INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : Queen’s University – Kingston

Étudiante : Diane PROUHET

"A Kingston, c’est la Queen’s University qui rythme la ville ! … un campus énorme, très traditionnel et vraiment magnifique… Si tout comme Diane tu souhaites vivre une expérience inoubliable, choisis le Canada !"

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je suis étudiante en Master 2, arrivée en AP2 en 2013 à Kedge Business School. Cette année (2015), j’ai fini mon diplôme et suis partie au premier semestre de l’année scolaire 2014-2015 au Canada, à Queen’s University, à Kingston, dans l’Ontario. Cette université est très réputée, au Canada et dans le monde, pour son rythme soutenu et son excellente formation, ainsi que pour sa vie sociale.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

 

J’étais déjà partie en échange aux Etats-Unis lors de mon précédent diplôme. Ça m’avait tellement plu que j’ai voulu repartir une nouvelle fois, dans un pays différent. A la base, je voulais faire le double-diplôme en Argentine. Mais la dernière place est partie juste avant mon tour de sélection. Malgré tout, j’ai choisi Queen’s parce que je savais qu’au niveau cours j’aurais un excellent niveau, et parce que l’université en elle-même promettait un excellent semestre.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion…)

Pour le Canada, ce n’est pas très compliqué, il faut juste tout anticiper. En ne partant qu’un semestre, on n’a pas besoin de VISA, juste de son passeport qui se termine au moins six mois après la date de retour en France. Les billets d’avion il suffit de les prendre à l’avance pour ne pas payer trop cher. C’est au niveau du logement qu’il y a deux façons de faire. Soit on anticipe et on réserve un logement par Internet (ce qui se fait très bien quand on passe sur des sites comme Le Bon Coin canadien), soit on attend d’arriver sur place, on prend un hôtel pour quelques jours afin de visiter la ville et de se faire notre propre opinion sur l’endroit où l’on souhaite vivre.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

L’université ne prévoit pas d’accueil pour les étudiants internationaux, il y en a beaucoup trop pour que les responsables des échanges ne puissent s’occuper au cas par cas des arrivées. Par contre, ils sont vraiment disponibles par mail ou par téléphone pour échanger et répondre à nos interrogations. Au niveau du transport, il y a un aéroport à Kingston donc on peut arriver en avion puis prendre un taxi ou un bus (le réseau est très bien fait), ou arriver à Montréal ou Toronto et prendre le bus (Mégabus) jusqu’au centre-ville.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

C’est un campus énorme, très traditionnel, et vraiment magnifique. Il est immense car Queen’s est une très grande université, mais on se fait très vite à la taille et au nombre d’étudiants qu’il y a au quotidien. C’est le campus qui rythme la ville, tout tourne autour de Queen’s University à Kingston, il y a une tradition et une culture autour de ce campus auquel il faut se faire.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Tout est à disposition des étudiants, ouvert 24/7, sauf pendant les jours fériés. Il y a deux bibliothèques, un complexe sportif (piscine/fitness/salles de squash/terrain de volley…), beaucoup de points pour manger dans tout le campus, des superettes et épiceries, un accès à tous les bâtiments et salles de révision, wifi gratuit et illimité, cafétéria/Starbucks partout.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

La recherche de logement se fait individuellement (ou avec les Kedgiens partant dans le même coin que vous) car les résidences ne sont pas forcément accessibles aux étrangers et beaucoup trop loin du campus. Je suis passée par le site internet, j’ai réservé ma chambre dans une maison spéciale étudiants de Queen’s où j’ai rencontré des étudiants étrangers comme moi. Il faut juste faire attention à vérifier la personne à qui on s’adresse et ne pas faire d’avance de loyer.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

J’étais à quinze minutes à pied du campus, proche des commerces et du centre-ville, ce qui était vraiment une chance. J’habitais dans une maison avec cinq autres étudiants étrangers (français, australiens, cubains) et j’avais accès à une chambre (meublée) plus partie commune et salle de bain. J’ai vraiment eu de la chance en trouvant ce logement et avec les personnes avec qui j’ai vécu.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Il faut pouvoir trouver un logement autour et pas trop loin du campus, sinon on ne s’intègre pas vraiment dans la vie de l’université et on passe à côté de beaucoup de choses. Maintenant, c’est le même rythme de vie que pour un étudiant en France, il n’y a pas vraiment de consignes particulières.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

 

Oui, surtout au niveau commerce. On peut vraiment choisir dans une palette large et dans beaucoup d’univers du business.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

 

Ce sont des cours copié au modèle américain, où la participation est vraiment requise. On est mélangé aux autres étudiants de l’école de commerce ce qui peut être un avantage et un inconvénient, dans le sens où ils nous aident mais peuvent parfois aussi impressionner car c’est beaucoup plus facile pour eux. Le travail également doit être en majorité autonome.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

Il n’y a pas forcément beaucoup d’heures de cours dans la semaine, mais le travail à fournir en dehors peut être important en fonction du cours suivi. Les étudiants canadiens attachent beaucoup d’importance aux réunions de groupe, ce qui prend beaucoup de temps. Les papiers à rendre peuvent aussi prendre beaucoup de temps en fonction du niveau d’anglais, et du sujet.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

Il y a des tests tout au long du trimestre et des examens finaux en fin de période.

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Oui.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Business Communication in North America (réservé aux étrangers) & Managing Across Cultures.

VIE ETUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

 

Il y a une semaine d’intégration dédiée aux internationaux à laquelle on peut participer, c’est un vrai plus. Ensuite, au travers des cours, on s’intègre assez facilement aux autres étudiants. On rencontre aussi beaucoup de monde en salle de sport. Il faut être disponible et ouvert aux autres car les étudiants canadiens sont ravis de voir des étrangers.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

Je ne m’y suis pas vraiment intéressée comme je ne suis restée qu’un semestre.


Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

 

Cours toute la semaine avec des périodes de travail/révisions, et à partir du jeudi (je n’avais pas cours le vendredi) une petite excursion.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

100% de la population parle anglais.

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Non je n’en ai pas pris, ce n’était pas nécessaire dans mon cas.

Quel temps faisait-il ?

 

Le mois de Septembre est très agréable et chaud, à partir d’Octobre il commence à faire froid, et début Novembre c’est l’hiver (moufles et doudoune sont obligatoires).

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (bus, tram, métro ? fréquence ? horaires ?)

 

Tout le réseau est très bien développé : aéroport/bus/taxis à dispo en continu.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

Les canadiens sont très agréables, très faciles à vivre. La culture se rapproche de celle que l’on a en Europe. Par contre il faut se faire aux grandes étendues, c’est immense comme pays !


Quels sont les sports les plus populaires ?
 

Football USA et Hockey.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Les matchs de football américain en milieu de saison, et les matchs de Hockey. Tout est gratuit pour les étudiants de l’université.

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

 

Il faut vraiment faire toute la partie Québec. Les grandes villes comme Montréal et Toronto, mais aussi prendre la voiture et partir en camping dans les différents parcs nationaux. Les Etats-Unis ne sont pas loin, c’est à faire pour ceux qui n’y sont jamais allés. Et Vancouver si jamais vous avez le temps.

COUT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

C’est un gros budget que je n’ai plus en tête. Mais il faut compter le loyer + le téléphone en priorité. Ensuite il n’y a pas forcément de transport. Les dépenses de nourriture ne sont pas énormes. Et tout dépend si on voyage beaucoup ou pas. De mémoire, c’est un budget autour de 800€ par mois.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (assurances, livres, …)

On compte environ $100 de livres si on les prend d’occasion et je ne me souviens plus du coût de l’assurance.

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Le coût de la vie est égal à celui de la France.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Je ne le conseille pas même si ça se fait. Les jobs étudiants qui sont disponibles sur le campus sont réservés aux canadiens, et il n’y a pas tant d’opportunités que ça en ville. Il faut aussi penser que l’on n’est pas habitué au rythme de travail et qu’il est énorme. En plus, si on veut visiter et voyager, c’est le week-end et avec un travail, on ne peut pas.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Il y a la bourse Aquimob qu’il faut demander sinon non.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Toutes les rencontres sportives de l’université sont gratuites, ce qui est déjà bien. Les étudiants ont des réductions le mardi dans les « grocery stores ».

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

La vie étudiante et les voyages.

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?
 

IL FAIT FROID !


As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Non pas de difficultés, il suffit d’anticiper !

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

S’informer, prévoir toutes les éventualités et surtout ne pas hésiter à demander de l’aide à quelqu’un qui y est déjà parti.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

De manière générale je trouve que les échanges sont d’excellents moyens de se connaître et de grandir. C’est quelque chose de formidable, où on s’ouvre au monde, bien évidemment que tout étudiant doit y passer.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Oui.

  • Facebook Social Icon