INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : Texas A&M International University

Étudiante : Marina EGOSHINA

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Bonjour ! Je m’appelle Marina, étudiante en Master ESC (2013/2015).  En janvier 2015 je suis partie en échange à Texas A&M International University à Laredo, Texas, USA.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

 

En étant déjà en apprentissage sur deux ans, je n’avais pas la possibilité de faire un stage ou une mission à l’étranger. J’ai donc décidé de faire un semestre d’échange.

Texas A&M International (TAMIU) était un de mes premiers choix. Elle fait partie de Texas A&M University, très réputée et connue aux USA. Elle est très connue également car elle accueille le plus grand nombre d’étudiants hispanophones.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Pour la partie administrative, il fallait traduire tous les bulletins depuis le BAC, les carnets de vaccinations, etc. Même si j’ai envoyé tous les documents bien en avance, j’ai dû patienter pour recevoir la lettre officielle de TAMIU nécessaire pour faire le VISA. Après l’envoi des documents, ce n’était pas clair au niveau du choix des cours, de l’enregistrement et du paiement de l’assurance obligatoire sur place. Heureusement, le service des affaires internationales de TAMIU était là pour nous guider.

Aucun souci particulier pour l’obtention du VISA. Attention : à lire attentivement les instructions de l’ambassade des USA disponibles sur leur site. L’achat de l’enveloppe pour le renvoi du passeport n’était plus obligatoire et à la charge de l’ambassade (du moins en novembre 2014). Donc, une économie de 35€ !

J’ai pris mon billet assez tard car les dates de mon semestre ont changé plusieurs fois.

Je conseille de prendre le billet le plus tôt possible : les billets achetés en septembre-octobre pour le départ en janvier coûteront 40-50% moins cher.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

J’ai été très bien accueillie dès mon arrivée à l’aéroport. Mon contact du service international et mes mentors sont venus me rencontrer à l’aéroport et après ils m’ont emmenée faire mes premières courses à Walmart.

TAMIU prévoit cet accueil pour tous les étudiants internationaux. Avant l’arrivée, le service des relations internationales de TAMIU envoie un formulaire proposant de s’inscrire au programme International Student Mentor Program. Ce programme prévoit un ou plusieurs mentors pour chaque étudiant international. Ils répondent à des questions avant le départ, viennent vous chercher à l’aéroport et vous amènent sur le campus, vous aident à faire des courses, ils peuvent aussi vous guider dans le choix des cours, etc.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’a le plus marquée ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

J’ai eu la chance de pouvoir vivre sur le campus qui est très très bien ! Il n’est pas super grand mais assez étendu et possède toutes les infrastructures nécessaires. Il est localisé en dehors de la ville, avec un bus allant dans le centre ville. Le campus est en pleine nature, donc on peut voir plein d’animaux (biches, cochons sauvages, skunks…) !

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Le campus a une bibliothèque avec les salles pour le travail en groupe, plein d’ordinateurs mis à disposition de tout le monde. Dans un des bâtiments administratifs il y avait également Sky Lab (un peu comme le Hub / la Ruche de Kedge mais avec plus d’ordinateurs et surtout plus d’espace).

Tous les étudiants, y compris les étudiants internationaux, ont accès (sans frais supplémentaire) à la salle de sport (bon équipement, plusieurs cours de fitness comme yoga, zumba, etc.).

Beaucoup d’évènements sont organisés sur le campus (compétitions de sport, rencontres, avec distributions des snacks et boissons gratuites !).

Le campus a plein de possibilités de restauration (food court, buffet à volonté 3 fois par jour + Starbucks, pizzeria).
 

Le wifi marche sur tous le campus avec le login et mdp fournis le jour de l’inscription.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)


Je n’ai fait aucune recherche de logement car j’ai fait la demande pour avoir un logement sur le campus. TAMIU propose deux types de logement : University Village (des appartements pour deux ou quatre personnes avec deux salles de bain et une cuisine partagée) et Residential Learning Community (des chambres de deux avec une salle de bain sans cuisine, une cuisine est disponible à l’étage). Le deuxième type est prévu pour les étudiants junior (premières années, bachelor) et nécessite l’inscription aux Meal Plans (repas à volonté dans la cantine universitaire durant tout le semestre).


Les deux types de logement ont accès aux piscines ouvertes ce qui est assez cool au début au printemps et en été !

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

J’ai vécu à l’University Village (beaucoup moins cher que RLC car pas de Meal Plan obligatoire). J’étais avec 3 autres filles dont une étudiante internationale. Pour ceux qui aiment et tolèrent la collocation, c’est vraiment idéal car permet de rencontrer des différentes personnes, faire des soirées et repas internationaux.

Pour moi ça s’est très bien passé. Le seul bémol, beaucoup de bruit pendants certaines soirées.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

En arrivant à la résidence je me suis rendue compte qu’il y avait rien de prévu pour l’arrivée des étudiants internationaux. Dans la chambre, pas de couette, pas d’oreiller, pas de draps, ni de petites serviettes, pas de vaisselle non plus dans la cuisine (celle des collocs déjà présents dans l’appart). Donc, il faut prévoir un budget au départ pour tout racheter.

Le campus est bien protégé, il y a la police TAMIU qui circule de temps en temps pour la vérification.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Le choix des cours dépend du semestre et de la spécialité. Il y a un très grand choix pour les cours niveau Bachelor, un peu moins pour les cours de Master. C’était un peu compliqué dans mon cas et j’ai du prendre les cours de Bachelor (un cours en plus à prendre) pour pouvoir valider mon semestre.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Beaucoup de travail personnel en dehors des cours est prévu. Beaucoup de lectures (une centaine de pages en anglais toutes les semaines). Les cours sont basés sur un ou plusieurs livres choisis par chaque professeur. Ces livres doivent être achetés ou loués par tous les étudiants (prévoir aussi un budget pour cela).

​Dans la plupart des cours il y a plusieurs examens durant le semestre. En général ce sont des QCM ce qui est plutôt facile à préparer. Beaucoup de travail en groupe, des présentations à faire, beaucoup plus qu’à Kedge !

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

La charge de travail était très importante pour moi avec 5 cours de 3 heures par semaine (4 cours sont conseillés à prendre). Cela varie du niveau, de la spécialité et des professeurs bien sûr !

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

Cela variait d’un cours à l’autre. En général, tous les mois ou toutes les 6 semaines il y avait un partiel ou un test sur un ou deux chapitres.

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Il était très facile à poser des questions et communiquer avec les professeurs. Ils sont très disponibles pour aider et guider les étudiants.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Un cours de Production and Operations Management (Bachelor) est très intéressant et mené par un intervenant extérieur (consultant dans ce domaine).

Un autre cours Organizational Communication (Master) est très enrichissant aussi. J’ai appris pas mal de choses sur le métier des consultants et sur d’autres sujets.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

Grâce aux mentors, j’ai été bien intégrée dès le départ. Ils ont invité les étudiants internationaux à sortir et même voyager ensemble.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

Beaucoup d’associations différentes au choix ! La vie associative est très riche : plein d’évènements organisés sur le campus et en dehors du campus. Je faisais partie de International Student Association, celle qui organise le programme de mentoring pour tous les étudiants étrangers.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

90% parlent anglais. Laredo se trouve à la frontière avec le Mexique, beaucoup de personnes parlent espagnol sans parler anglais.

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

Non. Mais il existe une possibilité de prendre des cours d’espagnol renforcé.

Quel temps faisait-il ?

Je suis arrivée début janvier. Il ne faisait pas très chaud mais beaucoup plus chaud qu’à Paris. L’hiver n’a pas duré longtemps et déjà en février il y avait un grand soleil.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence,  horaires)

Comme dans presque toutes les villes américaines, le mieux c’est d’avoir une voiture car les distances sont énormes (surtout au Texas). Il y a bien sûr les bus et tout est accessible en transports en commun mais des fois ça prenait beaucoup de temps pour faire un simple trajet.

Laredo est une petite ville et il ne faut pas s’attendre à des bus toutes les 5 minutes …


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Par rapport à d’autres villes que j’ai pu visiter aux USA, je peux dire que Laredo est une ville très sympa. Malgré le fait que c’est une ville frontalière avec ses dangers et problèmes, les gens sont super accueillants ! Ils sont là pour vous aider même s’ils ne parlent pas forcément anglais (oui oui ça peut arriver !).


Quels sont les sports les plus populaires ?
 

Basketball et rugby bien sûr.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Bull riding (à regarder les dates bien avant pour ne pas le rater).

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

J’ai pu visiter Austin (une ville merveilleuse à ne pas rater !) et San Antonio. Je suis également allée en Floride pour une semaine (Miami, Orlando).

Toutes ces villes je vous les conseille à visiter !

COÛT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Mensuellement, c’était 1100-1200€ environ : chambre dans la résidence – 600€ (en fonction du cours du $), forfait téléphonique – 45€, internet – wifi gratuit sur tout le campus, transport – 20$ (en fonction de vos voyages : 1,25$ pour un aller), nourriture 200-300$ : la nourriture « saine » (légumes et poissons, fromages) coûte assez cher et des fois même plus cher qu’en France, le reste du budget – vêtements et loisirs, voyages.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

L’assurance obligatoire à payer le jour de l’inscription – 813$ (impossible de ne pas la payer sous peine de non-inscription aux cours choisis). Cette assurance est obligatoire même pour les apprentis ayant déjà une couverture santé à l’étranger fournie par leur entreprises.

Location ou achat des livres – à partir de 100$ . Personnellement, j’ai pu m’arranger avec d’autres étudiants étrangers pour louer ensembles et partager les frais. Par contre, ce n’est pas toujours facile de réviser pour les examens avec un seul livre pour 3 !

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Approximativement la même. Les vêtements (de grande marque) coûtent beaucoup moins cher qu’en France mais la bonne nourriture est plus chère.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Légalement, les étudiants étrangers (VISA J1) en échange n’ont pas le droit de travailler aux USA.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Aucune aide.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Pas trop.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

La gentillesse de la population locale, un grand choix de tout (30 variétés de chips ou yaourt), grandes marques à des prix dérisoires du coup vous n’achèterez plus rien en France !

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

Le service client dans n’importe quel domaine (resto, opérateur mobile, etc..) est juste génial ! Dès que vous avez un moindre souci, il suffit juste d’appeler et vous serez étonné par les solutions que le service client pourra vous apporter. Les entreprises tiennent beaucoup à l’avis des consommateurs et leur satisfaction et sont prêtes à vous offrir un mois de communication gratuite pour « vous calmer et vous satisfaire ».

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Prenez contact avec vos mentors ! Posez leur des questions sur tout, apprenez au maximum avant de venir en échange. Ramenez des souvenirs de France (et de Kedge) et soyez prêt à présenter Kedge pour faire venir des étudiants américains à Marseille.

Les bons plans pour les vêtements et chaussures : TJ Maxx et Ross dans toutes les villes américaines et les Outlets à Austin ou Orlando !


Faites attention, les conditions de forfait sont différentes de ce qu’on a en France. Par exemple, « 2h d’appels » incluent les appels sortants et aussi entrants.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

C’était une super expérience qui m’a permis de nouer le contact avec les étudiants locaux, d’apprendre énormément sur le mode de vie à l’américaine, de connaître cette culture américaine et mexicaine. J’ai pu améliorer mon anglais dans tous les aspects car il n’y a pas beaucoup de français et russes sur le campus ni en ville. Je recommande surtout à ceux qui souhaitent se plonger dans la culture texane et ne pas être dans la zone de confort avec 10 autres étudiants de Kedge et d’autres écoles françaises.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui, sans aucun problème.

Please reload

  • Facebook Social Icon