05-1423132891-imtghaziabad.jpg
  • Facebook Social Icon

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

PGE

Nom de l’UP : Institute of Management Technology Ghaziabad - Delhi

Étudiante : Estelle BILLET

 

 

CADRE

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire ? Et pourquoi cet établissement en particulier ?

 

Je souhaitais partir en échange universitaire, suite à l’affichage de mon classement, je me suis dit que l’Inde pouvait être une super aventure, autant pour mon développement personnel que pour le fait de voyager tout simplement.

Pour le choix des universités, je m’étais renseignée grâce à des commentaires d’anciens étudiants et j’avais surtout fait mon choix par rapport à la possibilité d’organiser mes cours comme je le voulais et la facilité de voyager (proximité d’un aéroport, gares etc. permettant de voyager facilement).

 

Quels sont les documents pour partir dans cette université et les procédures à suivre ?

 

De ce que je me souviens, la procédure est relativement simple. Il faut bien penser à s’occuper de son VISA en amont (il y a notamment un papier avec sa banque dont il faut bien s’occuper).

 

 

BUDGET

 

Quel est le budget pour le voyage ?

 

Ce qui coûte le plus cher ce sont les billets d’avion. En Inde, pour aller à l’autre bout du pays, il est impensable de prendre le train (trop de retard, et tout simplement trop long, pour quelques jours de voyage). Il me semble que j’avais dépensé 3000€ en tout.

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties, etc.) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

Je ne me souviens plus de façon précise combien je dépensais par mois, en comparaison avec la France cela n’a rien à voir, c’est beaucoup moins cher évidemment.

 

 

UNIVERSITÉ

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

Je vivais sur le campus de l’université

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Proximité de Delhi (capitale), facilité pour voyager, université bien reconnue en Inde.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE Business School ? (Charge de travail, heures de cours, etc.)

 

Non, c’est relativement similaire : travail de groupe, on est forcément mélangés aux étudiants indiens, qui travaillent beaucoup, le niveau est assez élevé, mais il est très facile de suivre les cours et de voyager en même temps, aucun souci à se faire à ce niveau-là.

 

Quelles sont les activités/sports organisés par l’école ?

 

Sports collectifs, théâtre, soirées etc. J’ai des amies indiennes qui nous ont fait découvrir Delhi, les indiens sont super accueillants ! Mais j’ai plus dépensé d’énergie à organiser tous mes voyages qu’à m’investir dans la vie de l’école.

 

 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes (sorties, visites, etc.) ?

 

Il y a beaucoup de choses à faire à Delhi, et je peux donner des conseils sur tous les voyages que j’ai fait dans le pays directement par téléphone, Facebook.

 

Dans quel quartier habitent les étudiants en général ? Quels quartiers éviter ?

 

Les étudiants logent dans le campus de l’école.

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

Quarante minutes.

 

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et aller à l’établissement ? Quel transport utilises-tu ?

 

Les tuk-tuk (« tricycle motorisé »), taxis, métro.

 

 

CULTURE

 

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à choisir cette destination ?

 

Envie d’une réelle aventure, d’une expérience forte, de voir quelque chose de totalement différent, mais surtout de voyager.

 

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué lors de ton arrivée sur place ? (Habitudes, culture, etc.)

 

Le choc culturel est très fort, tout est différent de notre monde, c’est déroutant et en même temps tellement génial !

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, monument, coutume, etc.)

 

J’ai vraiment tout adoré : les paysages, la nourriture (la moins épicée possible), les gens, les monuments, la culture, la diversité des lieux.

 

Comment s’est déroulée ton intégration au sein de l’université ?

 

Honnêtement pas très bien : on n’a pas été réellement accueillis, les locaux étaient en rénovation. Je n’ai pas trop compris ce qui m’arrivait. Le fait d’être avec d’autres étudiants internationaux permet de vite se faire un petit groupe et une super ambiance au sein de l’école. Par ailleurs, les étudiants indiens sont vraiment adorables, ils nous aidaient pour tout, les cours, les voyages etc., c’était génial ! C’est juste l’administration indienne qui n’est tout simplement pas aussi carrée que la nôtre.

 

Qu’est-ce qui t’as le plus manqué, que tu ne retrouves pas là-bas ?

 

La liberté de pouvoir voyager, le choc des cultures.

 

 

COMMUNICATION

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

La France est pour eux le paradis, on est riches, on est libres des études que l’on fait, aucune obligation de vie, la liberté est vraiment le mot qui nous définit.

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ? Avec d’autres étudiants internationaux ? Ou avec d’autres français d’autres écoles ?

 

Oui bien sûr, avec des étudiants/étudiantes, avec tous les étudiants internationaux et avec des personnes diverses dans mes voyages.

 

 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Bouleversante – magnifique – à vivre absolument !!

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Oui, je ne sais pas quand mais c’est certain que j’y retournerai.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Se renseigner sur les lieux à voir en Inde, bien s’occuper de ses vaccins et du côté médical, mais surtout d’échanger avec ceux qui sont déjà partis pour savoir quoi voir (il y a beaucoup de choses à faire, et très diverses).

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ?

 

Oui. N’hésitez-pas à me contacter directement par Facebook.

iimi-logo.png

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Programme concerné : PGE

Nom de l’UP : Indian Institute of Management Indore

Étudiant : Damien

 

 

CADRE

 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Je m’appelle Damien et je suis étudiant en PGE. Pour le 1er semestre de mon année de master 2, j’ai effectué un échange universitaire à l’IIM Indore.

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire ? Et pourquoi cet établissement en particulier ?

 

J’aime voyager et découvrir de nouvelles cultures, donc lorsque j’ai eu le choix entre retourner quelques mois à Marseille et partir en échange, le choix était vite fait. Après près d’un an en Amérique Latine, je voulais voir une autre partie du monde et travailler mon anglais. N’étant pas attiré par le monde « occidental », l’Inde m’a semblé être la meilleure option. Sur les conseils d’un ami ayant fait son échange à Indore l’année précédente, j’ai choisi cette université pour la qualité des infrastructures, la position assez centrale en Inde et dans une région très intéressante à découvrir.

 

Quels sont les documents nécessaires pour partir dans cette université et les procédures à suivre ? (VISA, niveau d’anglais …)

 

Concernant le VISA, il y a pas mal de documents à fournir mais la plupart sont transmis par l’école. Le document qui pose parfois problème est une garantie bancaire attestant que nous pouvons bien couvrir nos frais (500€/mois sont demandés). Le problème est que les banques n’ont pas le droit de fournir ce document mais il existe toujours un moyen de s’en sortir !

Il n’est possible d’entamer les démarches pour le VISA qu’un mois avant le début de notre échange, attention donc à bien être disponible dans les semaines qui précèdent le départ. Une fois la totalité des documents fournis, compter environ 1 semaine pour que le VISA soit prêt !


 

BUDGET

 

Quel est le prix du billet d’avion ?

 

L’Inde est une destination très peu chère. Je n’ai pas pris d’aller-retour car je partais voyager en Asie du sud-est par la suite. Mon aller simple m’avait couté 250€ en le réservant moins d’un mois à l’avance. Compter 350€ pour un aller-retour

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties …) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

L’Inde est une destination idéale pour les petits budgets. Les frais de logement à l’école sont d’environ 400€ pour l’ensemble du « semestre » qui dure un peu plus de 3 mois. Un peu plus de 100€/mois donc (obligation de loger sur le campus, et vu la qualité des installations il serait bête de s’en priver).

Sur le campus il y a de nombreuses options pour se restaurer. Dans les cantines, les buffets sont végétariens et coûtent 50rs (environ 0,70€). Pour les repas avec de la viande, compter un peu plus d’un euro. Le petit-déjeuner est aussi un buffet à 50rs.

Mais pour ceux qui se lassent de la nourriture indienne, il y a aussi des pizzas (1€), burgers, frites et pleins d’autres options !

Uber école – aéroport (20km) : 1,5€

En voyage compter 15€/jour pour logement + repas + transports + activités (hors éventuels avions).

Tout simplement l’une des destinations les moins chères du monde.


 

UNIVERSITÉ

 

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

L’université fournit le logement qui est une chambre individuelle meublée dans une des résidences étudiantes avec les indiens. Il existe un comité d’étudiants qui s’occupent de l’accueil des étrangers. La gentillesse des indiens rend l’installation très facile.

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Le campus est très agréable : 2 salles de sports, grande piscine, espaces verts, terrains de badminton, de volley, de foot de basket, de cricket…

Le campus est à 15km de la ville mais la ville n’a que peu d’intérêt, comme la plupart des villes indiennes. Autant être au calme loin de la ville donc.

L’école propose d’ailleurs un service gratuit de bus qui fait les allers-retours entre le campus et la ville.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE ? (Charge de travail, horaires, fréquence des examens ...)

 

L’IIM Indore est très réputée en Inde et fait partie du Top 5 des Business School, mais bon cela ne veut pas dire qu’il faudra beaucoup travailler. Les indiens considèrent que les exchanges ne sont pas là pour travailler de toute façon. De plus l’école propose un « cours » qui est en réalité un trek de 6 jours dans l’Himalaya et qui permet de valider des crédits. Avec cela, il faut généralement 80h de « vrais cours » dans le semestre pour valider 30 ECTS.

Les méthodes de travail sont à peu près les mêmes : quelques quizz, des travaux / présentations en groupe et un exam à la fin.

 

Très facile de valider puisque la note finale est donnée sur un total de 4,33 et il suffit d’obtenir 0,55 pour obtenir un D ! Et tous les indiens nous disaient que pour obtenir un D il fallait vraiment le faire exprès… cela s’est confirmé à la réception des notes.

 

Quelles sont les activités/sports organisés par l’école ?

 

Comme dit plus haut, campus très bien équipé.

De plus, il existe une sorte de « Challenge Ecricome », compétition entre IIM. Les indiens encouragent les exchanges à participer aux nombreuses activités proposées : foot, basket, badminton, volley, cricket, snooker, badminton…


 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes ? (Sorties, visites, etc.) 

 

A « proximité » de l’école (jusqu’à 12h de bus) : Mandu, Maheshwar, Khajuraho, Orccha, Gwalior, Agra (Taj Mahal), ainsi que l’Etat du Rajasthan. L’Etat du Kerala au sud. L’Himalaya. Goa. L’Uttar Pradesh avec notamment la fameuse ville sainte de l’Inde : Varanasi.

 

Dans quel quartier habitent les étudiants en général ? Quels quartiers éviter ?

 

Logement en chambre individuelle sur campus, salle de bains commune.

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

Entre 30min et 1h en taxi selon le trafic.

 

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et se rendre jusqu’à l’établissement ?

 

Uber.


 

CULTURE

 

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué lors de ton arrivée sur place ?

 

Les couleurs, les odeurs… un pays qui nous permet vraiment de quitter le monde auquel nous sommes habitués.

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, lieux, coutumes, évènements ...)

 

La nourriture indienne est grasse mais délicieuse ! De nombreuses festivités liées à la religion.

 

As-tu pu faire des voyages dans les villes et pays alentours ? Si oui lesquels ?

 

2 semaines au Rajasthan, 12 jours dans le sud de l’Inde (Goa, Hampi, Bangalore, Kerala), 3 jours à Mumbai, 1 semaine à Maddhya Pradesh, 1 semaine à Uttar Pradesh.

Après l’échange, possibilité de partir en Asie à des prix très bas grâce à Air Asia : j’ai payé 70€ pour aller en Thaïlande par exemple.

 

Qu’est-ce qui te manque le plus, que tu ne retrouves pas ici ?

 

La simplicité et la gentillesse des indiens. L’ouverture d’esprit et la curiosité des gens.


 

COMMUNICATION

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

Les indiens ont tendance à vénérer les blancs car ils nous considèrent comme une « race supérieure ». C’est triste mais c’est bien la réalité.

Au quotidien, cela n’est pas désagréable puisque du coup les indiens sont curieux, veulent nous connaitre etc. Cela rend facile l’intégration et on sent à l’aise !

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ou d’autres étudiants internationaux ?

 

J’étais allé en Inde pour être avec des indiens donc je suis très peu resté avec les étudiants internationaux. En revanche je me suis fait de très bons amis indiens et je suis en contact presque quotidien avec une bonne dizaine d’entre eux.


 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Aventure / amitié / découverte.

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Oui.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Oublier toutes vos habitudes occidentales, votre vision des choses (politesse, conditions sanitaires etc.), soyez ouvert d’esprit et tout devrait bien se passer.

L’Inde est un pays qui peut choquer donc il faut être prêt à cela. Une destination pour les aventuriers.

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ? Si non pourquoi ?

 

Oui milles fois.

 

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Avec plaisir.

 
Final_logo-layered_resize.png

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme concerné : PGE

Nom de l’UP : SP Jain - Mumbaï

Étudiant : Yannis LABDAOUI

 

INTRODUCTION


Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Yannis Labdaoui, étudiant en deuxième année de Master à KEDGE BS Bordeaux, j’ai fait mon échange au premier semestre à SP Jain à Mumbai en Inde.


Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?


Pour avoir l’occasion de voyager sur une longue période et découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture… J’ai choisi cette université pour pouvoir vivre à Mumbai car c’est une ville que j’avais vraiment envie de découvrir


Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ?


Mon arrivée en Inde a été un peu compliquée car j’ai eu quelques problèmes d’avions et d’hôtels mais tout s’est arrangé dès que j’ai commencé les cours. Nous nous sommes entraidés entre étudiants en échange. Il n’y a pas eu de journée d’intégration à proprement parler. L’université n’était pas prête à nous accueillir car nous sommes arrivés juste après une période de vacances.

 


CAMPUS


Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ?


C’est un campus superbe avec de bonnes infrastructures : terrains de sport et bibliothèque à disposition des étudiants.


Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière)


C’était très difficile à distance, l’université proposait des logements donc j’ai pris une chambre via l’université. Puis une fois sur place, avec d’autres étudiants, nous avons récupéré l’appartement d’autres étudiants qui rentraient en France.


Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ?


Dans les quartiers aux alentours de l’université. La ville est plutôt sûre mais très grande et avec beaucoup d’embouteillages, donc mieux vaut être proche de l’université.
 


COURS


Y-a-t-il un large choix de cours ?


Oui, nous pouvions choisir parmi un grand nombre de cours différents.


Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à KEDGE BS ?


Les méthodes d’enseignement en Inde sont très différentes des méthodes françaises. Les étudiants prennent très peu de notes mais participent énormément pendant le cours. En d’autres termes, c’est beaucoup plus interactif et moins académique.


Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?


La petite surprise à notre arrivée : des semaines de sept jours de cours consécutifs. Avec quelques matinées et après-midis de libres. Environ trente heures de cours par semaine, donc un programme bien chargé !


Les professeurs sont-t-il disponibles pour répondre aux questions ?


Très disponibles et à l’écoute des étudiants.


Quels enseignements as-tu le plus apprécié et pourquoi ?


Je dirais celui de « Marketing en entreprise ». Nous avions beaucoup de « Business Case » de Harvard et autres grandes écoles, ce qui rendait le cours particulièrement intéressant.

 


VIE ETUDIANTE


Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ?


Oui, il y a des groupes de sport, des associations. En discutant un peu avec nos camarades indiens, il était facile de s’intégrer et de rencontrer de nouvelles personnes.


Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ?


L’anglais pour absolument tout. L’idéal serait d’avoir des bases d’indien mais tout se fait en anglais généralement.


Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ?


Un minimum pour pouvoir communiquer avec les locaux, mais ce n’est pas obligé car
ils comprennent tous un peu l’anglais.

 


ENVIRONNEMENT


L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ?


On se déplaçait presque uniquement en Tuk Tuk. C’est un moyen rapide et peu cher de se déplacer.


Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?


Superbe expérience, les habitants sont très accueillants et respectueux. La culture est fascinante et particulièrement différente de la nôtre.


Quels sont les évènements incontournables ?


- Diwali (fête de fin de la mousson qui se déroule fin octobre)
- Holi (fête des couleurs en mars)

 


COUT DE LA VIE


Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quel était le montant de tes dépenses en moyenne par mois ?


Les loyers à Mumbai sont plus chers qu’on ne le pense. Je dirais environ 500€ par mois environ pour pouvoir aussi voyager et se faire plaisir.


Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ?


Bien inférieur à celui de la France. Par exemple, le repas à la cantine coute environ 1,50€.


As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ?


Oui, la bourse Aquimob qui m’a bien aidé !


Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ?


Voyager dans le pays, qui a tant de choses à offrir et des paysages incroyables.


As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquelles ?


Surprises : l’accueil des indiens, la sécurité dans Mumbai ainsi que la météo (pour
vous donner une idée, il ne pleut environ qu’une journée tous les cinq mois).
Déceptions : la nourriture est souvent très fortement épicée et c’est parfois compliqué
d’apprécier les plats.

 


CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS


Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ?


Bien préparer le voyage : vaccins, visite médicale et autre pour être tranquille sur place. Préparer les voyages à l’avance pour vous éviter des trains bondés ou des déceptions de dernière minute. Prendre un appareil photo ! Garder son calme et rester ouvert pendant le voyage pour en profiter au mieux.

 


CONCLUSION


Qu’est-ce que t’a appris cet échange ?


Une nouvelle culture et une nouvelle vision du pays. Expérience hyper enrichissante. Vivre en Inde permet de découvrir comment vivent réellement les indiens. Ce qui n’est pas toujours le cas quand on voyage dans un pays quelques jours.


Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?


Oui, je ne peux que recommander une telle expérience !

IIMB_edited.jpg

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Programme concerné : PGE

Nom de l’UP : Indian Institute of Management Bangalore

Étudiant : Tanguy LE LAY

 

« Parti en échange, Tanguy nous raconte comment il s’est adapté à la vie locale et aux indiens ! Destination économique, il a pu beaucoup voyager et a notamment apprécié le pays pour la courtoisie des autres étudiants et les économies qu’il a pu y faire, tant la vie est accessible ! »

 


INTRODUCTION


Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.


Je m’appelle Tanguy Le Lay, j’ai intégré Kedge BS (BEM à l’époque) via le concours Tremplin 1 à la suite de deux années de prépa maths. Je suis parti en échange universitaire en Inde à l’Indian Insitute of Management Bangalore (IIMB), une des meilleures écoles de management d’Inde (et d’Asie du Sud-Est). Comme son nom l’indique, elle se situe à Bangalore, les étudiants viennent de tout le pays (énorme sélection à l’entrée) et ont pour la plupart déjà un diplôme, la plupart sont ingénieurs (l’école dispense des cours type « MBA »).


Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?


Mon niveau d’anglais laissait à désirer (études scientifiques…) et je souhaitais me spécialiser dans les achats. Or un bon acheteur se doit d’être international, donc anglais courant obligatoire ! Plutôt que de galérer à trouver une césure correcte avec mon mauvais niveau j’ai privilégié un échange dans un pays anglophone. C’est d’abord le pays qui m’a motivé, ayant très peu voyagé étant jeune je souhaitais partir à l’autre bout du monde. L’excellente réputation de l’école a fini de me convaincre. Autre point non négligeable, comparé à l’Océanie ou l’Amérique du Nord, voyager en Inde reste très abordable.


Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)


La partie administrative avec l’école a pris du temps, mais avec de la patience et de la rigueur tout s’est bien passé (système complexe de choix des cours via des enchères notamment). Heureusement je disposais de témoignages d’étudiants des années précédentes, cela m’a beaucoup aidé. Concernant le VISA, même chose, si l’on dispose de tous les éléments (il faut s’y prendre un peu en avance), tout se passe bien. Seul petit regret, l’organisme qui délivre les VISAS ne donne pas beaucoup de temps aux étudiants français (ils font coller les dates du VISA avec la période d’études, à quelques jours près). Le billet d’avion est une formalité, qui plus est les prix ne varient que très peu, j’ai pris un billet simple à peine une semaine avant de partir.


Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

J’ai sympathisé avec des étudiants venant d’autres écoles françaises et se rendant également à l’IIMB à l’aéroport de Delhi, j’étais moi-même accompagné d’un autre Kedger venant de Bordeaux. Nous avons pris ensemble un taxi à l ‘aéroport (l’école nous avait recommandé quelques compagnies de taxi, ainsi que les tarifs habituels) pour se rendre au campus. Étant arrivés de nuit nous n’avons pas eu d’accueil particulier, mais le personnel chargé de nous donner les clés de nos chambres s’est révélé très cordial. Nous avons également dû nous acquitter de quelques formalités administratives et de sécurité à l’entrée du campus, ce dernier est gardé jour et nuit pour prévenir toute intrusion malveillante (terrorisme…).

 


CAMPUS


Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)


Le campus comparé à la ville environnante est un véritable havre de paix. Il y a beaucoup de verdure et il est très grand. Très propre également. Il y avait largement de la place pour ne pas se sentir oppressé (contrairement aux villes bondées d’Inde). Le confort des chambres était relativement spartiate mais l’ensemble était propre, et relativement confortable. Une sorte de campus à l’américaine mais un peu plus modeste tout de même. C’est ce qui m’a marqué, je ne m’attendais pas du tout à cela. Il y avait un contraste entre la ville (sauf les quartiers riches bien sûr) et le campus. Le campus était situé au cœur de la ville et pas très loin des restaurants, bars branchés …


Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe
sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)


Les infrastructures étaient nombreuses et les horaires très larges : bibliothèques (avec ordinateurs et logiciels professionnels type bloomberg…), wifi sur tout le campus, terrain de foot/cricket, terrain de volley, terrain de tennis, salle pour faire du badminton, salle de billard, salles de travail, terrain de basket, salle de musculation, salle de tennis de table, cafeteria ouverte quasiment H-24 (les étudiants indiens aiment travailler jusque très tard dans la nuit !).

 


LOGEMENT


Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)


J’ai été logé sur le campus, et pour cette école c’est ce que je recommande à tout le monde. Cela ne coûte pas cher du tout, les logements sont vraiment décents, et puis c’est l’occasion de se nouer d’amitié avec ses voisins qu’ils soient indiens ou en échange universitaire !! De mémoire je n’ai pas eu de formalités administratives particulières, juste dire que je souhaitais être logé sur le campus.


Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Nous n’avions pas de couvre-feu sur le campus (la plupart des étudiants indiens travaillant encore parfois à 5h du matin !). Concernant la sécurité, aucun problème. Dans la ville de Bangalore il y a un couvre-feu, mais cela ne s’applique qu’aux établissement commerciaux (bars, boîtes de nuit…), les gens peuvent circuler librement.

 


COURS


Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?


Il y a un large choix oui, mais tout est relatif. Il faut savoir que l’on étudie seulement un « term » à l’IIMB, certains cours ne sont pas dispensés toute l’année, seulement sur quelques « terms ».


Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?


Pour ce qui est des cours que j’ai suivi, ce sont des enseignements que je dirais à l’américaine. Pas mal de lectures à faire en dehors des cours puis des discussions pendant les classes. Avec des présentations orales de temps à autre, en groupe. Quelques cours magistraux également. Totalement différents des cours dispensés à Kedge, beaucoup trop « scolaires », mais cela est je pense lié aux étudiants. Comme je l’ai dit précédemment, les étudiants indiens étaient tous plus âgés, ayant déjà un diplôme (souvent d’ingénieur) et ayant déjà un peu travaillé. Cela facilite à mon sens le sérieux dans la participation et l’animation des cours.


Que penses-tu de la charge de travail ? Était-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?


Selon les cours choisis je dirais que la charge de travail peut varier du simple au double (cela n’engage que moi !). Tout dépend de l’implication que l’on met dans les travaux de groupe. Je ne saurais plus dire combien de temps j’ai passé à travailler ni combien d’heures de cours j’avais par semaine. Néanmoins il est possible de rassembler tous ses cours sur 2/3 jours et profiter du reste de la semaine pour voyager. En revanche les journées sont très chargées (les cours peuvent finir à 21 heures le soir). Il peut y avoir cours le samedi et le dimanche.


Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ? 

    
Cela dépend des cours choisis, parfois tu peux avoir des présentations toutes les semaines, parfois une seule pour tout le « term ». De même pour les examens écrits (un « term » correspond à trois mois).

 

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?


Tous les professeurs que j’ai eu étaient vraiment accessibles, et étaient très disponibles pour répondre aux questions des étudiants.


Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Un cours m’a particulièrement plu, « Corporate Strategy and the Environnement ». Le cours était basé sur un échange permanent entre les élèves et le professeur, le thème était l’éthique/la morale et le business (pollution, financement du terrorisme, etc…). Nous avons étudié de nombreux cas, débâtant à chaque fois des décisions qui avait été prises par les entreprises. Il n’y avait pas de bonnes ou de mauvaises réponses, le professeur souhaitait juste éveiller nos consciences à ces thématiques.

 


VIE ÉTUDIANTE


Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?


Au départ nous avons été placés dans les résidences en fonction de notre arrivée, c’est-à-dire que nous avons été placés avec les gens qui sont arrivés en même temps que nous au campus, créant ainsi nos premiers liens (uniquement entre étrangers). Après avoir fréquenté les français (trente personnes sur quatre-vingts étrangers) pendant trois semaines j’ai sympathisé avec d’autres européens et nord-américains mais également des indiens, avec qui j’ai passé la plupart de mon temps jusqu’à la fin de l’échange.


Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?


Il existe de nombreuses associations étudiantes au sein du campus (danse, sport, musique, etc…) mais du fait de la courte durée de l’échange nous n’avons pas participé à leur fonctionnement même si nous avions accès à tous les services que ces dernières proposaient.


Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?


J’avais cours sur trois jours pendant lesquels je travaillais, tous les jours je pratiquais une activité sportive (foot, musculation, badminton…). Puis le reste de la semaine soit je partais découvrir la ville et ses environs, soit je partais en voyage pour trois ou quatre jours.

 


ENVIRONNEMENT


Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)


100% des personnes sur le campus parlent anglais (sauf peut-être certains employés s’occupant de l’entretien des espaces). Dans la ville, du moins des zones que j’ai fréquenté nous ne sommes pas loin de 100% également. De manière générale, seuls les gens les plus pauvres ne parlent pas l’anglais.


Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?


Je n’ai pas pris de cours de langue, ces cours ne rapportant pas de « crédits ». Et puis la langue utilisée étant l’anglais, il n’y avait pas de problème.


Quel temps faisait-il ?

Cela dépend de la période et de la région du pays ! Je suis arrivé à la fin de la mousson, mais la région de Bangalore n’a pas été trop affectée. La ville étant située un peu en altitude et au centre des terres le climat était tout à fait supportable pour un européen. Sur la côte l’humidité et la chaleur sont omniprésentes et peuvent nous gêner, mais à partir de novembre / décembre les températures « descendent » et deviennent quelque peu supportables.


Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)


Euh… la circulation est comment dire … quelque peu complexe. Toutefois, en taxi ou rickshaw on arrive à aller où on veut, mais il faut parfois, voire très souvent, négocier le prix (sauf en taxi). Il existe également de nombreuses lignes aériennes internes qui permettent de traverser le pays. Il existe également pas mal de lignes de trains et de nombreuses liaisons par bus. Mais il ne faut pas avoir peur de la promiscuité.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Tellement de choses à dire, impossible de tout écrire. En quelque mots je dirais que c’est le pays de tous les contrastes (richesses, cultures, climat, végétation…). Tous les « locaux » que j’ai rencontré ont été très accueillants, amicaux.


Quels sont les sports les plus populaires ?


Le cricket est je crois le sport le plus populaire en Inde, toutefois de nombreux étudiants de l’IIMB suivaient les championnats de foot européens. Donc j’imagine que certains sports européens se démocratisent en Inde.


Quels sont les événements à ne surtout pas rater ?


La fête des lumières (Diwali) et celle des couleurs (Holi) ! Sinon il existe plein de célébrations religieuses en Inde suivant les différentes croyances.


Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?


Ici également difficile de tout résumer, j’ai visité une très grande partie du sud de l’Inde (Goa, Kerala, Pondicherry, Chennai, Cochin, Mysore…) et une partie du Rajasthan, au nord-est du pays (Taj Mahal, parc national de Rathanbore, Udaipur, Jaipur, Jodhpur, Jasailmer, Bikaner, New Delhi…). Tout est à faire, entre les zones à moitié tropicales du sud et les déserts du nord !

 


COÛT DE LA VIE


Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)


En début de semestre il faut payer un dépôt de 40 000 RS (environ 600€) pour le logement et la nourriture au mess de l’école.
• Logement : 100€ par mois (soit 300€ pour l’ensemble du semestre).
• Nourriture : 100€ par mois (soit 300€ pour l’ensemble du semestre, cela inclut les à-côtés : chips, bouteilles d’eau, sodas, barres chocolatées… une partie de l’argent est restituée à la fin du term si elle n’a pas été utilisée).
• Voyages et sorties : 200€ par mois.


Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)


La vie est beaucoup moins chère qu’en France !


Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?


Useless en Inde.


Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?


J’ai bénéficié de la bourse Aquimob, soit 1200€ pour trois mois (versement en deux fois), cela à couvert une bonne partie de mes dépenses sur place.


En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?


La carte étudiante de l’université nous a parfois permis d’avoir des réductions dans des sites touristiques historiques, mais ce n’était pas systématique.

 


CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS


Qu’est-ce que tu as le plus aimé ?


Je dirais que c’est la cordialité des étudiants indiens du campus, parmi lesquels je me suis fait de très bons amis.


As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?


Je n’ai pas eu de désillusions.


As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?


Une seule difficulté rencontrée, j’ai voulu allonger mon VISA de quelques jours, il expirait seulement une semaine après les examens finaux, trop court si l’on souhaite découvrir le pays ! Il a fallu convaincre l’administration de l’école pour qu’elle nous délivre un document, et passer une journée entière au bureau de l’immigration pour « espérer » être autorisé à rester quelques jours de plus.


Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?


Un seul conseil, lire les feedbacks des anciens. Il y a tout pour préparer et vivre un bon échange. Le reste il faut le découvrir !

 


CONCLUSION
 

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?


Une meilleure maîtrise de l’anglais (sans accent indien je vous rassure), c’était le but initial ! Une meilleure capacité d’adaptation, un meilleur recul vis à vis des événements.


Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?


Yes of course.