top of page
Universität Mannheim.webp
INTERVIEW EASY EXCHANGE

Programme concerné : PGE

Nom de l'UP : Universität Mannheim - Mannheim, Allemagne

Étudiante : Marie KRETZ

Email : mariekretz@hotmail.com

Partie en Allemagne dans le but de compléter ses différentes "formations" antérieures, Marie n’a pas été déçue. Elle a énormément appris des allemands, de leur rigueur, de leurs méthodes de travail et ce, dans un cadre étudiant sympathique ! Pour résumer : « expérience enrichissante pour l’avenir ! »

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Marie, j’ai 23 ans et je suis fraîchement diplômée de Kedge BS. Pendant mon cursus je suis partie à l’université de Mannheim, qui correspond un peu à l’HEC Allemand.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Je ne voyais pas l’intérêt de rester quelques mois de plus terrée à Bordeaux alors que je pouvais partir à l’étranger. Je suis franco-allemande et j’ai fait la plupart de mes stages en Allemagne. C’était du coup pertinent de faire mon échange dans la meilleure université d’Allemagne en vue d’une éventuelle carrière dans ma seconde patrie.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Etant donné que je viens de Strasbourg, le déménagement s’est fait en voiture, de manière assez simple.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Pendant la première semaine, il y a eu une succession d’amphis pour présenter l’université, les assos, le fonctionnement du choix des cours etc. Très bien organisé ! Les allemands, fidèles à eux-mêmes.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’a le plus marquée ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus est un ancien château donc c’est magnifique. En plus, il est dans la ville donc pas besoin de passer des heures dans les transports pour aller en cours. Il y a de nombreuses bibliothèques et salles d’étude mises à disposition des étudiants – important en période d’examen, les allemands ne rigolent pas avec ça.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Il y a sur le campus plusieurs bibliothèques (ouvertes même la nuit pendant les examens), une cafétéria, une cantine, le wifi partout, des assos sportives.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

J’ai cherché une coloc sur wggesucht, LE site Allemand pour la recherche de coloc. J’ai pu visiter l’appart avant d’arriver via Skype donc j’avais déjà un logement en arrivant, pratique.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

Il était à 2 rues de l’université donc génial, le quartier était cool mais sans plus, entre la gare et la fac donc trop bien situé. Pour les filles ça ne craint pas du tout ce quartier.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Mannheim n’est pas vraiment une ville qui craint, évitez d’habiter trop près de la gare comme dans toutes les villes, et aussi dans les quartiers du Nord Ouest de la ville.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Il y avait un large choix de cours pour toutes les spécialités, au choix en allemand ou en anglais. Attention, ça se joue au shotgun.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Dans tous les cours on dispose de polycopiés, donc c’est plus facile pour suivre les cours et prendre des notes. Les méthodes d’enseignement sont très différentes, tout est basé sur le par cœur dans cette université et il y a beaucoup de compétition entre les étudiants. Il y a beaucoup de travaux de groupe, surtout en marketing. Ce ne sont pas des petits travaux comme à Kedge, ça prend énormément de temps et les allemands sont très exigeants.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

Je n’avais pas beaucoup d’heures de cours par semaine, 15 heures max il me semble. Mais la charge de travail est ÉNORME. A la fois pendant le semestre avec les différents travaux de groupe et à la fin du semestre avant les partiels. En marketing et en management, il faut apprendre les 400-800 slides par cœur donc c’est vraiment très très lourd.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

Une session d’examen à la fin de chaque semestre.

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les professeurs sont très accessibles pendant le cours, à la fin du cours et par email n’importe quand.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Tous les cours proposés en marketing étaient très biens, sauf service marketing.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

Les Erasmus et les allemands ne se mélangent pas trop, malheureusement. Il y a des soirées plusieurs fois par semaine pendant tout le semestre, sauf avant les examens. Je me suis très bien sentie pendant mon échange mais je me suis surtout fait des amis français.


Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?


Pas grand chose ! Elles sont beaucoup moins présentes qu’à Kedge.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?


Je ne me rappelle plus bien, mais je ne commençais jamais tôt le matin, j’avais cours soit le matin soit l’après-midi, quand j’avais quelques heures de libres je les passais à la cafétéria qui est très sympa. Le lundi soir je crois c’est soirée réservée aux Erasmus dans le bar en face de l’université, tous les mercredis il y a la Schneckenhof, une soirée dans la cour de la fac, puis dans les catacombes en hiver. Et puis d’autres soirées se greffent à ça par-ci, par-là. Le week-end, de nombreux week-ends s’organisent un peu partout en Allemagne et dans les environs.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

Je dirais que 80% des allemands parlent anglais.

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

Je n’avais pas pris de cours d’allemand car je parlais déjà allemand et surtout parce qu’on peut choisir les cours en anglais donc pourquoi s’embêter avec de l’allemand.

Quel temps faisait-il ?

Il a fait très beau et très chaud jusqu’à mi-octobre et ensuite en hiver il faisait assez froid, il a même neigé.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence,  horaires)

Tout se fait à pied, Mannheim ce n’est vraiment pas grand. Et puis si jamais, le réseau de tram dessert toute la ville.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Les allemands peuvent paraître froids à première vue, mais la plupart sont très gentils et prêts à aider dans toutes circonstances. 


Quels sont les sports les plus populaires ?


Le sport le plus populaire est le foot ! On ne rigole pas avec la Mannschaft.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?


Les Schneckenhof sont vraiment très cools. Et en septembre il y aussi la fête du château, avec des illuminations et un feu d’artifice, c’est très chouette.


Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais 


Je conseille de visiter Heidelberg ! C’est à une heure à peine et c’est vraiment joli.

 

COÛT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Je ne me rappelle plus bien, je crois que je payais 480€ de loyer et après je devais dépenser 200€ par mois en courses alimentaires (c’est pas cher en Allemagne).

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

Les polycopiés sont payants, 10€ par cours je crois.

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

C’est moins cher !!

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

Aucune idée.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Non.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Je crois que j’avais des réductions à la pharmacie et pour les visites de musées etc.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

Les dîners au Café Vienna !

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

Non, tout était top.

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Aucune difficulté.

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

 

Il faut s’attendre à beaucoup bosser et surtout à ne pas attendre la fin du semestre pour réviser pour les exams (même si je ne suis pas très bien placée pour donner ce conseil).

Profiter des Schneckenhof tant qu’elles sont en extérieur et manger une Geflügelsalat au Café Vienna.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 

Je recommande cette expérience, elle a été vraiment très enrichissante. J’ai beaucoup appris de la rigueur des allemands ainsi que de leurs méthodes de travail.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Pas de problème ! mariekretz@hotmail.com

1920px-TU_Muenchen_Logo.svg.png
INTERVIEW EASY EXCHANGE
Programme concerné : PGE
Nom de l’UP : Technische Universität München (TUM) - Munich, Allemagne
Étudiant(e) : Guillaume LEROY
Email : guigleroy@gmail.com
Facebook : Guillaume König
Date : 03/03/2019

 

INTRODUCTION 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

Moi c’est Guillaume, j’ai suivi le programme PGE à Kedge Bordeaux, et j’ai terminé ma scolarité avec un semestre en échange universitaire à la TUM dans cette belle capitale bavaroise, Munich.

Parti au S2, c’est un semestre qui débute tard : du 1er avril à début juillet, avec un dernier partiel le 1er août ! C’est pourtant le meilleur semestre, un peu de froid au début mais rapidement les beaux jours arrivent et avec eux les nombreuses activités : chill à l’Englisher Garten (3x la taille de Central Park) pour faire des foots/volley/frisbee et se baigner dans le courant de la rivière, diverses fêtes de la bière, randos dans les montagnes, pédalos dans les lacs, etc.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Franchement, le choix est facile : je me suis éclaté pendant 2 ans à Bordeaux, je suis parti 1 an en césure, mes potes partaient en échange au premier ou second semestre… Bref, aucune envie de revenir à Bordeaux seul mais plutôt très envie de partir découvrir une nouvelle ville et vivre une expérience unique Erasmus.

Le choix de la TUM s’est fait grâce à plusieurs critères. Revenant d’un an de césure au bout du monde, j’avais le désir fort de revivre en Europe, et parmi les villes européennes je voulais une ville développée. Enfin, la réputation de la TUM (équivalent du HEC allemand) a fait la différence.

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ? 

Je suis arrivé début mars, sous la neige, j’ai dormi en auberge de jeunesse quelques jours pour avoir le temps de trouver un appartement (attention beaucoup d’arnaques en ligne il vaut mieux être sur place).

La TUM vous attribue un « Buddy », c’est l’équivalent d’un parrain/marraine. La mienne était au top, elle m’a donné rendez-vous dans une brasserie typique pour manger bretzels, saucisse blanche et sauce moutarde sucrée accompagnée d’une bonne pinte de Weissbier. Ce repas pour m’expliquer le déroulement des cours et des sorties.

La TUM organise une journée de découverte : info à l’amphi, petit dej et pack de bienvenue, puis visite de la ville.

Avant votre arrivée, vous pouvez vous inscrire sur une liste d’intégration : il s’agit d’une semaine où vous êtes inscrit dans un groupe d’Erasmus à faire plein d’activités. Très bon début pour ceux qui ont pu le faire, pour ma part le shotgun a été trop tardif.

CAMPUS 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ? 

Le campus est neuf et en plein centre-ville (Maxvorstadt), on a le wifi et une bibliothèque avec de nombreuses tables et bulles pour travailler. Il y a une grande cantine et une cafétéria, le vendredi c’est Weißfrüstück typique bavarois pour ceux qui sont tentés d’un petit dej salé et une pinte avant le cours de 9H. 

Il y a également un rooftop sur le toit de l’université avec vue sur toute la ville, pas mal pour prendre le soleil après les cours !

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière) 

J’ai trouvé mon logement sur les sites internet (comme wg-gesucht par exemple). Après la visite de l’appartement, une simple photocopie du passeport et signature du contrat suffisent.

Sinon l’université aide à trouver une place dans les résidences étudiantes : priorité aux boursiers et ensuite c’est shotgun pour les chambres restantes.

 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ? 

Le meilleur quartier reste Schwabing ! Plein de petits bars / restos / parcs et situé au-dessus du quartier des musées Maxvorstadt où se trouve l’école (20min à pied). L’équivalent du quartier Saint Pierre pour les Bordelais ou le quartier du Vieux Port pour les Marseillais.

Pas de quartiers à éviter comme peuvent le signaler certains forums internet, c’est l’Allemagne et c’est même la Bavière. A la limite le quartier des boîtes autour de la Gare centrale Hauptbahnhof où quelques ivrognes trainent, mais Munich est une ville super safe. Rentrer le soir dans la rue, dans le métro ou dans le tram est vraiment sans danger. Le danger c’est de rentrer à vélo et que la Polizei vous arrête pour avoir bu, ne pas avoir de lumière sur le vélo, ne pas avoir respecté un feu, ou utiliser son smartphone en pédalant : 50€ d’amende. Voilà le travail de la police bavaroise dans cette capitale du crime…


 

COURS 

 

L’université est-elle spécialisée dans un domaine ? 

L’université propose chaque domaine de cours de Management. Cependant, c’est le modèle allemand, chaque cours est rattaché à un domaine technique. En effet vous serez souvent confronté au milieu ingénieur (code informatique, énergies, mécaniques, etc). Les étudiants locaux suivant les cours de cette université ont forcément une majeure en Ingénierie et une majeure en Management.

 

Y-a-t-il un large choix de cours ? 

Oui, il y en a davantage qu’à Kedge. En anglais, j’avais pris des cours en amphi de Logistique et des cours en classe (max 20 étudiants) de Supply chain, de Procurement et de MathLab (code informatique).

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ? 

Encore plus d’autonomie qu’à Kedge. Souvent les étudiants ont pris des cours qui se chevauchent : aucun problème à suivre une demi-heure un cours, puis se lever et sortir pour se rendre à une autre classe.

Les cours sont bien plus durs qu’en France, le travail doit être précis et conséquent. Là-bas on ne « gratte » pas quelques points : si la note est mauvaise, ça fait zéro.

Pour valider un cours et recevoir les crédits ECTS, il faut avoir une note comprise entre 1 et 4, la meilleure note est 1. Si vous avez entre 4 et 6, c’est échec. A la fin de leur scolarité, le score inscrit sur le diplôme des Allemands correspond à la moyenne des meilleures notes d’un certain nombre de cours. C’est pour ça que les étudiants prennent plus de cours que nécessaire, afin de remplacer les moins bonnes notes par de meilleures. Oui, ça bosse en Allemagne !

 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ? 

Comme à Kedge, 15-20 heures.

 

Les professeurs sont-t-ils disponibles pour répondre aux questions ?

 

Très disponibles, on peut discuter avec le prof par mail de certains points du projet à rendre.

 

Quels enseignements as-tu le plus appréciés et pourquoi ? 

Les cours en classe réduite, c’est là qu’on apprend le plus et on a un suivi plus individualisé. Donc pour moi les cours cités plus haut.


 

VIE ÉTUDIANTE 

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ? 

Il y a beaucoup de travail. On est souvent à la bibliothèque ou dans un café ou à la cafet avec notre groupe de travail. Surtout que c’est aussi la période de rédaction du mémoire de Kedge. En Allemagne, les étudiants sortent le weekend, peu d’étudiants font la fête en milieu de semaine comme ça peut être le cas dans d’autres pays.

Plusieurs événements organisés par l’université comme les dîners lundis avec thème culinaire, les fêtes de la bière tarif étudiant, ou encore les sorties rando au bord d’un lac le weekend.

 

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ? 

Full English, même au supermarché tout le monde parle anglais. Pour s’améliorer en allemand il faut le vouloir : prendre des cours de langue (non créditants), se forcer à parler avec les GA étudiants, etc.

 

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ? 

Du coup non.


 

ENVIRONNEMENT 

 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ? 

Oui bien sûr elle est en centre-ville. Seulement quelques cours sont dans le campus en extérieur du centre, accessible en S-Bahn (=RER).

Petit conseil : achetez-vous un vélo à la brocante de Olympia Park (Flohmarkt) le samedi. 35€ l’antiquité mais ça roule, et à Munich c’est pratique. 

 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ? 

Toujours ouverts et prêts à aider. 

Meilleurs kebabs de ma vie : avec ses carottes rapées, aubergines grillées et autres délices culinaires au prix imbattable de 3,5€ en général.

Best kebabs : Mustafa Kebab et Türkitch

Culture de la tranquillité : chaque S-Bahn mène généralement à un lac où vous pouvez faire une belle rando dans la colline, au sommet il y aura toujours un chalet pour se restaurer. Bon plan Schliersee où vous faites la descente en luge d’été pour 5€ (checker ça sur Youtube pour se faire une idée) et vous baignez dans le lac pour vous rafraîchir.

 

Quels sont les événements/lieux incontournables ? 

  • Starkbierfest : Fête de la bière forte

  • Frühlingsfest : Fête du printemps

A ces deux événements vous faites la fête sous le chapiteau debout sur des grandes tables en bois, les locaux en habits traditionnels. C’est comme l’Oktoberfest mais sans les touristes américains.

Visite de l’usine BMW (grâce à l’université)

Visite de la région : château de Neuschwanschtein (dont s’est inspiré Disney) ; camp de concentration de Dachau ; Salzbourg

COÛT DE LA VIE 

 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quel était le montant de tes dépenses en moyenne par mois ? 

  • Loyer : studio all inclusive dans Schwabing avec ma copine : 1000€. Soit vous avez les moyens, soit vous vous trouvez une copine, soit vous trouvez une coloc dans le centre, soit une chambre en résidence étudiante mais qui se trouve en dehors du centre (vers Olympia Zentrum)

  • Nourriture : Les supermarchés sont moins chers qu’en France et on y trouve de tout. Les restaurants arborent les mêmes prix qu’en France, attention eau et pain non compris dans le plat. Mais dans les Biergarten où l’on se retrouve souvent, ce n’est pas mal vu de ramener sa propre bouteille d’eau ou casse-croute à partir du moment que vous consommez.

  • Transports : Gratuits à partir de 18h et ce jusqu’à 6h du matin ainsi que les weekends pour les étudiants grâce à la carte TUM. La carte journée coûtait assez chère, j’avais préféré investir dans le vélo pour mes déplacements à l’école ou au parc la journée.

  • Activités : Musées à 1€ les dimanches, majorité des boites gratuites, pintes à 4€, barbecues jetables à 3€…

  • Livres scolaires : il n’y en a pas. Les profs fournissent les polycopiés et le cours se télécharge sur ordinateur. Les amphis sont filmés et mis en ligne.

  • Assurances/vaccins/frais : Assurance maladie européenne et 129€ de frais de dossier étudiant

 

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ? 

Une fois le loyer payé, les sorties coûtent généralement moins chères, ainsi que la nourriture.

 

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ? 

Bourse Erasmus (600€)

 

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ? 

La qualité de vie, la sécurité, la nature.

 

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquels ? 

Bon clairement la rigidité des Allemands n’est pas un cliché et à la fin c’était usant, entre autres de se faire crier dessus par des habitants lorsqu’on traverse la rue alors que le petit bonhomme n’est pas vert, même s’il n’y a pas de voitures…


 

CONCLUSION 

 

Une très bonne expérience, recommande fortement à ceux qui aiment la tranquillité de la vie, les bons produits culinaires, les randos et la bonne bière !

bottom of page