INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

CESEMED 

Nom de l'UP : National University of Ireland - Galway

Étudiante : Clarisse VERVACKE

 

CADRE

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire? Et pourquoi cet établissement en particulier?

 

Partir en université partenaire était obligatoire dans mon programme. Je suis partie deux fois en échange, à Galway en Irlande et à Bruxelles. J’ai choisi l’Irlande pour perfectionner mon anglais.

 

Quels sont les documents pour partir dans cette université et les procédures à suivre ?

 

Je ne me souviens pas avoir dû remplir des tonnes de documents pour l’Irlande, seulement les « learning agreements » et j'ai dû demander la carte européenne d'assurance maladie mais rien de bien difficile. 

BUDGET

 

Quel est le budget pour le voyage ?

 

Pour l’Irlande, je pense avoir payé mes billets d’avion peut-être 70€ l’aller (Ryanair) puis 20€ le car pour rejoindre Galway. 

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties, etc) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

En Irlande, j’avais à peu près 800€ par mois (loyer, nourriture, sorties, voyages etc.).

Le coup de la vie en Irlande ressemble à la France, les sorties sont moins chères (les entrées en boîte, les verres sont moins chers qu’en France) mais au niveau de la nourriture ça se ressemble beaucoup.

 

 

UNIVERSITÉ

 

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

L’université de Galway (NUIG) a un bureau d’aide au logement pour les étudiants et c’est comme cela que beaucoup d’étudiants ont pu se loger.

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Business & Economics - les cours proposés sont similaires à ceux proposés par Kedge.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE Busines School ? (Charge de travail, heures de cours, etc.)

 

C’était assez ressemblant, mon emploi du temps n’était pas très chargé.

 

Quelles sont les activités/sports organisés par l’école ?

 

En Irlande, il y avait plein de sports, de voyages, de soirées organisées par l’école (sport de combat, sport collectif, une IMMENSE salle de sport dans le campus, pom-pom girls, randonnée dans le Connemara, cours de théâtre etc.).

 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes (sorties, visites, etc.) ?

 

Au niveau des bons plans, il y a une carte de bus touristique qui coutent 50€ et qui permet de faire les visites du Connemara et de Cliffs de Moher en illimité ! Sinon je dirais de profiter des vols Ryanair qui sont beaucoup moins chers en Irlande pour voyager (je suis allée en Écosse, à Londres, à Bruxelles, certains de mes amis sont allés en Islande et à Malte par exemple).

 

Concernant les sorties, Galway est une toute petite ville très vivante car très étudiante donc il y a quelques boîtes vraiment sympas (Coyote, Electric, Four Four, Carbon…) et énormément de pubs bien typiques. 

 

Dans quel quartier habitent les étudiants en général ? Quels quartiers éviter ?

 

Galway c’est assez tranquille, il n’y a pas de quartiers à éviter. Cependant, ce n’est pas très bien desservi niveau transports (seulement des bus) du coup je conseillerais d’essayer de se rapprocher au maximum de l’école et du centre ville. J’habitais assez loin, dans un quartier avec pas mal d’étudiants aux alentours  de « Gleann Dara » mais ce n’était pas tous les jours pratique. Il est possible de louer des vélos juste a coté de l’école, ce que beaucoup d’étudiants font, ça ne coûte pas excessivement cher (peut-être 150€ par an) et c'est quand même assez pratique par contre, attention à la pluie !!!!

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

L’université est toute proche du centre ville.

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et aller à l’établissement ? Quel transport utilises-tu ?

 

Les étudiants utilisent principalement le vélo, le bus ou se déplacent à pied. Aucun étudiant que j’ai rencontré avait une voiture (les irlandais conduisent a gauche !) Moi j’ai loué un vélo le premier semestre puis je me suis déplacée a pied en prenant le bus de temps en temps.

 

CULTURE

 

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à choisir cette destination ?

 

Premièrement pour l’anglais. Ensuite je dois dire que j’étais quand même très intriguée par la culture et surtout le mode de vie irlandais. J’y suis allée quand j’étais plus jeune et j’avais beaucoup aimé déjà.

 

Qu’est-ce qui t’a le plus marquée lors de ton arrivée sur place ? (Habitudes, culture, etc.)

 

La gentillesse des gens !! Les irlandais sont sincèrement adorables et vraiment gentils avec les étrangers.

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, monument, coutume, etc.)

 

J’ai participé à la Saint Patrick ! La nourriture est vraiment bonne aussi (LE SAUMON !!) et bien sur les pubs et leurs ambiances !

 

Comment s’est déroulée ton intégration au sein de l’université ?

 

Il y avait beaucoup d’autres étudiants Erasmus donc un grand groupe de plein de nationalités s’est très vite développé. C’est un super campus !

 

Qu’est-ce qui t’a le plus manqué, que tu ne retrouves pas là-bas ?

 

LE SOLEIL !!

 

 

COMMUNICATION

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

Les irlandais ont une vision assez positive des français je pense, en tout cas, je n’ai jamais rien entendu de négatif ! J’avais assisté avec les autres français à un match de rugby dans un pub et lorsque la France marquait, ils applaudissaient avec nous, et quand la France a perdu ils sont venus nous consoler ! Je pense vraiment que les habitants locaux ont une belle vision de la France et des français.

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ? Avec d’autres étudiants internationaux ? Ou avec d’autres français d’autres écoles ?

 

Je n’ai pas noué de lien avec des irlandais, j’en ai côtoyé certains pour des travaux de groupe mais c’est tout. Sinon j’étais dans une colloc où nous étions 5 (1 autre français, 2 espagnoles et une allemande), et encore d’autres étudiants internationaux avec qui j’ai noué des liens et d’autres étudiants français d’autres écoles.

 

 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Enrichissante, inoubliable, pluvieuse.

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Avec plaisir, j’y retourne normalement dans 2 ans avec les amis que j’ai rencontré là-bas.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Je n’ai pas vraiment de conseils à donner, tout s’est bien passé pour moi.

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ?

 

Oui je conseillerais Galway pour un échange ! Je sais que ce n’est pas l’université la plus demandée et souvent personne n’y va, mais personnellement j’ai vraiment eu une expérience géniale !

Please reload

  • Facebook Social Icon
 

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme IBBA

 

 

Nom de l'UP : University College of Dublin

Étudiante : Charlotte DEVAUCHELLE

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Charlotte Devauchelle et suis actuellement en 2eme année de Master PGE de Kedge BS. J’ai réalisé mon échange au sein de UCD à Dublin en Irlande (University College of Dublin Lochlann Quinn Business School) lors du premier semestre de l’année scolaire 2014/2015.

Pourquoi  un échange universitaire et pourquoi cette université ?

J’ai  d’abord postulé à la Study Abroad Selection comme back up. Je souhaitais au départ trouver un stage à l’étranger mais l’occasion ne s’est pas présentée dans le timing prévu. UCD était mon premier choix et mon classement à la S.A.S m’a permis d’avoir une place dans cette université. J’ai choisi UCD pour la réputation de son enseignement. Avoir une vitrine comme UCD sur son C.V. ça aide mais ça ne fait évidemment pas tout ! Le campus à l’américaine et le pays y sont aussi pour beaucoup. Seulement partie pour 4 mois, je souhaitais rester en Europe et l’Irlande que j’avais déjà en partie découverte dans mes voyages personnels était un pays que je voulais redécouvrir.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

La partie administrative n’était pas la plus marrante, notre « promo ERASMUS » ayant été celle de tous les changements avec la fusion de Bem et Euromed. Mais changement ou pas, les papiers pour l’inscription à l’échange sont importants et il ne faut pas les négliger. Ils permettent d’établir le lien avec l’université qui vous permettra d´avoir toutes les infos administratives et pratiques. Étant partie en Europe, pas de problèmes de VISA ni de problèmes de changement de devise ! Par contre n’oubliez pas de checker tout ce qui est assurance et carte européenne d’assurance santé.

 

Pour les billets d’avion, un conseil, prenez-les dès que vous avez la date de la rentrée pour les payer le moins cher possible. Ça peut paraître évident mais avec tout ce que l’on a à penser, on peut rapidement laisser le temps passer. Et l’argent que vous n’aurez pas mis dans votre billet d’avion, ça sera ça en plus pour visiter.

 

Question logement, j’ai fait le choix de résider en coloc’ dans un appartement du campus de l’université pour rencontrer d’autres étudiants, participer à la vie de l’école et résider près de celle-ci. UCD étant au sud de Dublin. Si vous choisissez de vivre sur le campus, il faut choisir vite et surtout choisir celui de Belfield où vous aurez pour la plupart tous vos cours, et pas celui de Blackrock qui est excentré ! Pour ceux qui souhaiteraient prendre un appartement en ville, c’est moins cher mais très difficile à trouver pour seulement 4 mois. Ne vous dites surtout pas « je vais débarquer à l’auberge de jeunesse et chercher un appart ! ». À la rentrée, il est déjà bien trop tard pour ça. Certains sont restés 4 mois en auberge de jeunesse ou dans des stud’hotels sans coin pour manger.

 

Pour le choix des cours, je l’ai fait sur internet sur l’interface web de l’université durant l’été, et c’est comme à Kedge, c’est premier arrivé premier servi !

 

Avant de partir, ne pas oublier de faire le booking de votre vol et le booking de l’université. Encore un petit truc, la valise !! Préparez-la à l’avance et pesez-la pour ne pas avoir de mauvaise surprise à l’aéroport et payer des kilos supplémentaires à la dernière minute qui font mal au portefeuille ...

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

A l’arrivée à l’aéroport de Dublin, une petite équipe d’étudiants de l’université nous attendait pour nous accueillir et nous donner les premiers conseils pour rejoindre UCD. Pour y parvenir, je vous conseille de prendre le bus Aircoach. Il vous amène directement devant l’entrée de l’université, arrêt UCD Slip Road. Vous pouvez prendre votre billet directement au niveau des arrêts de bus ou sur internet (vous y aurez une petite réduction). Arrivés là-bas, direction Merville, le « quartier » principal des logements du campus où vous pourrez faire toutes les formalités d’entrée dans l’université. Vous y recevrez votre U-Card, LE pass magique à UCD qu’il ne faut surtout pas perdre car il est aussi la clef de votre appart. Des animations sympas vous permettront de prendre vos marques et de visiter le campus.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus de UCD est un campus à l’américaine donc très grand par rapport à ce que l’on connaît en France mais certainement beaucoup moins grand qu’aux States. On peut presque y étudier tout ce qui est imaginable : musique, médecine, biologie, lettres, droit et j’en passe. Le campus possède un immense gymnase avec une piscine olympique et différents terrains de sport, des espaces verts et des lacs.

 

Le nombre d’étudiants en ERASMUS est une goutte d’eau par rapport au nombre d’étudiants à UCD pourtant cela représente autant d’étudiants qu’à Kedge BS. En tous points nous sommes des petits joueurs en France ! Le nombre d’assos est presque infini. Et dans le genre démesure, vous irez bien faire une petite visite à la bibliothèque ! D’ailleurs la bibliothèque en ligne et les accès aux bases de données pourront vous être très utiles même une fois rentré en France. Les ressources de l’université sur ce point sont exceptionnelles. Par contre, niveau nourriture, on reste les rois de la gastronomie !

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

Pour le logement dans le campus, il faut s’inscrire sur l’interface de l’université et c’est premier arrivé premier servi. Il faut payer une caution de 300€ et pour les conditions de paiement du loyer renseignez-vous sur les différentes possibilités. Perso, j’ai préféré tout payer d’un coup pour ne pas être embêtée après.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

Les appartements étaient très propres et neufs. La couette et l’oreiller étaient fournis mais rien d’autre. Il faut tout acheter pour la cuisine et ne pas hésiter à voir avec ses collocs pour se partager les achats. Chaque résidence possède un bureau et une permanence ouverte jusqu’à tard dans la nuit pour tous problèmes. Pour les résidences de Belfield vous pourrez récupérer vos éventuels colis (de saucissons) au student desk de Merville. On vous glisse un papier sous la porte de votre chambre pour vous prévenir de leurs arrivées. C’est royal ! Sinon un bémol, les problèmes de wifi dans les chambres de Glenomena (la résidence) dus aux portes coupe feu.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Le choix des cours est relativement large mais se limite à des cours portant sur des notions déjà acquises à l’école en première et deuxième année.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Les cours de marketing s’appuient souvent sur des livres références et des supports powerpoint pré-faits pas les éditeurs. L’application des notions apprises se fait ensuite à travers quelques travaux intermédiaires mais surtout sur un projet de groupe et le partiel. Rien de très original donc ! Pour les matières de type finance ou comptabilité, les cours théoriques alternent avec des « tutos » qui permettent l’application des notions apprises grâce à des exercices.

 

Enfin, les cours qui m’ont paru les plus intéressants et les plus différents étaient le cours de RH « The Future of work » et ceux de Business Management. Ces cours s’appuyaient sur des auteurs et une littérature théorique que nous n’avons pas du tout l’habitude d’étudier en France. C’est grâce aux lectures de ces théories et à la réalisation d’un « book review » que j’ai compris ce qu’est une revue de littérature. Plutôt pratique quand on sait que l’on en a une à faire pour le mémoire et que l’on en a jamais fait à Kedge ! Bien que parfois abstraite, cette manière d’enseigner nous amène à prendre part à des réflexions profondes. En effet, il ne s’agissait pas de lire et d’ingurgiter des théories bêtement récitées par un professeur mais plutôt de susciter des discussions constructives.

De manière générale, les professeurs que j’ai eu en cours étaient très accessibles. Bien plus qu’en France ! Bien que nous ayons eu des travaux à rendre, l’étudiant est fortement responsabilisé et est considéré comme une partie prenante de l’école. La qualité des services de tous types qui étaient à notre disposition en témoigne.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

Contrairement à ce que je pensais, la quantité de travail était plus importante qu’à Kedge. Le cliché de l’ERASMUS qui ne fait rien n’est certainement pas né à UCD ! Même si certains cours pouvaient avoir moins d’intérêt que d’autres, ils nécessitaient un travail personnel important en plus des devoirs à rendre notamment à travers des lectures.

J’avais en moyenne 12h de cours par semaine et pratiquement autant de travail personnel.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

Presque tous les cours donnent lieu à un examen de fin de semestre. Quelques cours comme le cours d’ « Organization, Knowledge & Creativity » sont des cours en contrôle continu donc il n’y pas de partiel mais beaucoup, beaucoup, beaucoup de devoirs à rendre. Enfin, certains cours comme ceux de finance ou comptabilité donnent lieu de à des examens de mi-semestre.

VIE ÉTUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

Le fait d’être en colocation dans un appartement du campus avec d’autres étrangers aide à s’intégrer. Les cours y participent aussi. Il existe également un espace dédié aux étudiants étrangers, le Gobal Lounge, dans lequel sont organisés des échanges entre les étudiants du monde entier mais aussi d’Irlande ! Plein de sorties et d'activités sont proposées par les différentes associations et le staff Reslife des résidences. Rencontrer les autres d’étudiants de Kedge à UCD est aussi sympa même si le but n’est pas de rester entre français. Tout est fait pour qu’on intègre le mouvement. En témoigne le leitmotiv de l’école, « Get involved ! », et la cérémonie d’accueil irlandaise typique, la scarves ceremony.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Ils y en des dizaines et il y en a pour tous les goûts. Un grand forum de présentation des associations est organisé quelques semaines après la rentrée.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

100% avec un accent sympa ;)

Avais-tu pris des cours de langue ? Etait-ce nécessaire ?

Je n’ai pas pris de cours de langue. Ils ne comptent pas dans les crédits ECTS que prend en compte Kedge et je crois qu’il fallait payer.

Personnellement, j’avais déjà un bon niveau d’anglais et je me suis beaucoup améliorée en parlant et en faisant mes devoirs.

Quel temps faisait-il ?

Nous avons eu un temps exceptionnellement beau jusqu’à la fin du mois de septembre. Après, un temps irlandais ... pluie, vent et froid pénétrant. Mais l’Irlande ne serait pas la même sans ce temps qui façonne des paysages mythiques. Un conseil, bannissez le parapluie et préférez la capuche ou le bonnet.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

Le bus est le moyen de transport le plus adapté. On ne peut pas faire sans. Avec l’école vous pouvez prendre une Leap Card. Elle vous permet de prendre un abonnement ou de mettre de l’argent dessus. Sans elle, il faut toujours avoir l’appoint pour payer le bus. La machine ne prend que les pièces et ne rend pas la monnaie. Pour ceux qui sont à Blackrock et pour aller visiter Howth, il y aussi le DART (le train). Vous trouverez ici les lignes de bus qui partent de l’école et qui vous permettront d’aller un peu partout : https://myucd.ucd.ie/visiting/transport-maps.ezc

CULTURE LOCALE 

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

Le pays est magique. Il y fait très bon vivre. Les irlandais sont tous adorables et toujours prêts à vous aider. Dublin est une capitale à taille humaine très agréable.

Quels sont les sports les plus populaires ?

Le Hurley, le football gaélique, le rugby et la danse irlandaise sont les sports les plus populaires en Irlande.

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

Il ne faut surtout pas manquer Halloween et Saint Patrick’s Day.

 

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

Comment te dire, il y a mille trucs à visiter à Dublin et en Irlande !

Une petite liste non exhaustive de lieu qu’il faut voir. Google t’aidera à choisir :

  • Saint Stephen’s Green

  • Pheonix Park

  • La prison de Kilmainham

  • Queen of Tarts (pour manger)

  • La Guiness store house

  • Le château de Dublin

  • Les cathédrales Saint Patrick et Christ Church

  • Trinity college et sa bibliothèque splendide !

  • Le museum d’histoire naturelle

  • Powerscourt House

  • La General Post Office (à voir)

  • The Oval Bar (pour l’Irish Breakfast)

  • Le quartier de Temple Bar

  • The Church (un resto gastro, un bistrot et une boîte (dans la crypte) d’une église à Mary Street)

  • Les Chocolate Butlers Café (le meilleur chocolat du monde !)

  • Howth

  • Cork

  • Galway

  • Le ring of Kerry

  • Le Connemara

  • Newgrange

  • Les lacs de Killarney

  • Burren

  • La parc national de Wiclkow

  • Le château de Kilkenny

  • Les Cliffs of Moher

COÛT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Je n’ai plus les détails en tête mais pour les transports j’ai mis 100€ sur ma carte pour trois mois. La nourriture est assez chère, notamment les fruits et légumes.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (assurances, livres, …)

Pour les cours, j’ai dû acheter un manuel à 50€.

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

+

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

J’ai bénéficié de la bourse Erasmus mais ne compte pas sur elle car tu la reçois après ton échange !

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Pas vraiment hormis pour le transport et pour certaines visites.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

La beauté des paysages, les rencontres, le style de vie et les irlandais adorables et inimitables !

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

On ne s’attend pas à avoir autant de boulot !

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Si tu as un problème, il y a toujours quelqu’un à l’université vers qui te tourner même quand c’est l’ampoule de ta lampe de chevet qui claque !

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Prends tes billets d’avion le plus vite possible ; ne pars pas sans avoir déjà trouvé un logement ; bosse ce qu’il faut et éclate-toi !

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Cette expérience m’a apporté une plus grande ouverture d’esprit et une immersion dans un pays anglophone hors du commun. J’ai aussi découvert un nouveau style de vie, de nouvelles coutumes et des paysages à couper le souffle. L’Irlande est un pays à couper le souffle. UCD est une université d’une grande qualité qui fait très bien sur mon CV.

Accepterais-tu d’être contactée pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui avec grand plaisir mais ne vous y prenez pas au dernier moment please.

Please reload

  • Facebook Social Icon
 

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE

 

 

Nom de l'UP : University College of Dublin

Étudiante : Marine GONALONS

Date : 29/04/2019

INTRODUCTION

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.


Je m’appelle Marine GONALONS. J’ai 23 ans et je suis actuellement en dernière année du PGE de KEDGE BS. A la fin de mon premier stage de six mois, j’ai décidé de partir en échange universitaire en Irlande de janvier à mai 2015. J’ai choisi UCD (University College Dublin) et c’est un choix que je ne regrette absolument pas. D’une part, c’est une école reconnue aussi bien à l’échelle de l’Irlande qu’à celle de l’international. D’autre part, elle dispose d’un campus immense et d’un environnement qui ferait rêver plus d’un étudiant français. En effet, UCD est située dans Dublin 4, en d’autres termes dans les quartiers plutôt bourgeois de la capitale. Ainsi, le campus est entouré d’un voisinage constitué de villas et de parcs verdoyants dans lesquels aussi bien des étudiants que des familles apprécient venir s’y promener. Le campus dispose également d’un « sport center » énorme dans lequel tu peux pratiquer tous types de sport à titre gratuit sauf pour la piscine pour laquelle l’entrée est payante.
 

La Business School en elle-même est moderne et dispose de nombreuses salles de travail. En sortant de celle-ci, tu peux apercevoir le premier des deux lacs du campus dans lequel ont l’habitude de barboter cygnes et autres oiseaux. C’est un environnement très agréable que tu apprécies encore plus particulièrement quand le temps irlandais permet une petite percée du soleil .  

 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?


J’ai choisi de faire un échange universitaire parce qu’à la fin de mon premier stage de six mois et ayant dans l’optique d’en réaliser un autre à mon retour, j’avais envie de profiter de mes derniers moments en tant qu’étudiante. Je ne le regrette absolument pas ! Parce qu’être étudiant en France est certes plaisant mais être étudiant dans le cadre d’un échange Erasmus est juste une expérience inédite et inoubliable !!
 

Le choix de UCD s’est fait de manière plutôt rapide. Lorsque tu veux faire un échange en Irlande, tu n’as le choix qu’entre deux universités (si les choses n’ont pas changé depuis) : UCD ou DCU. En échangeant avec les étudiants des années précédentes, mon choix pour UCD s’est clairement conforté.
 

En effet, aussi bien son classement académique, son environnement, sa localisation, son campus et l’ensemble des activités sportives/culturelles qu’elle proposait m’ont convaincue.


Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet
d’avion, …)


En ce qui concerne mon départ pour l’Irlande, la partie administrative a été plutôt simple. Etant un pays membre de l’UE, il n’est nécessaire d’avoir ni passeport ni VISA. Seule est obligatoire la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) dont tu peux facilement en faire la demande par internet.
 

Pour ce qui est des billets d’avion, j’ai décidé de choisir Air France peut-être pour des raisons de sécurité et aussi pour des raisons pratiques parce que l’aéroport le plus proche de chez moi ne proposait pas de compagnie low-cost pour se rendre à Dublin.
 

Comment s’est passé ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Mon arrivée s’est plutôt bien passée. Evidemment, tu es toujours plus ou moins stressée quand tu arrives dans un pays que tu ne connais pas et qui ne parle pas ta langue (surtout que c’était la première fois en ce qui me concerne). Arrivée à l’aéroport de Dublin, je devais absolument trouver le stand de mon école où se trouvait des étudiants qui accueillaient l’ensemble des étudiants internationaux et les aiguillaient pour qu’ils se rendent sur le campus de UCD. J’avoue que j’ai eu un grand moment de solitude dans l’aéroport … Heureusement un irlandais m’a vu totalement perdue et m’a aidé à trouver le stand de mon école et m’a accompagné jusqu’à l’étudiant. A partir de là, j’ai compris que je n’étais plus en France !
 

Autre petit moment de solitude : je n’ai pratiquement rien compris de ce que l’étudiant irlandais m’a expliqué mise à part que je devais prendre un bus appelé « Aircoach » et m’arrêter lorsque le nom de UCD s’afficherait sur l’écran du bus. Je m’exécute donc. Le chauffeur de bus était très amical mais là encore j’ai éprouvé quelques difficultés à tout comprendre. Je pense que je n’étais pas la seule puisque le bus était rempli d’étudiants internationaux. J’ai d’ailleurs fait la connaissance d’un étudiant suédois qui étudiait également à UCD. Là je me dis : « Ouf ! Je vais pouvoir le suivre pour ne pas me perdre… ». Et non ! Il s’est arrêté à un arrêt antérieur à celui de l’école. Je suis donc suspendue aux paroles du chauffeur qui annonce chaque arrêt. Là, il annonce « UCD », je me dis c’est le moment faut que je sorte. Le chauffeur m’aide à sortir mes deux valises et me dit UCD c’est par là ! Sans véritablement discerner où se trouvait l’entrée de l’université, je m’avance avec mes deux valises et mon sac qui pèse une tonne sous un mélange de pluie et de neige. Là je me dis « quel accueil, de la neige rien que pour moi !! ». J’ai dû marcher bien 10 minutes avec mes bagages avant d’arriver dans ma résidence. Sur l’ensemble du parcours, il y avait des affichettes qui indiquaient où l’accueil des étudiants internationaux se déroulait. Enfin arrivée au chaud, l’accueil s’est très bien passé. On m’a donné une carte qui donnait accès à mon appartement et à quelques autres services du campus (imprimantes,laverie …) et on m’a désigné l’appartement dans lequel j’allais habiter tout au long de mon échange. Juste pour l’anecdote : j’apprends quelques jours après mon arrivée qu’il y a un arrêt de bus à l’intérieur du campus et que le « Aircoach » aurait dû s’y arrêter, ce qui m’aurait évité de traverser l’ensemble du campus chargée comme un âne !!! Avec le recul, ça m’a bien fait rire.

CAMPUS


Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

 

Le campus était clairement l’un des gros points positifs de UCD. Il est énorme et dispose de nombreuses écoles différentes d’où une diversité des étudiants tant sur le plan des nationalités que sur le plan du cursus académique. Il y a une épicerie (Centra) à l’intérieur du campus ainsi que de nombreuses laveries. Plusieurs bibliothèques sont à disposition des étudiants en fonction des études suivies. A l’intérieur, vous pouvez évidemment y travailler, imprimer et y emprunter des livres.
 

L’accès aux bibliothèques est même possible les week-ends et pendant certains jours de vacances. Le complexe sportif est immense dont une piscine aux dimensions olympiques. La plupart des sports sont gratuits à condition que tu t’y sois inscrit au préalable et que tu aies effectué une visite du « Sport Center ».
Il y a également une pharmacie, un centre médical, un service IT, une cafétéria, plusieurs snacks … L’association qui s’occupe des étudiants étrangers a également un complexe qui lui est réservé : le Global Lounge. Inutile de préciser que l’accès au Wi-fi est disponible partout sur le campus.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ?


(Logement et quartier) La recherche de logement a été la partie la plus stressante de mon échange. J’ai choisi d’habiter en résidence universitaire à Merville plus précisément. C’est un choix que je ne regrette pas du tout ! UCD dispose effectivement de résidences universitaires très modernes et accueillantes mais pas suffisamment nombreuses pour tous. D’où le stress pour avoir une place garantie. L’inscription se passe de la manière suivante : « premier arrivé, premier servi ». L’université te donne un jour où tu dois te connecter sur le site et lorsque les inscriptions sont ouvertes (ce que tu ne sais que si tu restes connectée en permanence et par e-mail par la suite), tu dois choisir ta résidence et ton appartement. Selon le type de résidence, tu peux choisir le nombre de tes colocataires, si tu souhaites une salle de bain privative … Forcément, le prix varie en fonction de tes choix.
 

En ce qui concerne la résidence Merville, je savais que j’allais avoir trois autres colocataires et qu’il y avait deux salles de bain. Sur le site de l’université, tu peux effectuer des visites virtuelles de l’ensemble des résidences et ainsi te faire une idée bien précise de ce à quoi les résidences ressemblent. C’était plutôt très bien fait. Tu as également tous les tarifs et ce qu’ils englobent. Avant de choisir un logement universitaire ou non, je te conseille donc de bien consulter le site de l’université au préalable.
 

J’ai fait le choix d’habiter en résidence universitaire parce que je ne voulais pas m’engager dans des recherches complexes et souvent infructueuses de recherche de logement en centre-ville en ayant le risque de ne rien avoir à mon arrivée. De plus, le fait d’habiter en centre-ville est souvent motivé pour des raisons de coût. Certes, tu pourras peut-être trouver un logement/colocation au loyer moindre que celui des résidences universitaires mais il est important de prendre en compte le fait que les transports sont coûteux à Dublin et que certains appartements en centre-ville peuvent être vétustes. Honnêtement, le fait d’habiter en résidence ne m’a pas empêché de sortir, bien au contraire ! Et le point positif, j’étais juste à cinq minutes à pied de mon école. Le point négatif des résidences est qu’il y a parfois des gardes à l’entrée qui contrôlent les cartes étudiantes et restreignent donc l’accès aux personnes extérieures après 22h. Toutes les personnes ne résidant pas dans la résidence doivent entrer avant 22h s’ils ne veulent pas se faire refouler ! Je vous rassure ça n’était pas comme ça tous les soirs. Les règles ont été durcies pendant les périodes d’examen. Autre point négatif : le prix des résidences universitaires qui peut être parfois contrebalancé par les tarifs des transports et la vétusté de certains logements en centre-ville. UCD te demande de payer l’intégralité de ton logement pour les quatre mois avant ton arrivée. Il est clair que ça représente une somme importante (un peu moins de 3000€ pour les quatre mois en ce qui me concerne) mais cela comprend le loyer, les charges et l’assurance. En ne comptant que le loyer, cela revient à 660 € par mois ce qui correspond très souvent à ce que tu payes en centre-ville sans compter les charges, les frais pour internet, les transports etc. De plus, le service maintenance des résidences est très efficace : il te suffit d’envoyer une demande via le site de l’université et une personne vient dans les 24h suivant ta demande pour réparer le problème gratuitement. Cela n’est pas forcément le cas lorsque tu loues un appartement à un propriétaire irlandais.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des
zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?


Je pense qu’une expérience à l’international est certes exceptionnelle et totalement inédite mais elle peut vite se transformer en une expérience stressante surtout à cause de problématiques comme le logement. Ainsi, le point positif avec les résidences est qu’une fois que tu as été sélectionné et qu’un appartement t’a été attribué, tu n’as plus à te soucier de grand-chose. Tu sais que lorsque tu arriveras pour ton premier jour, tu n’auras aucune mauvaise surprise (puisque tu auras vu l’intérieur des logements au préalable et même tes colocataires sur le site de l’université). Personnellement, je pense que c’est une des composantes qui m’a permis d’apprécier mon échange dès le premier jour. J’avais d’ailleurs eu l’occasion de parler avec une de mes colocataires bien avant mon arrivée, ce qui m’a encore plus rassuré.
 

Petit conseil : même si tu ne souhaites pas habiter dans une résidence universitaire, renseigne-toi bien au préalable sur les conditions de location de l’appartement, sur l’état des lieux, n’hésite pas à demander une visite virtuelle pour plus de sécurité et surtout évalue bien l’ensemble des coûts liés à tes déplacements vers le campus et l’ensemble des charges.
 

Autre conseil : renseigne-toi bien sur les bourses à l’étranger auxquelles tu as droit. Il y a un service dédié à cela à KEDGE mais il est important de faire les démarches bien à l’avance pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

COURS


Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?


Certes, tu ne peux pas choisir tous les cours que tu souhaites d’une part parce que certains ne te sont pas attribués, d’autre part parce que certains cours peuvent être pris d’assaut par les étudiants irlandais qui restent prioritaires mais en général j’ai tout de même obtenu les cours que j’avais sélectionné. Là encore, une journée est dédiée au choix de tes cours. Un travail au préalable est nécessaire afin d’apprécier le niveau et le contenu de chaque cours. Un syllabus est d’ailleurs présent pour chaque cours dispensé et te détaille le professeur, les travaux à effectuer, les différents thèmes abordés, les modes d’évaluation etc.


Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux
cours dispensés à KEDGE BS ?


Je dirais que tout dépend des cours. Certains étaient plutôt des cours magistraux dans lesquels la participation n’était pas évidente vu le nombre d’étudiants. D’autres et notamment le cours intitulé « Cross cultural management » que je conseille particulièrement, était vraiment un cours dans lequel tu pouvais t’exprimer librement. Nous étions presque tous des étudiants étrangers répartis en petits groupes. Les sujets abordés permettaient clairement des discussions et débats d’idées. Au début, ce n’est pas forcément évident de prendre la parole devant tout le monde. Au fil des semaines, tu te rends compte que les autres étudiants sont dans le même cas et qu’ils ne sont pas là pour te juger.


Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours
avais-tu en moyenne par semaine ?


La charge de travail n’est clairement pas abondante en ce qui me concerne du moins. J’avais une dizaine de cours par semaine. Il y avait également des travaux de groupe à réaliser ainsi que des essais à rendre. Pour ma part, je n’ai pas trouvé le travail très contraignant. C’est l’occasion de connaitre de nouvelles personnes et de démontrer des capacités de compréhension et d’expression orales en anglais.


Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?


En ce qui concerne UCD, les examens ont lieu en fin de semestre. Certains cours te demandent
parfois un investissement plus conséquent avec des travaux de groupe à rendre en milieu de semestre ou des « Mid-term exams » comme en cours d’Economie par exemple d’où l’intérêt de lire attentivement les syllabus des cours, au préalable.


Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

La plupart des professeurs que j’ai eus sont très accessibles et ont l’habitude des étudiants étrangers. Ils sont d’ailleurs très enclins à la discussion et vous posent souvent des questions sur les différences qu’il existe entre l’Irlande et votre pays. Ne pas hésiter à aller les voir en fin de cours ou à leur poser des questions par mail, ils sont en général très réactifs.

VIE ÉTUDIANTE


Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?


La vie étudiante est clairement ce que tu dois exploiter à fond dans un échange universitaire. Il y a une association étudiante que tu trouves d’ailleurs dans tous les pays qui s’occupe spécifiquement des étudiants étrangers et de leur faire découvrir l’Irlande (ESN = Erasmus Student Network). Ils organisent presque toutes les semaines des voyages à travers l’Irlande le plus souvent gratuits car tu as déjà payé une cotisation pour y entrer. Ensuite, tu as les soirées également organisées par des associations étudiantes de UCD. Je pense notamment aux soirées Erasmus « I love Dublin » qui sont organisées à raison d’une fois toutes les deux semaines parfois plus. C’est l’occasion de rencontrer des étudiants de toute nationalité !! Enfin, tu as la vie sur le campus et c’est le point positif de vivre en résidence universitaire. Il y a des soirées cinéma, des ateliers de cuisine, des cours de yoga ou zumba organisés sur le campus, … Tu peux également te rendre au bar du campus pour aller boire une bière. Souvent, on vous offre même une pizza !

 

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?


Pour ce qui est des cours :
Lundi : 45 minutes de cours d’économie le matin. Mardi : 3h de cours l’après-midi (« Management of services » / « Industrial Relations »). Mercredi : 45 minutes de cours d’économie le matin. Jeudi : 3h de cours (Cross-cultural management / EU policy in business). Vendredi : 1h30 de cours le matin (Global Business). Le cours qui commençait le plus tôt le matin était celui du vendredi : 9h-10h30.

 

Sachant qu’il y a souvent des soirées étudiantes le jeudi soir, après réflexion ça n’était pas un très bon choix… En résumé, les cours ce n’est clairement pas ce qui surcharge ton planning !!!
 

Pour ce qui est des loisirs, il n’y a pas de programme fixe. Chacun fait comme bon lui semble. En ce qui me concerne, il faut compter au moins deux soirées par semaine, des virées dans le centre-ville au moins une fois par semaine, des visites presque tous les week-ends sans compter les « house parties » dans les appartements des étudiants que tu vas rencontrer tout au long de ton échange. Ça c’est clairement ce qui occupe et doit occuper ton planning au maximum !!!

ENVIRONNEMENT


Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)