AS_331935936204801_1456151102204_l
Studiested-Bodo-hosthimmel
BI
BI Norwegian BS
Oslo

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

PGE

 

Nom de l’UP : Nord University

 

Étudiant : Elies BOURENANE

 

 

CADRE

 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Elies BOURENANE, étudiant PGE en alternance en M2.

 

Nord University (Bodo, Comté de Nordland, Norvège) est issue de la fusion des universités du comté de Nordland (7 établissements si ma mémoire ne me fait pas défaut). Cette fusion est toute récente et va permettre à celle-ci à moyen terme de grimper dans les classements nationaux en Norvège et pourquoi pas d’apparaître dans les classements internationaux.

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire ? Et pourquoi cet établissement en particulier ?

 

Nécessité de valider une expérience internationale ainsi que la volonté de faire mon Master 2 en alternance après mon année de césure.

 

Cet établissement était en Europe (critère important pour ma famille), les dates étaient compatibles avec l’alternance. Un échange en Norvège est « vendable » sur un CV contrairement à un échange à Zagreb ou Lisbonne qui, sans vouloir dénigrer la qualité de l’échange, sont vus comme étant des échanges « chill ».

 

Norvège, Suède et Allemagne étaient mes destinations prioritaires.

 

Quels sont les documents nécessaires pour partir dans cette université et les procédures à suivre ? (VISA, niveau d’anglais …)

 

VISA pour les non-européens (mon cas) ainsi qu'un titre de séjour pour les non-européens à solliciter au commissariat de la ville (SALTEN POLICE STATION). Le RDV est fixé par l’université. Administration très bien organisée et préparée à l’accueil de ressortissants non-européens.

 

Pour les européens, il suffit de prendre RDV au commissariat dès le jour d’arrivée pour s’enregistrer et c’est bon.

 

 

BUDGET

 

Quel est le prix du billet d’avion ?

 

Cher si on s’y prend à la dernière minute. 700€ l’aller-retour pour un billet booké un mois avant le départ.

 

Deux compagnies aériennes possibles pour le booking (Norwegian et SAS) à Norwegian est la première compagnie low cost mondial en termes de qualité de service.

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties …) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

500€ de loyer par mois en foyer étudiant avec toutes les commodités à proximité.

Budget nourriture, c’est 20 à 30 % plus cher qu’en France.

 

Titre de transport : 50€ par mois pour les étudiants.

 

Budget Alcool. Excessivement cher. Alcool vendu dans des magasins d’État (Vinmonopolet). Pour les fumeurs de cigarette, le prix du paquet est à 15€

 

Budget mensuel entre 850 et 950 € par mois hors loisirs.

 

Est-il possible de trouver un job facilement en plus des cours ?

 

Je ne sais pas. Probablement. De nombreux étudiants étrangers de la résidence travaillaient en parallèle de leurs études. L’anglais est pratiqué par la majorité des gens dans la ville donc il est facile d’y être embauché.

 

Étant en alternance et non-européen, je ne me suis pas renseigné. On m’a proposé de travailler en tant que serveur dans un bar mais j’ai décliné.

 

 

UNIVERSITÉ

 

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

Oui. Si le dossier administratif est envoyé à temps (les dates tombent en mars), l’université affecte automatiquement une place dans une résidence étudiante (Flatvold) qui est gérée par un organisme appelé « Study in Nord ».

 

Accueil à l’aéroport par des membres de l’organisme avec transmission des clefs de la chambre également.

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Fusion des universités qui a eu lieu début 2016. Université jeune, tournée vers l’international.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE ? (Charge de travail, horaires, fréquence des examens ...)

 

Des midterms papers (travail de groupe) à rendre au milieu du semestre.

Fin des cours début novembre.

Premiers partiels mi-novembre, généralement un partiel par semaine.

 

 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes ? (Sorties, visites, etc.) 

 

Se laisser guider par l’organisme Study in Nord.

Acheter le guide du routard pour découvrir les alentours.

Nous sommes allés aux îles Lofoten entre Kedgers (nous étions 8) et nous avons adoré découvrir ces îles car très naturelles.

 

Dans quel quartier habitent les étudiants en général ? Quels quartiers éviter ?

 

Différentes résidences étudiantes. Une au centre-ville (Flatvold) et d’autres aux alentours du campus (Morkved).

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

Oui. 30 minutes de bus.

 

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et se rendre jusqu’à l’établissement ?

 

Bus – vélo quand c’est possible.

 

 

CULTURE

 

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué lors de ton arrivée sur place ?

 

La beauté des paysages, la facilité d’échange avec les étudiants étrangers.

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, lieux, coutumes, évènements ...)

 

Kaiservarden, une randonnée avec une vue imprenable sur la ville et les alentours.

Nourriture … Non, ce n’est vraiment pas bon.

 

As-tu pu faire des voyages dans les villes et pays alentours ? Si oui, lesquels ?

 

Oui. Lofoten (3h30 de ferry).

Oslo, (1H30 d’avion).

D’autres sont allés à Bergen, en Finlande par voiture, au cap nord … Ce n’est pas excessivement cher de se déplacer en avion ou en ferry.

 

Qu’est-ce qui te manque le plus, que tu ne retrouves pas ici ?

 

La bonne ambiance dans la résidence et la cohésion de groupe qu’on avait entre Kedgers.

 

 

COMMUNICATION

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

La France dans tous ses clichés (bonne gastronomie, Paris, les françaises sont les plus belles femmes au monde, les français sont des fêtards invétérés, les français sont des séducteurs-séductrices…).

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ou d’autres étudiants internationaux ?

 

Étudiants internationaux, oui. Notamment les italiens, népalais et allemands.

 

Existe-t-il des espaces communs destinés aux exchanges ?

 

Oui, dans la résidence. Il y a aussi l’ISU qui est l’association qui s’occupe des activités des exchanges.

 

 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Inoubliable, intense, amitié.

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Oui, certainement.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Aucune appréhension. Tout va bien se passer.

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ? Si non, pourquoi ?

 

Oui pour l’expérience humaine. Non pour avoir des cours challengeants.

 

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Oui. J’y ai déjà répondu et voici mon mail de réponse à une étudiante :

 

« Je ne sais pas trop comment structurer mon retour d'expérience mais ce qui a fait la magie (et j'emploie le terme à bon escient) de mon échange, c'est le fait d'avoir été avec 7 Kedgers avec qui je m'entendais très bien. C'est réellement le point de départ de cet échange qui aurait été, sans doute en leur absence, banal.

 

La ville de Bodo est une petite ville du comté de Nordland. L'été, en y arrivant, tu seras émerveillée par la beauté des paysages et tu pourras en profiter pour faire de nombreuses randonnées. Le soleil se couche au mois d'août vers 22h et les premiers rayons du soleil vers 3h du matin, c'est assez spécial. Donc, les premiers temps c'est vraiment génial.

 

Petit bémol, la vie est excessivement cher là-bas (l'alcool, hors bière, est vendu dans un magasin d'État au double voir au triple de la valeur d'achat en France), les clopes sont chers (13-15€ le paquet), et l'addition au supermarché monte assez vite. L'abonnement mensuel du bus est d'environ 50€ pour 4 lignes dont tu vas te servir et pour avoir un bus chaque 15 minutes ou parfois chaque heure ...

 

Pour ce qui est du logement, si tu fais tes inscriptions à temps, tu auras droit à une chambre dans une résidence universitaire de la ville. Tu demanderas ce que tu veux et tu seras affectée quoiqu'il arrive à Flatvold, qui est à environ 15 minutes de marche du centre-ville et à 30 minutes de bus du campus. Ce qui a fait la magie de cet échange, c'est de vivre avec tous les exchanges français dans la même résidence. On dînait ensemble, allait en cours ensemble, sortait ensemble, révisait ensemble. Cet échange nous a beaucoup rapproché et on se voit toujours autant au retour de l'échange.

 

Malgré cette mini secte française, cela ne nous a pas empêché de découvrir d'autres gens, de différentes nationalités, de tisser des liens (notamment avec les allemands, les italiens et les népalais). Les norvégiens sont un peu plus difficiles à apprivoiser. Ils seront très démonstratifs sous l'effet de l'alcool et t'ignoreront sobres (c'est dans leur nature).

 

On a voyagé. On a pu aller à Oslo, aux îles Lofoten et ils sont allés en Finlande en caisse, ils ont escaladé un glacier. C'était génial.

 

Enfin, les cours. Si tu vas à Bodo, c'est pour tout sauf ça. Les cours ne sont pas intéressants. Le choix de cours au 1e semestre est extrêmement restreint. Les professeurs ne servent pas à grand-chose. Si tu bosses seule de ton côté, tu parviendras à valider. Il te suffit juste de t'assurer que les corrections d'exercice sont disponibles sur la plateforme de e-learning.

 

Mais ça, je t'en parlerai si tu es réellement affectée à Bodo.

 

N'hésite pas à revenir vers moi si tu as d'autres questions et si tu souhaites échanger par téléphone. Envoie-moi juste un SMS afin que je te rappelle dans la foulée. »

Please reload

  • Facebook Social Icon