkujoulu » ou « petits noëls » qui sont des soirées où l’on boit le glöggi, c’est bien typique !

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

Pour l’instant je n’ai visité qu’Helsinki comme ville. J’ai passé quelques jours en Laponie où j’ai fait du chien de traîneaux, une balade en rênes, j’ai plongée pour un lac glacé avant de me réchauffer au sauna, rencontré le Père Noël et vu de belles aurores boréales. Pour moi, la Laponie a été un moment magique, c’est aussi ce qui m’a poussé à choisir la Finlande.

COÛT DE LA VIE

Quel est en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Nourriture : 200 €, la nourriture est extrêmement chère.

Forfait téléphonique : j’ai payé 7 euros pour uniquement téléphoner. On a la WIFI à l’école et Internet est compris dans le loyer. Vêtement : le gros investissement a été un bon manteau d’hiver mais je ne le regrette pas ! Pour les loisirs, ça varie…les sorties sont essentiellement les soirées+les sitsit party (spécialité Finlandaise). Pour les excursions (St-Petersbourg, Laponie, Stockolm, comptez 200-300 €).

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (assurances, livres, …)

J’ai souscrit à une assurance. Pour l’école, la bibliothèque est vraiment très bien et vous pouvez trouver tous les livres demandés, donc pas besoin d’investir. Même si mon appartement était meublé, il a fallu acheter couverts, rideaux…mais vous trouvez tout pour pas très chère dans les magasins de seconde main.

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

++ le logement n’est pas cher mais le plus gros des dépenses se fait en nourriture en voyage.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

Pour la plupart des jobs, il faut savoir parler Finnois, ce qui n’est pas évident. Le mieux est de partir avec un peu d’argent de côté car trouver un job est plus que difficile.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Oui, je bénéficie de la bourse Erasmus.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Si vous prenez la carte étudiante qui est payante, vous bénéficiez d’avantages dans quelques magasins et de réductions pour le train. Prenez-là si vous vous déplacez en train, sinon elle ne vaut pas le coup.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

La vie Erasmus ! Je ne regrette pas d’avoir choisi de rester 1 an. Le temps passe très vite et il est difficile de profiter de tout. Plus je passe de temps ici, plus je vois des différences de culture entre les Finlandais et les Français et c’est intéressant.

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

Une désillusion ? Il faut vraiment prendre le temps de connaître les Finlandais et ça demande de l’énergie… Mais c’est vraiment un pays qui demande à être découvert, il y a quelque chose de spécial qui se dégage des paysages.

Jusqu’à aujourd’hui as-tu rencontré des difficultés ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Pour l’instant que des broutilles (perte de clefs, vélos cassés, cadenas gelés…) mais il faut gérer ces petits problèmes avec philosophie. Les Finlandais sont calmes et il est bon d’agir comme eux 😉

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

L’université où je suis s’occupe très bien des étudiants étrangers et les responsables et étudiants sont disponibles en cas de problème. Je n’ai pas vraiment de conseils à donner, si ce n’est d’essayer de profiter au maximum de profiter de chaque journée. Allez voir un match de Hockey, goûtez les spécialités culinaires, découvrez au maximum la culture Finlandaise et essayez de ne pas toujours rester avec les Français (ce qui est parfois tentant…).

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Oui je conseillerai à 100% à tous les étudiants de partir. Quelque soit la destination, je suis sûre que vous allez adorer. Je savais que j’avais le goût pour le voyage et c’est encore plus vrai maintenant. Côtoyer des personnes de tout univers nous permet, je pense, de changer notre regard. Quelque soit la durée de l’échange, le lieu, je pense que chacun ressort grandi et différent de cette aventure.

Quels sont tes plans pour la fin de l’échange ? As-tu l’intention de voyager aux alentours ? Si oui, quelles destinations as-tu privilégié ?

C’est un peu indécis pour l’instant car je suis en recherche de stage/travail donc ça dépendra de ce que je trouve…j’aimerais faire les fjörds norvégiens mais je ne sais pas si j’en aurais l’occasion…

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui, bien sûr !

Please reload

1/3

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Programme PGE - Double degree, master level student from Finland

GENERAL ABOUT THE UNIVERSITY

Distance from the city centre ?

1-2km (walking distance).

 

Do you have to travel long distances between campuses in order to attend classes in your university ?

No.

 

At your university, is the food better or cheaper than in KEDGE and how much does a full meal (salad, warm food, bread) cost at your university's restaurant ?

Yes, 2-3€.

 

Compared to KEDGE, is there more or less work at school ?

Way more !

 

How long are the school days ? Describe your normal day at school.

No mandatory lectures, around 4 to 6 hours per day, less lecture sessions, and comparatively more assignments.

  

LIVING

 

In higher education, the students usually live ...

In dormitories (like a university residence).

 

How about the exchange students at your home university, how do they usually live ?

Private apartments. 

Dormitories at campus.

 

How do you travel from home to school ?

I walk.

I cycle.

 

In my city, the easiest way to get around is ...

By foot (walking).

By bike.

 

How much does a monthly public transportation ticket cost for students ?

21-30€.

 

Something we need to know about your city's transportation ?

Everyone has a bike.

  

INTERNATIONAL STUDENTS

 

How many exchange students do you think your school has per semester ?

Over 150 students.

 

Is there an organisation like Interact in your school ? If YES, what is the name of the organisation ?

Yes. ESN (Erasmus Student Network) = Interact, Melting Potes, Welcome, and international tutors of the University.

 

Are there more activities for international students than here in KEDGE ?

Agree.

  

CULTURE OF THE COUNTRY

 

What is the best thing about your country you study in ?

Everything works.

Snow and Santa!!! Also very good school canteen, great school facilities, high level of education, good interaction and communication with lecturers.

 

What do you miss the most from home ? It can be anything, abstract or concrete.

Sauna, real coffee, cottage cheese, my dog, my gym.

Friends, sense of everything is organised and in place.

 

What is the best traditional food of the region you study ?

Carelian pies.

Salmon soup, potatoes.

GO HERE

 

What is THE student event/party/trip every student should see and experience in your university ?

Pool party in April, called Wykypäivät.

VAPPU!!! Lapland Trip, Cruise to Baltic Sea.

 

Give a few touristic tips about the city your home university is located in. What to see ?

The nature, Fontana Club.

Tropiclandia, Fontana.

 

WHY should a student go on exchange to your home university ? Your time to sell your university to us.

Everything works, you can trust people, everything is within 2 kilometers, world best education system, snow, northern lights, the food, the parties.

High level of education, great facilities for school in a school city (every 5th inhabitant is a student), sea view from the campus.

Please reload

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE

Nom de l'UP : Aalto School of Business - Mikkeli

Étudiante : Magali GENVO

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Magali, et je suis partie en échange au premier semestre juste après avoir effectué mon année de césure. Je suis partie en Finlande à Aalto School of Business de fin août à mi-décembre 2015. Bien qu’ayant un campus à Helsinki, l’échange à Aalto se déroule dans la ville de Mikkeli, à environ 250 km au nord d’Helsinki.

 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

 

Revenant tout juste d’une année de césure, j’ai préféré partir en université partenaire plutôt que de réaliser un nouveau stage à l’étranger. Cela m’a permis de valider le reste de crédits nécessaire à la diplomation sans avoir à retourner à Bordeaux pour suivre des cours.

 

Cette université n’était malheureusement pas mon premier choix. Néanmoins les pays scandinaves m’intéressaient beaucoup, c’est pourquoi j’ai choisi de partir en Finlande. Ne m’étant pas vraiment renseignée sur cette université avant de faire mon choix, j’ai en fait sélectionné Aalto au hasard. 

 

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

 

Rien de bien compliqué pour la partie administrative, l’inscription à l’école se fait simplement en ligne. Dans la mesure où la Finlande fait partie de l’UE, il n’y a pas besoin de VISA et les billets d’avion aller-retour Paris-Helsinki varient aux alentours de 200€ selon la période. Niveau assurance santé, il suffit de faire la demande de la Carte Européenne d’Assurance Maladie avant de partir.

 

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

 

Avant d’arriver à Mikkeli, j’ai reçu différents e-mails de l’université me mettant en contact avec l’étudiant membre de Probba (l’équivalent d'InterAct ou Melting Potes) en charge des « exchanges ». Nous avons alors été mis en relation chacun de nous avec une marraine ou un parrain. J’ai donc échangé quelques e-mails avec ma marraine notamment quant aux informations relatives à mon arrivée. Le jour de mon arrivée, ma marraine est venue me chercher à la gare routière de Mikkeli et m’a accompagnée jusqu’à mon logement. Je suis arrivée en plein milieu de ce qui est appelé la « O Week » c’est-à-dire la semaine d’intégration. Celle-ci est payante, environ 80€ la semaine, et inclus de nombreuses activités, et soirée permettant de rencontrer les étudiants. J’ai raté les deux premiers jours de cette semaine, mais j’ai pu la prendre en cours de route ensuite. Lors de cette semaine, il y a des sessions obligatoires de présentation à l’école réservées aux étudiants internationaux, mais également des activités et soirées organisées avec tous les étudiants de l’école. Il est vraiment important de participer au moins partiellement à cette semaine d’intégration afin de rencontrer les étudiants en échange et les finlandais.

 

CAMPUS

 

Que penses-tu de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

 

L’avantage et à la fois l’inconvénient du campus c’est qu’il est très petit. En effet, le bâtiment est très petit mais à l’échelle du nombre d’étudiants. Il y a environ 200 étudiants à l’école, 150 environ en première année et une cinquantaine en deuxième année. A ces étudiants en deuxième année s’ajoutent les étudiants internationaux. Nous étions une trentaine d’étudiants internationaux au premier semestre. La petite taille du campus est un avantage car il est très facile de s’y repérer et de s'y adapter. Par ailleurs, le fait d’être peu nombreux sur le campus et parmi les étudiants internationaux facilite les rencontres et contacts.

 

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficies ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

 

Le campus dispose d’une petite bibliothèque dans un bâtiment juste en face de l’école. Encore une fois, on ne peut comparer avec Kedge. Il n’y a pas de complexe sportif propre à l’école, on peut néanmoins profiter du complexe sportif de l’autre université de la ville, MAMK, situé à environ quinze minutes à pied de l’école. Aalto et MAMK sont supposés mettre en place un partenariat afin de bénéficier des cours et salles de sport mais lors de mon semestre, ils n’avaient pas réussi à s’entendre sur le partenariat si bien que l'on n’a pas pu profiter du complexe sportif. Il y a une cantine dans l’école qui vous coûtera 2,60€ pour une entrée (crudités en libre service) et un plat. La cantine n’est pas très spacieuse et ouverte seulement jusqu’à 13h. Avec la carte étudiante d’Aalto vous pouvez toutefois manger à la cantine de MAMK (bien meilleure !!) aux mêmes tarifs que les étudiants de MAMK.

Il y a bien sûr du wifi en libre accès dans l’école. L’école est ouverte jusqu’à très tard le soir, il suffit de taper le code de la porte. Ainsi vous verrez parfois des étudiants qui travaillent leur oral jusqu’à 23h.

 

LOGEMENT

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

 

L’avantage de cette université et qu’il n’y a pas besoin de chercher d’appartement. Lors de l’inscription il vous sera demandé si vous souhaitez loger dans la résidence étudiante MOAS, il suffira de cocher oui. Tous les étudiants internationaux venant à Aalto ont une place réservée dans cette résidence. On peut choisir d’être en colocation à deux ou trois, ou d’être seule. Il y a en fait sept résidences MOAS les unes à côtés des autres destinées aux étudiants internationaux de Aalto ou de l’autre université, aux étrangers venus en stage, ou à certains étudiants finlandais.

 

Où habites-tu et que penses-tu du logement et du quartier ?

 

Les appartements réservés aux étudiants d’Aalto sont meublés. Les appartements sont spacieux et plutôt bon marché pour la Finlande. Je payais un loyer mensuel de 325€ pour une colocation à deux. On avait chacune une grande chambre, et une cuisine et salle de bain en commun. Ce n’est pas très luxueux mais avec un peu de décoration et pour quatre mois c’est largement suffisant.

Les résidences sont situées à sept minutes à pied de l’école et quinze minutes du centre ville. Juste derrière les résidences, il y a une forêt avec un chemin éclairé où il est très agréable de faire son footing ou sa balade. Ouvrir ses volets le matin et avoir une vue directe sur la forêt est vraiment très dépaysant.

 

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? As-tu un couvre-feu ?

 

Je pense que MOAS est la solution parfaite pour des étudiants internationaux à la fois car tout le monde loge ici et car un logement à Mikkeli est difficile à trouver et très onéreux. Je vous conseille vraiment d’opter pour cette option qui vous permettra de rencontrer plein d’étudiants, mais aussi des personnes extérieures à l’école.

 

COURS

 

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

 

Les cours fonctionnent quasiment comme à Kedge, l’année est divisée en modules de trois semaines. Chaque cours dure donc trois semaines avec le même professeur. Pour valider suffisamment de crédits, il faut choisir cinq modules ce qui équivaut à un semestre de cours. Il y a quatre ou cinq choix de cours possible par séquence. Malgré le peu de possibilités, vous y trouverez certainement votre compte. Souvent il y a le choix entre un cours de finance, un de marketing, un de management, un de statistique, et un autre. Tous les cours sont en anglais.

 

Que penses-tu des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

 

Le fonctionnement des cours est similaire à celui de Kedge avec des modules de trois semaines composées toujours du même cours. Néanmoins les méthodes d’enseignement sont plutôt différentes. Chaque cours est basé sur un livre ou de nombreux articles qu’il faut lire en parallèle. A moins d’avoir une question, les lectures ne sont pas revues en classe et sont considérées comme acquises et donc elles font parties des examens. De plus, les cours sont composés d’uniquement 20-30 étudiants. Il vous sera alors demandé de beaucoup participer. Le cours est pensé comme un échange et une discussion entre le professeur et les élèves.

 

Que penses-tu de la charge de travail ? Est-elle importante ? Combien d’heures de cours as-tu en moyenne par semaine ?

 

La charge de travail est significative. Il nous est notamment demandé de lire beaucoup ce que nous n’avons pas forcement l’habitude de faire.

Il n’y a que trois heures de cours par jour, soit de 9h à 12h soit de 13h à 16h en fonction des modules. Néanmoins à ces trois heures de cours il faut au moins en ajouter autant de travail personnel tous les jours. Bien que la charge de travail soit importante, il n’est pas difficile d’avoir de bons résultats.  

Ce qu’il faut savoir également c’est qu’il n’y a pas de vacances scolaires au premier semestre en dehors des vacances de Noël. Néanmoins, vous pourrez louper deux jours de cours par module sans excuse ce qui vous permet de profiter de week-end prolongé pour les voyages.

 

Quelle est la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

Les examens dépendent des modules. Mais en général il y a deux examens écrits par module, c’est-à-dire deux en trois semaines ainsi qu’une présentation orale. La présentation orale se déroule très souvent la dernière semaine et est issue d’un travail de groupe. Mais comme je l’ai dit, cela varie d’un cours à l’autre.

 

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

 

Avant ou après chaque cours, le professeur tient ce qu’on appelle des « office hours » c’est-à-dire qu’il est disponible sur un créneau d’une ou deux heures dans son bureau pour n’importe quelles questions. En plus de ce créneau, les professeurs sont très accessibles pour répondre aux questions aux pauses ou à la fin du cours.

 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Si vous êtes intéressés par le marketing, je vous conseille de suivre le cours, Consumer Behavior. Le professeur, un indien vivant en Angleterre, a su rendre le cours très intéressant et dynamique.

Le cours Cross cultural Negotiations est également très intéressant. Le professeur a su nous captiver à travers de nombreux jeux de rôles où nous avons pu mettre en pratique différentes techniques de négociation.

 

VIE ÉTUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

 

Il est très facile de s’intégrer aux étudiants internationaux dans la mesure où ils vivent la même situation que toi. Je me suis rapidement formé un groupe d’amis d’une dizaine de personnes avec qui je sors et je voyage. La semaine d’intégration ainsi que la colocation sont de très bons moyens d’intégration. En cours nous sommes également mélangés avec les étudiants finlandais ce qui nous permet aussi de les rencontrer et d’échanger.

 

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

Il n’y pas beaucoup d’associations étudiantes. Il y a Probba, l’équivalent d'InterAct ou Melting Potes, qui organisera le grand bal annuel. Skibba, l’association sportive qui organise des matchs de Floorball et un week-end au ski. Pentti, l’association qui gère le bar de l’école. Situé au sous-sol le bar est ouvert tous les mercredis de 21h à 23h. Nesu organise ce qu’on appelle des Sits, une soirée très atypique que je vous laisse découvrir sans préjugés. Enfin Babas Kitchen organise trois ou quatre repas à thème par semestre.

Globalement lorsque l’on vient de Kedge où la vie associative est très riche, cela nous déçoit un peu. Il ne faut pas s’attendre à beaucoup d’évènements organisés.

 

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

 

Les jours de la semaine se ressemblent pas mal, cours de 9h à 12h puis je déjeunais à la cantine de l’école. Ensuite je restais très souvent travailler soit à la bibliothèque soit dans une salle jusqu’à 15h-16h. En rentrant et s’il ne faisait pas encore nuit je sortais en ville ou me promener en forêt. Bien sûr lorsque la nuit tombait plus tôt, je sortais et je travaillais plus tard. Le mercredi nous nous retrouvions dans un appartement pour boire un verre avant d’aller tous au bar de l’école jusqu’à 23h. Après le bar, quasiment tous les étudiants présents sortent en boîte de nuit jusqu’à 1h-2h. Le vendredi soir, nous nous retrouvions souvent avec mon groupe d’amis pour partager un repas, chacun cuisinait un plat typique de son pays. Ce repas est presque devenu notre coutume au fil des semaines. Le week-end, je voyageais assez souvent. Lorsqu’on ne voyageait pas, nous sortions le samedi soir. Et le reste du temps était comblé par les révisions, les courses, les balades, etc.

ENVIRONNEMENT

 

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

 

A Aalto, tous les étudiants suivent un cursus entièrement en anglais. Ainsi, tous les étudiants finlandais de l’école ont un très bon niveau d’anglais. En général en Finlande, il est très aisé de trouver des gens qui parlent anglais dans les commerces etc. Seules quelques personnes plus âgées ne parlent pas l’anglais, mais globalement je dirai que 70% de la population parle anglais.

 

As-tu pris des cours de langue ? Penses-tu que ce soit nécessaire ?

 

Je n’ai pas pris de cours de langue. A moins d’avoir déjà des bases, le finnois est une langue très compliquée voire impossible à apprendre en seulement quatre mois. J’ai préféré me concentrer sur l’anglais.

 

Quel temps fait-il ?

 

Bien sûr il ne faut pas s’attendre à avoir très chaud en allant en Finlande. Nous avons eu quelques jours à 20°C en fin août début septembre mais pas beaucoup plus. En septembre, octobre les températures tournent autour de 10°C. Le temps est assez changeant même dans une journée, il peu pleuvoir le matin et avoir un grand soleil l’après-midi. En novembre et décembre, il fait généralement autour de 0°C. Nous avons eu nos premières neiges fin novembre puis en décembre. L’hiver arrive vraiment en janvier et février, où il faut s’attendre à avoir des températures aux alentours de -20°C et beaucoup de neige.

La particularité de la Finlande est aussi au niveau de la lumière du jour. En effet, à partir de fin octobre le jour décline de plus en plus si bien qu’en novembre il fera déjà nuit vers 16h, et même 15h en décembre.

 

Est-ce que l’université et la ville sont bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

 

A Mikkeli tout se fait à pied. L’école est à sept minutes de la résidence étudiante, à cinq minutes du centre ville, et dix minutes de la gare. Mikkeli est desservie par de nombreux bus et trains en provenance de grandes villes finlandaises. Il faut compter environ 3h30 de bus jusqu’à Helsinki pour environ 15-20€ l’aller-retour.

 

 

CULTURE LOCALE

 

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

 

En comparaison à la France, la Finlande m’a paru déserte. En effet, en prenant la route pour 2h ou 3h, vous ne croiserez pas beaucoup de voitures, pas beaucoup d’habitations, seulement des forêts et lacs à perte de vue. De même, le soir à Mikkeli les rues deviennent vite désertes. Les finlandais n’ont pas l’habitude de sortir au restaurant par exemple, ils préfèrent rester chez eux en famille.

Néanmoins, aucun souci à se faire niveau sécurité. Il m’est arrivé de rentrer seule à 2h du matin sans aucun problème. Ici, les enfants de sept ans partent même seuls à l’école le matin.

Les Finlandais sont très gentils et serviables mais également très timides, certains diraient même coincés. Bien sûr, les étudiants finlandais de l’école sont très ouverts, la plupart ayant déjà beaucoup voyagé.

Le sauna et la nature font vraiment partie de la culture finlandaise. Vous pourrez peut-être tester le sauna version Finlande : un sauna extrêmement chaud nu, puis un saut dans le lac juste après (toujours nu…).

 

Quels sont les sports les plus populaires ?

 

Vous pourrez découvrir avec l’école le Floorball, une sorte de hockey sur béton avec une balle en plastique. Sinon le sport national est bien sûr le hockey sur glace.

 

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Il ne se passe pas vraiment grand chose à Mikkeli à vrai dire…

 

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

 

La visite de Mikkeli est très rapide, une journée suffit. Il n’y pas beaucoup de monuments à visiter, le mieux étant de se balader autours des lacs et en forêts.

 

COÛT DE LA VIE

 

Quel est en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

 

Je n’ai pas vraiment tenu de budget à vrai dire. Je dirais qu’en moyenne je dépensais 500€ à 600€ par mois en fonction des extras. Le loyer de l’appartement MOAS varie en fonction du nombre de colocataires. Personnellement je payais 325€. Je dépensais environ 20€ de courses par semaine, plus 2,60€ par jour pour la cantine. Internet est compris dans votre loyer, un modem est fourni dans l’appartement il vous suffit de ramener un routeur si vous voulez profiter du wifi. Si vous restez à Mikkeli, il n’y aucun frais de transport à prévoir pour vous rendre à l’école ou au centre ville. Les seuls frais de transport sont ceux engendrés par vos voyages. Le reste de mes dépenses étaient partagés entre les voyages, les sorties, et loisirs. Au niveau des vêtements, il y a à Mikkeli des grandes chaines comme H&M où les vêtements sont au même prix qu’en France.

 

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

 

Il y a des livres assez chers à acheter pour certains cours. Si vous ne souhaitez pas les acheter, il y a un exemplaire disponible à la bibliothèque mais consultable uniquement sur place. Il faut se renseigner au préalable auprès d’anciens étudiants si vous pouvez car si dans certains cours les livres sont vraiment indispensables dans d’autres vous pouvez vous en passer.

 

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

 

Le coût de la vie est plus cher qu’en France, plus ou moins équivalent à Paris. Cela bien sur dépend des produits, l’alcool est bien plus cher notamment.

 

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Je n’ai pas cherché de job sur place, mais ayant l’écho de certains étudiants finlandais, il n’est pas facile de trouver un job à Mikkeli. Par ailleurs, les cours demandent pas mal de travail personnel donc je ne suis pas certaine qu’il soit conseillé de chercher un job à côté. Toutefois, de nombreux finlandais sont désireux de pratiquer le français que certains parlent avec plus ou moins d’aisance, c’est peut être une voie pour se faire un peu d’argent.

 

Bénéficies-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

 

Il est possible de bénéficier ou de la bourse Erasmus ou de la bourse Aquimob. Pour ma part, j’ai bénéficié de la bourse Aquimob qui m’a été versée fin octobre à 80%, et les 20% restants à mon retour.

 

En tant qu’étudiant, bénéficies-tu d’avantages ou de promotions ?

 

En souscrivant à la carte étudiante réservée aux transports (coût de la carte 10€) on bénéficie de réduction sur les billets de bus et trains. Cette carte est vite rentabilisée.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

 

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

 

La beauté des paysages. La Finlande est un magnifique pays avec une nature très riche. C’est relaxant et dépaysant de se promener au milieu des lacs et forêts.

 

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

A vrai dire avant de partir je ne m’imaginais pas devoir travailler autant. Il m’a fallu quelques semaines pour m’y habituer, mais une fois qu’on a pris le rythme tout se passe bien.

 

Jusqu’à aujourd’hui as-tu rencontré des difficultés ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

 

Non.

 

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

 

Si vous le pouvez financièrement, je vous conseille vraiment de voyager. D’une part car c’est l’occasion ou jamais, vous ne reviendrez peut-être pas dans cette région du monde de si tôt. Et d’autre part, parce qu’il faut le dire passer tout le week-end à Mikkeli devient très ennuyant à force. Pour ma part, j’ai pas mal voyagé en Finlande, j’ai pu découvrir plusieurs villes et régions. Ce qu’il faut absolument faire en septembre c’est louer un petit cottage au bord d’un lac où vous pourrez profiter d’une vue exceptionnelle. Seuls et perdus dans la forêt au bord du lac, vous pourrez profiter d’un sauna, d’un saut dans le lac, d’une balade en canoë etc. Nous avions loué un cottage de dix personnes pour le week-end, c’était absolument génial. Depuis Helsinki, j’ai eu aussi l’occasion de me rendre à Tallin en Estonie en ferry, ainsi qu’à Saint-Pétersbourg pour pas très cher. Certains étudiants sont également partis à Stockholm pour le week-end. Mon voyage préféré a été je pense la Laponie.  

 

 

CONCLUSION

 

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 

Je pense que cet échange m’a apporté une grande ouverture d’esprit. On a côtoyé plein de personnes d’origine et de culture très différentes. C’est très enrichissant d’échanger et d’en connaître davantage sur certains pays.

Aussi, cet échange m’a permis de moins craindre l’inconnu. Avant mon départ je craignais d’arriver seule dans un pays inconnu. Je sais désormais que je peux me débrouiller seule dans n’importe quelle situation. Cela m’a apporté plus de confiance en moi et notamment quant à mes capacités en anglais.

Un échange à l’étranger tout comme un stage est une expérience très enrichissante qui doit être vécu si l’on en a l’opportunité !

 

Quels sont tes plans pour la fin de l’échange ? As-tu l’intention de voyager aux alentours ? Si oui, quelles destinations as-tu privilégié ?

 

La fin de l’échange se situant le 12 décembre, je ne suis restée qu’une semaine supplémentaire afin d’être rentrée pour les fêtes de Noel. J’ai passé une semaine en Laponie avant de rentrer pour la France. La Laponie est comme l’on se l’imagine : grandiose. Les paysages sont sublimes et déserts, et j’ai même pu rencontrer le Père Noël !

 

Accepterais-tu d’être contactée pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui.

Please reload

  • Facebook Social Icon

1/3
 

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Programme concerné : PGE 

Nom de l'UP :  Hanken Swedish School of Economics and Business Administration – campus Vaasa

 

Étudiante : Coline LUCCA

INTRODUCTION 

Présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

C’est durant le semestre qui va de fin août à décembre 2016 que je suis allée à l’école de commerce Hanken sur le campus de Vaasa, sur la côte ouest de la Finlande.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Tout d’abord parce que c’est obligatoire de partir à l’étranger et je préférais partir en échange universitaire plutôt qu’en stage pensant que l’ambiance serait plus sympa.

Pourquoi la Finlande ? J’avais envie de visiter les pays du nord de l’Europe et que mise à part un stage de six mois à Bruxelles, je n’avais jamais habité à l’étranger.

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ? 

Très bien, on a eu une journée banalisée pour nous expliquer tout le fonctionnement de l’école. Il y a aussi eu une intégration de la part d’une association de l’école comparable à InterAct, Melting Potes ou Welcome, qui est venue nous chercher à l’aéroport puis qui nous a déposés directement à nos logements. Cette même association avait aussi organisé une soirée pour notre rentrée donc on était très bien encadrés.

CAMPUS

 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ? 

C’était vraiment une petite école avec seulement une centaine d’étudiants donc même si le campus était très joli, il n’y avait pas d’infrastructures spécifiques qui nous étaient mises à disposition. Le campus ne dispose que de salles de cours et d’une cafétéria. Nous avons aussi accès à la bibliothèque de l’université de Vaasa.

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière) 

C’est l’État finlandais qui est d’une grande aide pour ce qui est de trouver un logement. Avant d’arriver tu n’as qu’à préciser si tu veux vire tout seul ou en colocation et l’État se charge de te trouver un logement qui correspond à ce que tu as demandé.

Où et comment conseillerais-tu de se loger et quels endroits à éviter ? 

Si on choisit une colocation, il vaut mieux être logé avec d’autres étudiants étrangers car les finlandais sont de nature très froids. Personnellement j’habitais à Olympiakatu qui n’était vraiment pas mal puisque c’était positionné à dix minutes à pied de l’école et du centre. De plus, il ne faut pas se fier aux sites finlandais quand ils parlent de quartiers sensibles car tu te sens en sûreté totale n’importe où dans le pays.

COURS 

Y-a-t-il un large choix de cours ? 

Personnellement j’ai trouvé de quoi me plaire en choisissant de la finance. On avait un choix de cours à la carte donc je dirais que oui il y a un large choix de cours.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ? 

Cela se rapproche un peu de ce qu’on peut connaître à Kedge puisqu’il y a énormément de travaux en groupe, par contre la différence est que l’on nous en demande beaucoup plus concernant la charge de travail. C’est loin d’être impossible mais c’est vrai que l’on nous en demandait beaucoup.

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ? 

On avait rarement cours dans la semaine mais par contre on travaillait énormément en dehors des heures de cours dans le cadre des travaux de groupe.

Les professeurs sont-t-il disponibles pour répondre aux questions ? 

Oui, les professeurs étaient très bien, sympas et pédagogues.

Quels enseignements as-tu le plus appréciés et pourquoi ? 

J’ai choisi de faire particulièrement de la finance et j’ai aimé cet enseignement même si je ne le connaissais pas plus que cela. Cela m’a aussi permis d’avoir un approfondissement dans cette matière.

VIE ETUDIANTE 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ? 

L’avantage ou l’inconvénient sur le le campus de Hanken c’est que comme c’est tout petit on était un groupe d’Erasmus de vingt personnes environ. On s’est tous connus très vite et tout ce que l’on faisait, on le faisait ensemble à vingt. C’est un avantage car ton groupe d’amis est très vite formé mais c’est un inconvénient car tu as aussi vite fait le tour.

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ? 

On utilisait spécifiquement l’anglais.

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ? 

Oui, il faut bien savoir parler anglais. Il faut avoir une bonne maîtrise de la langue.

 

ENVIRONNEMENT 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ? 

La ville est toute petite donc on faisait tout à pied ou tout à vélo. Je n’ai donc jamais utilisé les transports en commun.

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?

Cela m’a beaucoup changé par rapport à la France. Tout d’abord, les Finlandais sont énormément dans les règles, tout est respecté partout, il n’y a pas un déchet par terre. De plus, ils sont toujours très polis et on se sent systématiquement en sécurité. En revanche je les ai trouvés très froids, ils n’aiment pas parler aux personnes qu’ils ne connaissent pas. Pour finir on n’y mange pas très bien, la nourriture est souvent à base de pommes de terre et de saucisse donc ce n’est pas très qualitatif.

COUT DE LA VIE 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quelles étaient le montant de tes dépenses en moyenne par mois ?

Cela va vraiment dépendre de la personne car tu peux te nourrir pour un budget raisonnable mais si tu veux boire cela devient hors de prix. Sinon, tu peux voyager pour un prix correct et c’est très appréciable.

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ? 

Le coût de la vie est très cher là-bas et c’est vrai qu’il faut faire attention aux consommations dont on pourrait se passer.

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ? 

Oui j’ai bénéficié de la bourse Erasmus qui est de 800€ au total.

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquels ? 

Si je devais refaire un échange universitaire je ne le referais peut-être pas dans ce pays car quand on est étudiant on cherche à s’amuser mais en Finlande c’est vrai que j’ai beaucoup plus travaillé.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ? 

Tout est très tôt, les gens mangent à 18h donc à 19h les restaurants ne te prennent plus. C’est aussi le cas pour les soirées qui commencent très tôt donc c’est quelque chose à savoir et il faut s’adapter.

CONCLUSION 

Qu’est-ce que t’a appris cet échange ? 

J’ai découvert beaucoup de pays magnifiques, l’Estonie, la Suède, la Russie, je me suis faite de bons amis. De plus mon niveau d’anglais s’est beaucoup amélioré grâce à cet échange.

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

J’ai du mal à répondre à cette question car une amie est également partie à Vaasa et quant à elle, elle recommande à tout le monde d’y aller mais moi un peu moins. Donc je pense que cela dépend beaucoup du caractère de la personne. Pour apprécier ce voyage il faut je pense aimer la nature et ne pas vouloir systématiquement sortir et boire.

Please reload

  • Facebook Social Icon