AS_331935936204801_1456151102204_l
Studiested-Bodo-hosthimmel
BI
BI Norwegian BS
Oslo

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : Oslo BI Norwegian Business School

 

Étudiant : Mathieu AMADOR

« J’envisage même de travailler à l’étranger maintenant ! »

 

« N’ayez pas peur de partir, vous allez vous éclater quoiqu’il arrive. »

«Mathieu s’est rendu à Oslo pour étudier le Marketing certes, mais également pour s’ouvrir aux autres, améliorer son anglais, et admirer les paysages de la Norvège. Ce fut un succès !»

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Je m’appelle Mathieu et je suis parti au semestre 2 de l’année 2014-2015 pour mon Master 2. Mon échange était à BI Norwegian Business School à Oslo.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

La Norvège était mon deuxième choix après San Diego. Je voulais partir dans un pays anglophone et où un choc culturel était possible. J’ai choisi cette université en particulier (Oslo) parce qu’elle était la meilleure en Marketing de Norvège.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Niveau administratif seule la carte d’identité suffit, ensuite il faut avoir une carte d’assurance maladie européenne, pour cela demandez à votre mutuelle étudiante (MEP, LMDE, VITTAVI). J’ai pris mes billets d’avion un mois à l’avance et sur Air France à cause de mes deux valises.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Il y a une association à BI qui s’occupe de tout, de vous accueillir à la gare (vous devez donc vous rendre tout seul à la gare, centrale station) et de vous donner les clefs de votre appartement ainsi qu’un guide d’Oslo, de survie.

 CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus est ouf ! Très grand en terme de hauteur, sept étages, salle de sport, muscu, à côté d’un métro… Il n’y a pas beaucoup d’étudiants sauf en période d’exams où c’est blindé et dans la bibliothèque. En fait, la Norvège n’est peuplé que de 5 millions d’habitants donc… vous aurez de la place !

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (bibliothèque ? complexe sportif ? piscine ? cantine ? wifi ? horaires ? …)

Vous connaîtrez la bibliothèque au cours de votre séjour, vous pourrez accéder à une grande salle de sport et… Vous avez une cantine ainsi qu’un Starbucks tout nouveau à ce qu’il paraît ! Le Wifi est disponible pour tous les étudiants.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (aide de l’université ? site internet ? agence immobilière ?)

Kedge et BI vous envoient des mails à ce sujet. A vous d’être réactifs et vous aurez un logement.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (logement et quartier)

J’habitais dans une résidence étudiante à Bjerke (« Bierka ») en collocation. Je partageais la salle de bain avec une personne et la cuisine avec 4-6 personnes. Concrètement vous ne ferez rien d’autre à Bjerke que manger et dormir. Mais c’est à 15-20 min en bus/métro de BI.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Le logement était largement honnête pour un étudiant. Il n’y a pas de couvre-feu et pas de quartier réellement à éviter (à part peut-être Brugata/ Groenland, sorte de Noailles pour Marseille, rien de bien méchant). Après il y a plein de résidences étudiantes, une toute proche de l’école, 5 min à pied, Bjolsen, une autre à Toyen et une que j’ai bien aimé à Krinjsta. Même si cette dernière est loin 20 à 30 min de l’école, je la recommande pour le semestre commençant en Septembre, le lac est vraiment super quand il fait bon et l’hiver il est totalement gelé. Pour ceux qui aiment la nature et courir, allez là-bas !

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Tout ce que vous voulez en Marketing et surtout Finance.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Très différentes. Les norvégiens sont là pour les notes, leur futur employeur se basera sur les notes obtenues pour le diplôme. Dans ce contexte, il y a beaucoup de livres à lire et d'articles à acheter (entre français on s’arrange très bien 😉 ). Au départ vous allez essayer de suivre les norvégiens mais après vous vous rendrez compte que vous êtes ici en Erasmus, donc vous prenez pas trop la tête.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

Importante si vous voulez avoir des A. Vous pouvez vous en sortir en bossant plus ou moins continuellement et avoir des B et C, largement suffisant. En moyenne j’avais 5 cours pour une vingtaine d’heures de cours.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

Soit vous avez un dossier soit un examen final pour chaque matière. Ensuite vous avez des travaux d’équipe à rendre selon les matières. Tout est variable en fait… Vous avez la description du cours dans le syllabus.

 

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Vous pouvez leur demander tout ce que vous voulez savoir.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Pas spécialement. Je dirai Marketing Issues avec son côté ludique, vous vendez des produits et êtes en concurrence avec la classe, une sorte de Inntek. Un cours m’a bien déplu, par contre, c’était en finance, je pourrais vous dire ça si vous souhaitez prendre des cours dans ce domaine.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

Vous allez vous rassembler entre français rapidement… beaucoup trop de français (environ 60/100 je crois). Sinon grâce à une association qui organise des sorties, vous pourrez rencontrez d’autres personnes mais aussi lors de vos travaux de groupe. Mixez-vous ! haha. Sinon perso, vu que mes valises sont arrivées 1,5 jours après moi, j’ai dû directement aller voir mes voisins et parler en anglais. Un mal pour un bien.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Pas grand-chose à vrai dire, il y en a. Mieux vaut rester un an pour s’y investir.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

La semaine les cours, le soir des repas avec les colloques étrangers et français puis les weekends restent les weekends… A vous de vous organiser entre voyages, ski et soirées.

ENVIRONNEMENT

 

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

95% sont bilingues, seules les personnes âgées ne parlent pas anglais et encore.

Avais-tu pris des cours de langue ? Etait-ce nécessaire ?

Non. C’était le soir et ça finissait vers 20h et personnellement, tout le monde parle anglais, donc pas besoin de se surcharger de travail avec un exam à la fin !

Quel temps faisait-il ? 

Pas pire qu’à Paris ! Il y a de vraies saisons, en général il faisait en moyenne 5° de janvier à mi-avril puis en juin on atteignait les 20°. Temps couvert ou ensoleillé, vous allez voir de la neige très souvent !

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (bus, tram, métro ? fréquence ? horaires ?)

Il y a 6 lignes de métro et énormément de bus, des bus tournent toute la nuit, toutes les demi-heures.

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

Ils sont très froids mais si vous vous faîtes amis avec un, ce sera un vrai ami ! Cependant, ils ne se mélangeront que très peu avec vous, sauf dans les cours s'ils y sont obligés. Ils sont très fiers de leur pays, vous pouvez voir ça le 17 mai lors de la fête nationale, ils font la fête pendant un mois avant leur bac.

Quels sont les sports les plus populaires ?

Tout ce qui touche à la course, jogging… Le foot devient populaire avec Martin Odegaard qui est au Real de Madrid maintenant.

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

Le 17 Mai, les courses de rennes sont sympas, puis toutes les randos, aurores boréales, chiens de traîneau…

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

Je vous conseille de faire la côte Sud de Oslo à Bergen en train (plus belle ligne du monde avec des paysages magnifiques) en passant par Stavinger. Allez aux îles Lofoten pour voir le soleil de minuit et les morues séchées. Faites un tour au cercle Arctique à Tromso et admirez les aurores boréales en faisant du chien de traîneau… J’ai également fait plein de petites villes autour d’Oslo puis la capitale en entière.

COÛT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Globalement j’en ai eu pour 1400€ par mois tout compris avec les voyages et le logement. Après d’autres s’en sortaient avec 1000€ par mois. J’avais économisé donc ça allait même si la Norvège est le 2ème ou 1er pays le plus cher du monde et que je comptais dépenser que 1000€ par mois. Globalement la carte de bus/métro mensuelle coûte 410 NOK (1 NOK = 0,10€), mon appartement coûtait 3250 NOK, la viande est très chère mis à part le poulet, préparez-vous à manger du saumon et poisson un peu plus souvent. En ce qui concerne le forfait téléphonique vous pourrez vous en sortir entre 10 et 20€/mois avec les nouveaux forfaits. Je trouve que les forfaits distribués à l’école MyCall ne sont pas vraiment avantageux… j’avais gardé mon forfait Free et faisait maximum 10€ de hors forfait (sur 4€ de forfait c’était rentable). Un aller-retour au nord vous coûtera moins de 200€ avec SAS ou Norwegian. Les réductions étudiantes sont souvent sur les menus burgers, qui tournent autour des 90 NOK. Un Whisky coca coûtera 120 NOK dans un bar boîte… Soit beaucoup trop cher donc profitez du Duty Free et même en cigarettes (vous saurez quoi en faire si vous ne fumez pas… ça peut aider…).

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (assurances, livres, …)

Il faut acheter soi-disant des livres et des articles… Google est votre ami et organisez-vous entre français quand vous n’avez pas le choix mais faîtes en sorte que rien ne se sache !

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

 

Beaucoup plus cher ! Environ 30-40% de plus qu’à Marseille/Bordeaux. Un  peu moins comparé à Paris.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

Baby-sitting globalement. Si vous ne parlez pas norvégien vous ne pourrez rien faire d’autre. D’ailleurs il vous faudra un compte bancaire norvégien si vous voulez taffer là-bas. Economisez avant, c’est beaucoup mieux !

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Oui, Erasmus. Suivez bien les mails de Kedge, ça serez dommage de ne pas avoir cette bourse (autour des 1000€).

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ? 

Sur certains fast-food mais globalement non.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

 

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

Tout sauf le prix ! Pour faire court les paysages magnifiques (un paysage de montagne peut se transformer en un lac ensoleillé en juste 1h de route) !

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

Je n’ai pas pu voir les aurores boréales… dommage, j’y retournerai !

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Mes valises perdues… Toutes les personnes ayant fait escale à Amsterdam (et même avec Air France !!) ont récupéré leurs valises 24-48h après leur arrivée. Donc prévoyez dans votre sac à dos du matériel de « survie » pour 1-2 jour(s). Mais au moins, ce problème m’a permis de découvrir de formidables voisins

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Si vous aimez la nature, le sport, les randos etc. Allez-y, foncez !

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Une plus grande ouverture aux autres et un anglais meilleur. J’envisage même de travailler à l’étranger maintenant. N’ayez pas peur de partir, vous allez vous éclater quoiqu’il arrive.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui, pas de soucis !

Please reload

 

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Programme : IBBA

Nom de l'UP : Oslo BI Norwegian Business School

Étudiant : Mathieu ABBA

Date : 26/04/2019

INTRODUCTION 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Mathieu Abba et je suis en IBBA, un programme qui m’a offert de nombreuses opportunités de voyages. Pour ma première année à l’étranger, j’ai choisi la Norvège et plus particulièrement une université partenaire à Oslo.

 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

J’ai choisi un échange universitaire puisque c’était ce que me proposait mon programme. J’ai opté pour la BI Norwegian Business School puisqu’à ma connaissance, c’était la seule université partenaire accréditée triple A en Norvège. Son rayonnement international et le fait qu’elle est à la pointe de la technologie (développement d’hologrammes) ont motivé ma décision.  

 

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ?

Mon arrivée s’est très bien passée, j’ai eu la meilleure semaine d’intégration de ma vie ! Les associations de l’école et notamment le BDE organisaient des soirées, des concerts, des sorties bateaux… à des prix très accessibles. Les exchanges avaient des parrains/marraines à qui se référer. Je me souviens d’un concert privé de Steeve Aoki organisé par l’école.

 

CAMPUS 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ?

L’école est très grande, elle s’étend sur huit étages et un grand escalator permet d’y accéder. Il y a une librairie, une arche faite de livres (Arch of knowledges), un espace de coworking très vaste. Sur le campus, il y a des résidences étudiantes et c’est là que je logeais.

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière…)

Le Student Office de l’école m’a aidé à trouver un logement. C’était une résidence étudiante appelée BSN, qui était juste à côté de l’école. Le loyer était de 550€ par mois environ. J’ai adoré l’ambiance entre les étudiants, il y avait beaucoup de fêtes !

 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ?   

Les résidences de l’école pour les étudiants internationaux valent le coup. Je conseille BSN et Bjǿlsen, un village étudiant à quinze minutes à pied de l’école. C’est un peu moins cher que BSN et l’ambiance y est bonne.

COURS 

Y-a-t ’il un large choix de cours ?

Oui, un large choix de cours est proposé, environ trente, tous en anglais. Je me souviens de certains cours comme : Entreprenariat social, Principles of marketing, Persuasion and dialogue for leaders…

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ?

J’ai bien aimé les méthodes d’enseignement. Comme à Kedge, les professeurs sont des personnes issues du monde de l’entreprise, des chercheurs, des personnalités influentes en Norvège. Il y a vraiment une relation amicale entre les étudiants et les professeurs. C’est une spécificité en Norvège : il n’y a pas de hiérarchie. La charge de travail est plutôt faible, les cours sont sous forme de slides.

 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

J’avais moins de vingt heures de cours par semaine réparties sur deux jours au premier semestre. Il y a quatre cours par semestre sans compter les cours de langues. L’apprentissage de la langue norvégienne est payant.

 

Les professeurs sont-ils disponibles pour répondre aux questions ?

Oui les professeurs sont disponibles pour répondre aux questions, il y a un bon accompagnement des étudiants.

 

Quels enseignements as-tu le plus appréciés et pourquoi ?

J’ai vraiment aimé le cours « Persuasion and dialogue for leaders ». C’est une prolongation du « Be-U » enseigné à Kedge. On travaille la confiance en soi en choisissant un sujet controversé à défendre et en apprenant à détruire les arguments des autres. Le professeur était vraiment bien.  Je recommande aussi le cours « Principles of marketing » qui était très ludique.

 

VIE ETUDIANTE 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ?

Il est très facile de s’intégrer, il y a beaucoup d’étudiants internationaux et beaucoup de fêtes. On se sent bien avec les autres, en sécurité. A l’école il y a beaucoup de vie : des visites organisées, des chasses au trésor, des forums entreprises… Afin de payer ces sorties et le coût de la vie en Norvège, je recommande de travailler à temps partiel. Je travaillais dans une épicerie fine ou je gagnais 16€ de l’heure environ. Attention, il faut une autorisation de travail.

 

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ?

L’anglais ! Tout le monde parle anglais en Norvège.

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ?

Non, il n’était pas nécessaire de parler le norvégien, même si vous pouvez l’apprendre à l’école.

 

ENVIRONNEMENT 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ?

Oui, elle est très bien desservie.

 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?

Au premier abord, les norvégiens sont des personnes assez froides, leurs expressions sont neutres mais quand tu commences à les connaitre ce sont des amis pour la vie ! Je vous recommande de vous faire des amis norvégiens, ils sont géniaux, dévoués, ils savent faire la fête, ils sont explorateurs et proches de la nature.

 

Les norvégiens ne sont pas de très grands cuisiniers, il n’y a pas vraiment de cuisine traditionnelle mise à part l’élan ou la baleine. Il y a beaucoup de restaurants étrangers. L’environnement, fait d’arbres, de lacs et de fjords (montagnes) est vraiment très beau. Il y a beaucoup de sentiers, je vous recommande d’avoir des chaussures de marche. Les rochers surplombant les fjords sont à ne pas manquer mais attention c’est dangereux !  L’université propose des voyages dans les fjords, sur l’île de Svalbard et à Trondheim, au nord du pays.

 

Quels sont les événements incontournables ?

La semaine d’intégration à ne surtout pas manquer ! Et les voyages. Les fêtes de Noël en Norvège sont aussi à ne pas louper, il y a beaucoup de stands et de décorations dans les rues.

 

COUT DE LA VIE 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quelles étaient le montant de tes dépenses en moyenne par mois ?

Il faut environ 800 à 900€ par mois pour vivre correctement. C’est assez cher, c’est pour cela que je vous recommande de travailler dans un restaurant ou dans un bar.

 

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ?

Le coût de la vie est plus cher qu’en France.

 

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ?

Oui, j’avais l’aide du CROUS (environ 450€ par mois) et d’ERASMUS (150€ par mois).

 

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ?

Ce sont les gens. Tout de suite je me suis bien intégré, il y avait des soirées, du fun… et aussi les lieux inoubliables.

 

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquels ?

Une déception : que cela n’ait pas duré plus longtemps ! J’ai été surpris de l’air pur quand je suis sorti de l’avion et du peu de personne qui ne parlent pas anglais en Norvège. Une mauvaise surprise : le coût de la vie.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ?

Je vous conseille de partir en Norvège pour un an ou alors en été. L’été est la meilleure saison, il ne fait jamais vraiment nuit, à l’inverse de l’hiver où il fait souvent sombre. Il ne fait pas si froid :  jusqu’à -20°C en hiver et en été les températures ne montent pas au-dessus de 25°C. Il y a beaucoup moins de neige qu’au Canada par exemple.

 

CONCLUSION 

Qu’est-ce-que t’a appris cet échange ?

Mon échange m’a appris la débrouillardise, qu’il n’était pas difficile de vivre loin de chez soi et d’être un étudiant international. De nature assez réservé, j’ai découvert que je savais et que je pouvais faire la fête beaucoup plus que je ne le croyais !

 

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Je recommande à 100%. J’y retournerais 100 fois !

Please reload

  • Facebook Social Icon

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

PGE

 

Nom de l’UP : Nord University

 

Étudiant : Elies BOURENANE

 

 

CADRE

 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Elies BOURENANE, étudiant PGE en alternance en M2.

 

Nord University (Bodo, Comté de Nordland, Norvège) est issue de la fusion des universités du comté de Nordland (7 établissements si ma mémoire ne me fait pas défaut). Cette fusion est toute récente et va permettre à celle-ci à moyen terme de grimper dans les classements nationaux en Norvège et pourquoi pas d’apparaître dans les classements internationaux.

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire ? Et pourquoi cet établissement en particulier ?

 

Nécessité de valider une expérience internationale ainsi que la volonté de faire mon Master 2 en alternance après mon année de césure.

 

Cet établissement était en Europe (critère important pour ma famille), les dates étaient compatibles avec l’alternance. Un échange en Norvège est « vendable » sur un CV contrairement à un échange à Zagreb ou Lisbonne qui, sans vouloir dénigrer la qualité de l’échange, sont vus comme étant des échanges « chill ».

 

Norvège, Suède et Allemagne étaient mes destinations prioritaires.

 

Quels sont les documents nécessaires pour partir dans cette université et les procédures à suivre ? (VISA, niveau d’anglais …)

 

VISA pour les non-européens (mon cas) ainsi qu'un titre de séjour pour les non-européens à solliciter au commissariat de la ville (SALTEN POLICE STATION). Le RDV est fixé par l’université. Administration très bien organisée et préparée à l’accueil de ressortissants non-européens.

 

Pour les européens, il suffit de prendre RDV au commissariat dès le jour d’arrivée pour s’enregistrer et c’est bon.

 

 

BUDGET

 

Quel est le prix du billet d’avion ?

 

Cher si on s’y prend à la dernière minute. 700€ l’aller-retour pour un billet booké un mois avant le départ.

 

Deux compagnies aériennes possibles pour le booking (Norwegian et SAS) à Norwegian est la première compagnie low cost mondial en termes de qualité de service.

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties …) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

500€ de loyer par mois en foyer étudiant avec toutes les commodités à proximité.

Budget nourriture, c’est 20 à 30 % plus cher qu’en France.

 

Titre de transport : 50€ par mois pour les étudiants.

 

Budget Alcool. Excessivement cher. Alcool vendu dans des magasins d’État (Vinmonopolet). Pour les fumeurs de cigarette, le prix du paquet est à 15€

 

Budget mensuel entre 850 et 950 € par mois hors loisirs.

 

Est-il possible de trouver un job facilement en plus des cours ?

 

Je ne sais pas. Probablement. De nombreux étudiants étrangers de la résidence travaillaient en parallèle de leurs études. L’anglais est pratiqué par la majorité des gens dans la ville donc il est facile d’y être embauché.

 

Étant en alternance et non-européen, je ne me suis pas renseigné. On m’a proposé de travailler en tant que serveur dans un bar mais j’ai décliné.

 

 

UNIVERSITÉ

 

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

Oui. Si le dossier administratif est envoyé à temps (les dates tombent en mars), l’université affecte automatiquement une place dans une résidence étudiante (Flatvold) qui est gérée par un organisme appelé « Study in Nord ».

 

Accueil à l’aéroport par des membres de l’organisme avec transmission des clefs de la chambre également.

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Fusion des universités qui a eu lieu début 2016. Université jeune, tournée vers l’international.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE ? (Charge de travail, horaires, fréquence des examens ...)

 

Des midterms papers (travail de groupe) à rendre au milieu du semestre.

Fin des cours début novembre.

Premiers partiels mi-novembre, généralement un partiel par semaine.

 

 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes ? (Sorties, visites, etc.) 

 

Se laisser guider par l’organisme Study in Nord.

Acheter le guide du routard pour découvrir les alentours.

Nous sommes allés aux îles Lofoten entre Kedgers (nous étions 8) et nous avons adoré découvrir ces îles car très naturelles.

 

Dans quel quartier habitent les étudiants en général ? Quels quartiers éviter ?

 

Différentes résidences étudiantes. Une au centre-ville (Flatvold) et d’autres aux alentours du campus (Morkved).

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

Oui. 30 minutes de bus.

 

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et se rendre jusqu’à l’établissement ?

 

Bus – vélo quand c’est possible.

 

 

CULTURE

 

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué lors de ton arrivée sur place ?

 

La beauté des paysages, la facilité d’échange avec les étudiants étrangers.

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, lieux, coutumes, évènements ...)

 

Kaiservarden, une randonnée avec une vue imprenable sur la ville et les alentours.

Nourriture … Non, ce n’est vraiment pas bon.

 

As-tu pu faire des voyages dans les villes et pays alentours ? Si oui, lesquels ?

 

Oui. Lofoten (3h30 de ferry).

Oslo, (1H30 d’avion).

D’autres sont allés à Bergen, en Finlande par voiture, au cap nord … Ce n’est pas excessivement cher de se déplacer en avion ou en ferry.

 

Qu’est-ce qui te manque le plus, que tu ne retrouves pas ici ?

 

La bonne ambiance dans la résidence et la cohésion de groupe qu’on avait entre Kedgers.

 

 

COMMUNICATION

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

La France dans tous ses clichés (bonne gastronomie, Paris, les françaises sont les plus belles femmes au monde, les français sont des fêtards invétérés, les français sont des séducteurs-séductrices…).

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ou d’autres étudiants internationaux ?

 

Étudiants internationaux, oui. Notamment les italiens, népalais et allemands.

 

Existe-t-il des espaces communs destinés aux exchanges ?

 

Oui, dans la résidence. Il y a aussi l’ISU qui est l’association qui s’occupe des activités des exchanges.

 

 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Inoubliable, intense, amitié.

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Oui, certainement.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Aucune appréhension. Tout va bien se passer.

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ? Si non, pourquoi ?

 

Oui pour l’expérience humaine. Non pour avoir des cours challengeants.

 

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Oui. J’y ai déjà répondu et voici mon mail de réponse à une étudiante :

 

« Je ne sais pas trop comment structurer mon retour d'expérience mais ce qui a fait la magie (et j'emploie le terme à bon escient) de mon échange, c'est le fait d'avoir été avec 7 Kedgers avec qui je m'entendais très bien. C'est réellement le point de départ de cet échange qui aurait été, sans doute en leur absence, banal.

 

La ville de Bodo est une petite ville du comté de Nordland. L'été, en y arrivant, tu seras émerveillée par la beauté des paysages et tu pourras en profiter pour faire de nombreuses randonnées. Le soleil se couche au mois d'août vers 22h et les premiers rayons du soleil vers 3h du matin, c'est assez spécial. Donc, les premiers temps c'est vraiment génial.

 

Petit bémol, la vie est excessivement cher là-bas (l'alcool, hors bière, est vendu dans un magasin d'État au double voir au triple de la valeur d'achat en France), les clopes sont chers (13-15€ le paquet), et l'addition au supermarché monte assez vite. L'abonnement mensuel du bus est d'environ 50€ pour 4 lignes dont tu vas te servir et pour avoir un bus chaque 15 minutes ou parfois chaque heure ...

 

Pour ce qui est du logement, si tu fais tes inscriptions à temps, tu auras droit à une chambre dans une résidence universitaire de la ville. Tu demanderas ce que tu veux et tu seras affectée quoiqu'il arrive à Flatvold, qui est à environ 15 minutes de marche du centre-ville et à 30 minutes de bus du campus. Ce qui a fait la magie de cet échange, c'est de vivre avec tous les exchanges français dans la même résidence. On dînait ensemble, allait en cours ensemble, sortait ensemble, révisait ensemble. Cet échange nous a beaucoup rapproché et on se voit toujours autant au retour de l'échange.

 

Malgré cette mini secte française, cela ne nous a pas empêché de découvrir d'autres gens, de différentes nationalités, de tisser des liens (notamment avec les allemands, les italiens et les népalais). Les norvégiens sont un peu plus difficiles à apprivoiser. Ils seront très démonstratifs sous l'effet de l'alcool et t'ignoreront sobres (c'est dans leur nature).

 

On a voyagé. On a pu aller à Oslo, aux îles Lofoten et ils sont allés en Finlande en caisse, ils ont escaladé un glacier. C'était génial.

 

Enfin, les cours. Si tu vas à Bodo, c'est pour tout sauf ça. Les cours ne sont pas intéressants. Le choix de cours au 1e semestre est extrêmement restreint. Les professeurs ne servent pas à grand-chose. Si tu bosses seule de ton côté, tu parviendras à valider. Il te suffit juste de t'assurer que les corrections d'exercice sont disponibles sur la plateforme de e-learning.

 

Mais ça, je t'en parlerai si tu es réellement affectée à Bodo.

 

N'hésite pas à revenir vers moi si tu as d'autres questions et si tu souhaites échanger par téléphone. Envoie-moi juste un SMS afin que je te rappelle dans la foulée. »

Please reload

  • Facebook Social Icon
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE 

Programme concerné : PGE 

Nom de l’UP : BI Norwegian Business School 

Étudiant(e) : Sarah Duboz 

Pour me contacter : Sarah.duboz@gmail.com

 

Date : 12/09/2019 

INTRODUCTION 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes. 

Je suis actuellement en césure du diplôme Programme Grande Ecole de Kedge Marseille. J’ai effectué mon échange à BI Norwegian Business School qui est la plus grande école de commerce de Norvège et possède quatre campus, dont un à Oslo. 

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

J’ai choisi de faire un échange universitaire car cela me permettait de valider mon expérience internationale et je n’étais pas sûre d’avoir le niveau requis en anglais pour pouvoir effectuer un stage à l’étranger. Mon premier choix était l’université de Calgary au Canada mais toutes les places ont été prises avant mon tour. J’ai donc choisi la Norvège car j’étais attirée par les pays Nordiques et je savais que le niveau en anglais était excellent et que je pourrais donc facilement progresser. 

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ? 

Je suis arrivée à l’aéroport en même temps que d’autres personnes de Kedge. Nous avons pris le train jusqu’au centre-ville et avons dû récupérer nos clés avant de pouvoir nous rendre dans notre logement. Nous avons eu une semaine d’intégration, la « Buddy Week » où nous étions mélangés avec des norvégiens, avec des petites soirées tous les soirs. 

CAMPUS 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ? 

L’école est immense ! C’est très impressionnant la première fois qu’on y arrive : c’est un énorme bâtiment en verre avec six ou sept étages. Il y a même des ascenseurs et des escalators pour pouvoir s’y déplacer. Au niveau des infrastructures il y a tout ce dont on a besoin : un Starbucks, plusieurs cafétérias, une grande bibliothèque, une belle salle de sport, des salles informatiques, une librairie, plein d’endroits pour se poser et travailler... L’école a même un petit bar. 

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière) 

L’école vous propose plusieurs organismes de résidences étudiantes et vous devez en choisir un. Vous êtes ensuite contactés et devez classer les résidences étudiantes par ordre de préférence et en fonction de si vous voulez une chambre avec cuisine/salle de bain partagées ou un studio. Vous recevez une réponse quelque temps après et devez signer un contrat. La recherche de logement est donc simple. 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ? 

Je pense que le mieux est de se loger à côté de l’école même si elle est un peu excentrée. Des bus circulent toute la nuit et la ville est globalement bien desservie donc il n’y a pas de problème pour se rendre au centre-ville. Ma résidence s’appelait « Bjolsen » et était à quinze minutes à pieds de l’école. Il n’y a pas vraiment d’endroits à éviter à Oslo. 

COURS 

L’université est-elle spécialisée dans un domaine ? 

L’université propose des bachelors et des Msc dans tous les domaines du commerce. 

Y-a-t-il un large choix de cours ? 

Oui le choix de cours était assez large. 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ? 

Dans toutes les matières nous avions des articles à lire avant chaque cours, ce qui diffère de la France. Nous avions parfois des livres à acheter obligatoirement. 

Comme à Kedge, j’avais des travaux de groupe dans chaque matière. Cela dépend des matières que vous choisissez mais comme les miennes étaient surtout du management et du marketing je n’avais presque pas de partiels, seulement des présentations et des travaux individuels et par groupe à rendre. J’ai trouvé que le travail à fournir était plus conséquent qu’en France car tous ces travaux étaient conséquents. 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ? 

J’avais en moyenne vingt heures de cours par semaine. 

Les professeurs sont-t-ils disponibles pour répondre aux questions ? 

Oui, très disponibles. 

Quels enseignements as-tu le plus apprécié et pourquoi ? 

J’ai bien aimé le cours de Global Politics car nous étions beaucoup d’internationaux et pouvions donc beaucoup échanger sur nos différents pays. 

VIE ÉTUDIANTE 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ? 

 

Oui c’est facile de s’intégrer car il y a beaucoup d’activités organisées par l’école et le fait d’être en résidence étudiante permet également de mieux s’intégrer. 

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ? 

J’utilisais le plus l’anglais. 

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ? 

Oui car tout le monde parle parfaitement anglais en Norvège, c’est presque leur deuxième langue maternelle. Parfois j’avais un peu du mal à suivre en cours mais on s’y fait. 

ENVIRONNEMENT 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ? 

Je n’avais pas besoin de prendre les transports en commun pour m’y rendre mais sinon oui elle est bien desservie, des bus vont au centre-ville toutes les cinq minutes. 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ? 

Les Norvégiens sont très sportifs et très tournés vers la nature. C’est impressionnant de voir le nombre de personnes qui courent, font du vélo... quand on sort. 

Quels sont les évènements/lieux incontournables ? 

Concernant Oslo je conseille de visiter l’opéra, le musée Munch et de se rendre en ferry sur les îles en face de la ville. Pour le reste de la Norvège, il faut absolument faire la randonnée de Trolltunga, visiter Bergen et se rendre tout au nord, à Tromso. 

COÛT DE LA VIE 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quel était le montant de tes dépenses en moyenne par mois ? 

Loyer : 600€ en résidence étudiante 

Nourriture : 200€

Transports : 45€

Activités : Cela dépend des voyages et du rythme des sorties mais je dirais 200€

Livres scolaires : 100€

Assurances/vaccins/frais : 0

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ? 

Le coût de la vie est très élevé, il faut être bien préparé psychologiquement. Par exemple je payais six cent euros de loyer pour dix-sept mètres carrés, et une pinte de bière dans un bar coûte en moyenne huit/neuf euros. 

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ? 

Oui la bourse Erasmus+. 

 

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ? 

 

Les paysages, la proximité avec la nature, le mode de vie sain des norvégiens. 

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquelles ? 

Je savais que le coût de la vie était plus élevé qu’en France mais je ne m’attendais pas à ce point. De plus j’ai été un peu déçue de la vie nocturne et de l’heure à laquelle fermaient les bars et boîtes de nuit : trois heures du matin. 

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS 

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ? 

Je vous conseille de prendre des tenues chaudes car le froid arrive rapidement. Je vous conseille également de prendre des affaires de sport et de randonnée car vous aurez beaucoup d’occasions d’en faire. Profitez un maximum pour voir tous les paysages que la Norvège a à offrir. 

Préparez vous à devoir suivre des cours avec un anglais soutenu, ce n’est pas toujours évident. 

Il ne faut pas s’attendre à sortir tous les soirs au vu du prix des sorties mais vous trouverez plein d’autres façons de vous occuper ! 

CONCLUSION 

Qu’est-ce que t’a appris cet échange ? 

Cet échange m’a fait évoluer en anglais et m’a fait découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture. 

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ? 

Oui totalement.