​INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE

Nom de l'UP : Koc University

Étudiant : Julien Chorier

«Venez découvrir l’échange universitaire de Julien qui lui a permis de parler couramment anglais et de découvrir un pays magnifique avec une culture très intéressante. A Istanbul !!»

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je suis Julien, j’ai fait le parcours PIC à Kedge BS – Bordeaux, et j’ai fait mon échange à Istanbul dans l’Université de Koc.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Je recommande à tous ceux qui en ont l’opportunité de partir en échange universitaire : c’est un formidable moyen de s’ouvrir à d’autres cultures et de rencontrer de nouvelles personnes. J’ai choisi Koç University et la Turquie, car je souhaitais partir dans un environnement différent du monde occidental, être confronté à une autre réalité, sans pour autant être trop loin de mes proches (Istanbul n’est qu’à 3h de vol de Paris et Lyon). Le pays est très « bon marché » pour un français, les turcs sont très sympathiques et accueillants, et l’Université de Koç est classée parmi les meilleures du monde.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Il est très facile de partir en Turquie en tant que français : seule la carte d’identité est nécessaire pour entrer dans le pays. Il vaut toutefois mieux avoir un passeport car un papier est délivré lorsqu’on entre avec une carte d’identité, et qu’il faut le restituer à la sortie du pays. Pour rester 6 mois, il convient toutefois de s’acquitter d’un permis de résidence, qui s’obtient en mois pour environ 100€, sans quoi il est impossible de quitter le territoire puis d’y rentrer à nouveau passé 1 mois environ. Les avions sont relativement bon marchés et il faut compter entre 80 et 240€ pour un aller-retour Paris / Istanbul, selon la compagnie et la période.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

L’arrivée se passe très bien, je me suis débrouillé seul car je ne logeais pas dans un appartement fourni par l’Université. Il faut juste noter qu’elle est à environ 1h40 de trajet des aéroports, à cause de l’immensité de la ville (plus de 15 millions d’habitants), et du très fort trafic routier d’Istanbul (le plus haut niveau d’embouteillage du monde). Un taxi coûte environ 40€ pour se rendre de l’aéroport à l’école. Avec les transports en commun, cela revient à moins de 10€. L’université donne des conseils mais n’organise à ce jour pas de navettes pour récupérer les étudiants. En revanche, ils sont accueillis dès leur entrée sur le campus.

 CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus  est très grand, calqué sur le modèle américain, avec 4000 étudiants et plusieurs associations et évènements.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Il y a deux piscines (une intérieure, et une extérieure, une salle de fitness, un gymnase, un mur d’escalade, des tables de ping-pong, des salles de danse, une patinoire avec un terrain de hockey, un terrain de football et football américain, une salle de musique, une salle de projection, des salles de montage vidéo et photo, un espace pour emprunter du matériel photo et vidéo dernier cri (caméras, micros, lampes, trépied…), un billard, un babyfoot…. Il y a une grande bibliothèque, une cantine au prix très faible, plusieurs restaurants et fast food (sushi, burgers, pâtes…). Le WIFI est disponible partout, et très facilement. L’Université est cependant très loin du centre-ville, dans le quartier de Sariyer.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

Un ami de Kedge  a trouvé un logement en colocation pour 8 personnes et il restait deux chambres, j’ai donc pu y aller. Cependant, il est facile de trouver un logement grâce aux petites annonces et l’aide de l’Université.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

J’habitais dans le quartier de Sariyer (une petite colline au nord d’Istanbul, là où se trouve l’école). Je devais quand même prendre un minibus pour m’y rendre en 10 minutes. Il y avait une vue magnifique sur le Bosphore, et le quartier est résidentiel et calme. Le logement était pratique pour recevoir des invités et vivre près de l’école, en revanche, il était loin du centre-ville, et nous obligeait à prendre un taxi ou un bus de nuit pour rentrer lorsqu’on sortait le soir.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Aucun couvre-feu à Istanbul pour le moment. Si on veut profiter du campus et de ce qui est proposé à l’école, et pouvoir aller facilement en cours, je recommande de vivre à Sariyer, ou dans les environs, ou sur le Campus Ouest de Koç University, qui est un espace de résidences étudiantes. En revanche, si on veut pouvoir sortir tous les jours, alors il vaut mieux vivre dans le centre-ville. Un bon compromis est de s’installer dans les quartiers de Sisli/ Mecidiyekoy/

Nisantasi et Osmanbey, qui  sont proches du centre tout en étant plus près de l’école que les quartiers de Pera/Taksim. Il faut absolument éviter Kadikoy et Sultahnhamet, qui s’ils sont de très beaux quartiers, sont beaucoup trop loin de l’école (compter 2h / 2h30 de trajet pour aller à l’école).

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Le choix est vraiment très important, et les étudiants Erasmus ont des places réservés.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Les méthodes d’enseignement dépendent forcément des professeurs, mais de manière générale ceux-ci sont très bons et les cours très intéressants.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

La charge de travail en Erasmus n’est pas très importante, deux à trois jours de cours par semaine, et 2h de travail perso, selon les cours choisis.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?   

 

Il y a des mid terms et des examens finaux (deux période d’examen en tout) + quelques contrôles continus selon les cours.

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les professeurs sont très facilement accessibles.

 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Ayant suivi le PIC à Kedge, j’ai pu choisir des cours de film et de production vidéo, qui ont été vraiment très intéressants. J’ai en effet eu à réaliser un film et un documentaire pendant mon échange.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

Des « mentors », étudiants accueillant les élèves, sont attribués à chaque étudiant étranger, et ils s’occupent d’organiser des sorties, soirées, et voyages pendant l’échange.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Les associations étudiantes sont nombreuses et il est possible de les rejoindre pendant le semestre.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

Deux jours de cours, une soirée en appartement, une soirée en club ou dans un bar, temps avec mes colocataires (ciné, consoles, sports, soirées…) et piscine.

ENVIRONNEMENT

 

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

Les étudiants de l’Université parlent très bien l’anglais (souvent mieux que les français). A Istanbul, les commerçants et restaurateurs parlent pour la plupart anglais car la ville est très touristique. En revanche, dès qu’on cherche des endroits plus traditionnels et typiques, le pourcentage chute très rapidement, et il est obligatoire de savoir quelques mots pour se débrouiller (ce qui vient rapidement et facilement)

 

Avais-tu pris des cours de langue ? Etait-ce nécessaire ?

Malheureusement, Kedge ne valide à ce jour pas les cours de langue à l’étranger…  Mes collègues qui ont eu la chance de pouvoir en suivre n’ont pas regretté et bénéficient maintenant d’une ligne de plus sur leur CV, et d’une ouverture culturelle en plus, donc sans doute d’une meilleure employabilité… Administration de Kedge, si tu m’entends…

Quel temps faisait-il ? 

Il fait très bon jusqu’à mi-octobre environ (avec tout de même des épisodes nuageux, orageux et plus froid, car le climat change rapidement, Istanbul étant bordé par deux mers). Il est ainsi possible de se baigner jusqu’à cette période. Dans le sud du pays il fait beau jusqu’à mi-novembre. Après mi-octobre, le temps se refroidit, et il peut même neiger en décembre (ce qui arrive presque chaque année)

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (bus, tram, métro ? fréquence ? horaires ?)

La ville est bien desservie (un métro tout neuf a fait son apparition et de nouvelles lignes apparaissent chaque année). Istanbul est la ville possédant le plus de moyens de transports différents au monde : bus, minibus typique (dolmus), tram, taxi, métro, bateau, funiculaire, téléphérique. En revanche, l’Université est loin du centre : il faut prendre le métro jusqu’à son terminus, puis prendre un bus pendant 25 minutes.

 

Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?

Un pays très intéressant, très beau, et des turcs extrêmement accueillants. La nourriture est vraiment bonne, et la gastronomie turque mérite le détour.

 

Quels sont les sports les plus populaires ?

 

Les sports les plus populaires sont le football (les 3 équipes d’Istanbul sont mondialement connues, avec Galatasaray, Besiktas et Fenerbaçe), le basket (à nouveau Galatasaray), mais aussi la lutte turque. Il est également possible de faire du ski à 2h d’Istanbul, dans la grande ville de Bursa.

Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Plusieurs évènements ont lieu dans l’année, le festival du film d’Octobre, le festival du film d’Istanbul, les fêtes de Bayram, le Ramadan. Il est très intéressant d’être à Istanbul pendant ces périodes (qui changent bien entendu de date chaque année).

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

Dans Istanbul, la liste des choses à visiter est trop importante pour en faire un résumé ! Quelques incontournables (mais touristiques) : la Mosquée Bleu ; le palais des sultans de Topkapi, le palais de Dolmabaçe, Sainte-Sophie, la tour Galata, la place Taksim, la rue commerçante et piétonne Istiklal, les îles Princes, Ortakoÿ, le musée d’art moderne, le café Pierre Lotti, la Corne d’Or, le parc d’attraction Vialand, les quartiers de Pera et de Karakoy, la rive asiatique.
Hors d’Istanbul, j’ai pu visiter Ephese, Pamukkale et la Cappadoce. La Cappadoce reste mon meilleur souvenir, avec des paysages unique au monde. L’école organise à chaque semestre un voyage en Cappadoce, que je recommande de faire : tous les étudiants étrangers y participent, et c’est beaucoup de fun !

COUT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Pour faire simple, on peut diviser tous les prix par 3 (restaurant, clubs, biens de consommation), sauf pour les biens électroniques (lecteur mp3, téléphones, ordinateurs…) qui sont au même prix, et pour l’alcool qui est surtaxé et qui coute 1,5 fois plus cher qu’en France.

Mon loyer était de 300€ / mois (pour une grande chambre dans une villa immense), mais on peut trouver moins cher. Mes sorties + nourriture + transports m’ont coûté environ 200€ / mois, ce à quoi il faut ajouter des voyages. Je dirais donc 500/600€ / mois en tout.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (assurances, livres, …)

Il faut compter environ 150/200€ pour le semestre.

 

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

 

BCf plus haut

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

Il est assez difficile de le faire, car peu d’entreprises emploient des personnes non turcophones, et surtout les salaires sont extrêmement faibles (entre 300 et 500€ / mois pour un job à temps complet de débutant)

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Je bénéficiais d’Erasmus, environ 150€ / mois.

 

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ? 

L’école donne une carte de musée, qui permet d’entrer gratuitement et prioritairement dans la plupart des lieux culturels dans TOUTE la Turquie, ce qui est très intéressant. Ensuite, il y a des réductions classiques pour les cartes de transport, le cinéma…(le cinéma est vraiment accessible, avec 2 à 4€ en moyenne pour un ticket).

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

 

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

La rencontre avec les turcs, et l’expérience dépaysant de la première nuit lorsqu’on est réveillé à 5h du matin par le chant du muezzin de la mosquée voisine.

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

Non

As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

L’administration turque n’est pas la plus performante, et certaines situations ou des types d’organisation peuvent donc parfois en énerver certains. Il suffit de se dire que c’est une différence culturelle et de prendre son mal en patience, et tout ira bien.

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Se préparer à un choc culturel, car les mentalités sont très différentes : le pays est développé mais est plus pauvre que la moyenne occidentale, on voit donc de la pauvreté extrême à certains endroits. Il s’agit d’un pays sous tension, puisqu’il est voisin de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran. Cependant, on ne ressent pas cette tension en y étant, sauf en discutant avec les locaux.

 

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

C’était très enrichissant sous tous rapports : je parle maintenant couramment anglais, et je suis très à l’aise, je me suis fait des amis turcs (et j’ai même une copine turque !), le pays est magnifique, et c’est une culture très intéressante.

 

Bien entendu, je recommande l’expérience à d’autres étudiants.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Pas de soucis !

  • Facebook Social Icon
 

​INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

Nom de l'UP : Université de Galatasaray 

Étudiant : Ludovic SCARINGELLA

CADRE

 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

 

Je m’appelle Ludovic SCARINGELLA, c’est en seconde année de ma licence que j’ai intégré l’université de Galatasaray à Istanbul. C’est une université franco-turque, qui mélange des étudiants venant de droit, d’économie, de sociologie …

 

Pourquoi avoir choisi de partir en université partenaire ? Et pourquoi cet établissement en particulier ?

 

J’ai préféré partir en échange universitaire plutôt qu’en stage en entreprise car d'après moi, lorsqu’on cherche un stage à l’étranger on recherche avant tout un stage plutôt qu’un poste en particulier et en effet je ne voulais pas partir à l’étranger et faire une mission qui ne m’aurait pas plu et qui en plus n'aurait pas correspondu à mon parcours pro.

 

Quels sont les documents pour partir dans cette université et les procédures à suivre ? (Partie administrative, VISA, billets d’avion, …)

 

Là où nous avons eu de la chance, c'est dans le fait que ce soit l’université qui s’occupe de la partie administrative, pour le VISA nous devons seulement nous déplacer pour le paiement. Faites attention à ne pas le perdre, il vous sera très important pour sortir du territoire..

 

 

BUDGET

 

Quel est le budget pour le voyage ?

 

Le budget est d’environ 3 000 € pour un semestre (5 mois environ), la vie n’est pas très chère là-bas, seuls le fromage, la viande et l’alcool (taxés par l’État) sont plus chers qu’en France.

 

Quel est le budget approximatif par mois ? (Logement, nourriture, sorties, etc.) Comment juges-tu le coût de la vie en comparaison avec la France ?

 

Je pense qu’avec 500 € on peut bien vivre, avec un logement de 300 € par mois en colocation, et avec des sorties au restaurant, etc.

 

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

 

Oui j’ai eu la bourse Erasmus qui m'a versé au total 600 €.

 

Est-il possible de trouver un job facilement en plus des cours ?

 

Oui il y un groupe sur l’école où l’on peut donner des cours de français à des enfants turcs.  Après si on parle turc c’est encore plus facile de trouver un travail.

 

 

UNIVERSITÉ

 

L’université t’aide-t-elle à t’installer ? (Aide au logement, pôle accueil …)

 

Non du tout, le premier jour elle nous fournit un peu de fournitures scolaires, et la carte de transport que l’on peut recharger.

 

Quelles sont les spécificités/spécialités de ton université ?

 

Elle est en bord de mer et cela est très agréable.

 

Y-a-t-il une différence au niveau des méthodes d’enseignement par rapport à KEDGE Business School ? (Charge de travail, heures de cours, fréquence des examens etc.)

 

Les cours sont de 3h aussi, la charge de travail est moins importante qu’à Kedge, et on a des examens à la fin du semestre.

 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ? As-tu eu un large choix de cours ?

 

Malheureusement le choix des cours est très restreint, il me fallait valider 30 ECTS et certains cours n’en validaient que 3 ou 4 donc cela est dur à gérer sur le planning.

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

 

Une soirée d’intégration est prévue au début de semestre et cela permet de connaître les étrangers de l’université. Et puis on se rejoint à la cafeteria pour boire un café/ thé en bord de mer et créer des liens.

 

Quelles sont les activités/sports organisés par l’école ?

 

Sur le groupe de l’école on peut organiser un foot dans un stade non loin de l’université.

 

 

GUIDE PRATIQUE

 

Quels sont les « bon plans » que tu recommandes (sorties, visites, etc.) ?

 

Il faut aller visiter tous les endroits touristiques de la ville car ce sont des choses à voir, Istanbul est gorgée de temples, de mosquées qui sont des patrimoines historiques.

 

Dans quel(s) quartier(s) habitent les étudiants en général ? Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ?

 

Besiktas ou Ortakoy. Il n'y a aucune zone sensible à éviter, le quartier où vous voulez habiter dépend de votre volonté de prendre les transports en commun chaque jour ou non.

 

L’université est-elle loin du centre-ville ?

 

Elle se trouve à 5 min de marche d’Ortakoy et 10 min de marche de Besiktas.

 

Quels sont les moyens de transport généralement utilisés par les étudiants pour se déplacer dans la ville et se rendre jusqu’à l’établissement ? Quel transport utilises-tu ?

 

Seulement le bus quand je voulais aller plus vite sinon la marche. Et le soir le taxi pour sortir.

 

 

CULTURE

 

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué lors de ton arrivée sur place ? (Habitudes, culture, etc.)

 

Istanbul est une ville très peuplée, il y énormément de monde.

 

Quels éléments typiquement locaux as-tu apprécié ? (Nourriture, monuments, coutume, évènements etc.)

 

La nourriture turque notamment les kebabs sont très bons ! Le foot est très important en Turquie, lorsque Besiktas a gagné la coupe cela était mémorable, il y avait la fête dans tout le quartier, c’était super.

 

As-tu pu faire des voyages dans les villes et pays alentours ? Si oui lesquels ? Les conseillerais-tu ?

 

Seulement à Antalya chez les parents de mon colocataire, c’est une station balnéaire, très appréciée des touristes avec des plages à perte de vue, des endroits magnifiques ...

 

Qu’est-ce qui te manque le plus, que tu ne retrouves pas là-bas ?

 

Les pâtisseries turques me manquent tellement !

 

 

COMMUNICATION 

 

Quelle est la vision des habitants locaux sur les français ?

 

Très bonne, ils sont contents de voir des étrangers dans leurs pays.

 

As-tu réussi à nouer des liens avec des locaux ? Avec d’autres étudiants internationaux ? Ou avec d’autres français d’autres écoles ?

 

Bien sûr je suis toujours en contact avec mon colocataire.

 

 

CONCLUSION

 

Comment décrirais-tu ton expérience en trois mots ?

 

Magique, grandiose, grandissante.

 

Voudrais-tu retourner dans ton pays d’expatriation ?

 

Je pense y retourner dans les années à venir.

 

Quels conseils donnerais-tu avant de partir ?

 

Bien choisir son appartement ou le trouver sur place.

 

Conseillerais-tu cette université pour un échange ?

 

A 1000 %, c’est une super expérience !

 

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

 

Bien sûr.

  • Facebook Social Icon

INTERVIEW KEDGE MARSEILLE

PROGRAMME : Programme Bachelor

Nom de l’UP: Galatasaray Istanbul University  

Étudiant : Antoine HARLÉ

INTRODUCTION

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

Moi, c’est Antoine Harlé, j’ai vingt et un ans, j’ai fait un double diplôme à Kedge Bordeaux. J’ai suivi en deuxième année un programme full English dans le cadre de mon Bachelor et j’ai pris en troisième année la spécialité banque et finance. Mon université partenaire est située à Istanbul à proximité du centre-ville.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

En Bachelor, en troisième année j’avais un stage à faire et en deuxième année j’avais le choix entre aller en université partenaire ou faire un stage. Je me suis alors dit que c’était bien de faire deux choses différentes. J’ai choisi par conséquent cette université car j’avais envie de sortir de l’Europe, d’être totalement dépaysé et d’être dans une grande ville avec beaucoup de choses à faire. J’apprécie particulièrement les pays de l’Orient également.

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ?

Non, il n’y a pas de journée d’intégration, juste une présentation en amphithéâtre. J’ai bénéficié cependant d’un système de parrainage, j’avais une étudiante turque pour marraine. Cette université est une université franco-turque avec une majorité de cours en français, je n’ai donc pas eu besoin d'un bon niveau en langue 

Par ailleurs, Il n’y a pas vraiment d’aide,  on doit se débrouiller quand on arrive, mais je n’ai pas eu de problème car il y a beaucoup d’Erasmus sur le campus.

 

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ?

Le campus est vraiment extraordinaire, beaucoup mieux que Kedge, il est sur les rives du Bosphore, nous avions un super cadre de travail ! Il y avait une cafétaria financée par l’Etat où nous avions accès à des repas à trente centimes. Le campus est facile d’accès.

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière)

 Je suis passé par un site de petites annonces qui s’appelle « Craigs List », ce site gratuit ressemble au bon coin. Il y a des pages Facebook Erasmus Istanbul et les propriétaires louent des chambres en colocation dans des appartements de deux à dix chambres sur ces sites.  Petite précision, le loyer est à payer en liquide et il n’y a pas de contraintes administratives.

 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits à éviter ?

Je conseillerais de se loger à Besikatas qui est un quartier très agréable près de l’université à quinze min à pied et cinq min en bus et il est situé près de l’hyper centre. C’est un quartier très animé et bon marché. Je déconseille Sultanhamet qui est un quartier à éviter car il est loin de l’université et difficile d’accès.

 

COURS

Y-a-t-il un large choix de cours ?

Oui, il y a beaucoup de cours. Quand tu arrives à l’université tu dois choisir tes cours et valider trente crédits Ects par semestre. Tu choisis tes cours en fonction des crédits puis tu envoies tes cours à Kedge pour qu’ils les valident afin qu’ils soient en rapport avec ton programme.

Il fallait en majorité choisir des matières en lien avec ton programme mais tu pouvais aussi choisir des cours comme géopolitique et sciences politiques.

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ?

Les méthodes sont similaires mais la ponctualité n’est pas vraiment encadrée, c’est plus comme un système faculté. On avait à faire des PowerPoint / présentations. Nous avions des cours de trois heures.

 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 Je pense que j’avais une vingtaine d’heures de cours.

 

Les professeurs sont-t-il disponibles pour répondre aux questions ?

 Oui, ils sont assez disponibles, nous avons leur mail pour leur écrire si nous avons des questions.

 

Quels enseignements as-tu le plus apprécié et pourquoi ?

J’ai beaucoup apprécié le cours « Economie du développement » qui était assez intéressant car nous étions par groupe de trois ou quatre personnes et nous devions travailler sur un pays. Cela m’a permis de comprendre les problématiques de chaque pays et les pistes d’amélioration possibles.

 

 

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ?

La majorité des étudiants sont en colocation avec d’autres Erasmus. Il est alors facile de s’intégrer, il y a plein d’endroits fait pour les Erasmus. Je n’ai pas eu du tout de mal à m’intégrer.

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ?

C’est le français que j’utilisais le plus. D’un coté à l’université on pouvait parler français et de l’autre avec les Erasmus on pouvait parler en anglais. J’ai bien amélioré mon anglais aussi.

 

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ?

Il n'est pas nécessaire d’avoir un bon niveau en anglais là-bas pour être à l’aise.

 

 

ENVIRONNEMENT

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ?

Oui très bien. Nous avons une carte de bus fournie par l’université. L’université achète la carte et nous la donne pour qu’on puisse nous même la recharger sachant qu’un trajet coûte vingt centimes.

Nous avons plusieurs lignes de métro, deux ou trois lignes de tramway. Nous avons deux rives dans la ville, c’est pourquoi on doit payer le ferry dix centimes pour traverser. Nous avons aussi des dolmus qui sont des taxis communs de quinze places, qui une fois plein partent.

 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?

 Les personnes sont majoritairement très sympathiques. Ils sont habitués à avoir des étrangers et des touristes. Ils sont majoritairement musulmans, environ 8000 mosquées mais pas nécessairement pratiquants. Il y a plein de spécialités, de restaurants libanais, syriens qui ne sont pas chers du tout. Le pouvoir d’achat dans le pays est trois fois plus élevé que celui en France.

Quels sont les évènements incontournables ?

Je ne sais pas vraiment mais il faut aller voir un match de foot. Nous avons trois équipes de football qui font partie du top du classement en Turquie.

 

COUT DE LA VIE

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ?

Le loyer pour une chambre en colocation est de 300 euros. Le pouvoir d’achat quand on vient de France est très élevé, les produits sont  beaucoup moins chers là-bas.

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ?

Le coût de la vie en Turquie est très faible comparé à celui de la France

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ?

 Oui c’était la bourse « Aquinob », celle du campus de Bordeaux. Tu perçois 1000 € après avoir envoyé et rempli un dossier ne dépendant pas de critères sociaux.

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ?

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la ville d’Istanbul, elle est incroyable tu peux tout faire, c’est très riche culturellement et historiquement. Elle a une très belle architecture. J’ai adoré l’ambiance avec les autres étudiants Erasmus.

As-tu eu des déceptions et des surprises ? si oui, lesquels ?

 Je n’ai pas le souvenir d’avoir eu de déception là-bas. Je n’ai pas eu de surprises tout était conforme à mes attentes même si je dois avouer que la taille de la ville d’Istanbul est impressionnante, l’étendue de la ville c’est soixante fois la ville de Paris.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ?

Je leur dirais de profiter de la ville mais aussi de découvrir toutes les régions du pays et les pays à proximité comme la Grèce, Chypre. Il ne faut pas se contenter de rester dans la ville.

 

CONCLUSION

 Qu’est-ce que t’as appris cet échange ?

Cet échange m’a rendu plus débrouillard car tu es dans un pays aux coutumes différentes, les choses là-bas ne sont pas perçues de la même façon. Ce séjour a renforcé mon ouverture d’esprit !

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

 Oui complètement ! C’était vraiment super, allez-y !