INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE

Nom de l'UP : Université Laval

Étudiant : Mickaël CADET

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Salut, Mickaël Cadet, 3A. Je suis parti à l’université Laval de Québec city. L’université Laval accueille plus de 40.000 étudiants entre les différentes facultés. Celle que les kedgers intègrent est FSA (Faculté des Sciences de l’Administration).

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Je suis parti en échange universitaire dans le cadre de mon apprentissage, le format quatre mois, huit mois plaisait plus à mon entreprise que l’alternance en tant que telle. J’ai choisi l’université Laval car je voulais me rapprocher de l’Amérique et que j’en avais de bons échos.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Mon départ s’est fait en toute simplicité, quelques documents (mineurs) à rendre à la responsable de zone à Kedge. Une lettre d’acceptation, un learning agreement, et l’affaire était réglée.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Je suis arrivé fin août, ma marraine est venue me chercher à l’aéroport et m’a amené à ma chambre universitaire. C’est un système de parrainage organisé par l’association des étudiants étrangers de FSA. En principe, ils te contactent d’eux même pour organiser ton arrivée. Il faut profiter au maximum de l’aide offerte par son parrain ou sa marraine, ils sont bénévoles et le font donc par plaisir. 

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus est vaste, et si l’on vit en résidence étudiante, on est très proche du pavillon où nos cours sont donnés. Le souci du campus est qu’il est mal situé. A quarante minutes à pied ou vingt minutes en bus de la ville, sa localisation nous oblige à prendre le bus en journée et ou un taxi/uber à partir d’une certaine heure. Très peu pratique pour aller en ville faire la fête ou ne serait-ce que manger quelque chose entre amis.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Le campus est bien équipé, Le PEPS, centre sportif du campus dispose d’une salle de sport, d’un stade intérieur, d’un stade extérieur, de piscines, terrains de baskets etc… Il est parfaitement équipé pour tout type de sports. La bibliothèque est immense et riche de tous genres de documents. Il y a un Pub Universitaire sur le campus où l’on sert alcool et repas, et qui devient une boite de nuit à partir d’une certaine heure.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

 

Deux solutions pour le logement : La résidence étudiante. Le confort est spartiate, on partage aussi bien la cuisine que les douches, mais c’est un lieu de rencontres et de vie sociale non négligeable. En effet, cela permet de rencontrer des gens, ce qui n’est pas toujours facile sur le campus.

 

Sinon, la colocation, en ville ou à proximité du campus. Plus confortable, mais un peu plus cher, plus compliqué à trouver, mais surtout, isolant de toute vie étudiante si l’on est en ville. Nombre d’étudiants habitent sur le campus, faire l’aller-retour en bus peut finir par être ennuyeux.

 

Dans le cas de la résidence étudiante, la marche à suivre est simple : l’université Laval vous contacte et vous le propose, signer un papier et envoyer un acompte du premier loyer suffit à réserver sa chambre. Pour l’autre solution, je ne sais pas.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

Pour ma part j’habitais en résidence étudiante, c’est moins confortable mais beaucoup plus fun (salle de jeux avec billard, tennis de table, baby-foot et grand écran).

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Le mieux reste à mes yeux la résidence étudiante, mais il faut être préparé psychologiquement à perdre le confort et tout partager.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Le choix de cours est large et plutôt simple. Se renseigner auprès d’un ancien ou de son parrain/marraine peut être salutaire. Certains amis ont choisi un cours qui a fait de leur échange un cauchemar (Global Business Design).

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Concernant les méthodes d’enseignement, c’est à l’américaine. Chaque dossier rendu doit être très documenté. Même si l’on vous demande votre avis, vous devez citer quelqu’un qui pense de la même manière que vous pour tenir des propos. Ils sont attachés aux faits.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

Si vous êtes bons, vous devriez passer peu de temps sur vos cours (en moyenne douze heures de cours et huit heures de travail individuel par semaine).

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

La fréquence des examens dépend de la matière. Le modèle classique est : un examen de mi- session, un travail de groupe, un travail individuel et un examen de fin de session.

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les professeurs sont à l’écoute  et particulièrement réactifs. 

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

 

Mon meilleur cours reste GIE 6084, Stratégie de l’entreprise internationale, très formateur et professionnalisant (contrairement à certains autres cours).

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

La vie étudiante, il faut être prévenu, est beaucoup moins dense qu’à Kedge. Une fois l’euphorie des premières semaines passées, on tourne vite en rond. On passe énormément de temps à Montréal et à voyager car la ville de Québec est, certes peuplée et grande, mais relativement calme du point de vue de l’ambiance. Peu de boites de nuits, peu de bars sympathiques, très vite on s’éloigne de Québec. Il manque beaucoup le sentiment d’appartenance à l’école, ce qui fait que personne ne se connaît vraiment, les évènements de l’école de commerce restent rares et peu euphoriques.

 

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?


Il y a très peu d’associations étudiantes, au final, le bureau de la vie étudiante, et Globe FSA (l’association pour les étudiants étrangers) constituent les principales associations menant à des évènements.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?


Un cours par jour, de trois heures, ce qui nous met en weekend le mercredi ou le jeudi pour ceux qui ont fait un choix de cours éclairé. Le jeudi soir, soirée étudiante au pub universitaire, du vendredi au dimanche, week-end entre amis type roadtrip, sinon, soirée le samedi soir au Dagobert, principale boîte de nuit de Québec (clientèle très jeune).

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

Tout le monde parle français, seul quelques étudiants internationaux parlent uniquement anglais (très rare).

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Le français s’utilise jusqu’à Montréal sans problème, après Montréal par contre, l’anglais devient un must.

Quel temps faisait-il ?

Il fait vite froid à Québec, le mieux reste d’arriver début août pour profiter de l’été et visiter tant qu’il fait beau.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

Comme dit précédemment, la ville finit par être assez loin du campus au bout de quelques aller-retours en bus/uber.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Le pays est agréable à vivre, les habitants sont très sympathiques et la culture locale est intéressante car proche et en même temps éloignée de la nôtre.


Quels sont les sports les plus populaires ?


Football américain et hockey rythment la vie des québécois. Mais les autres sports sont aussi représentés.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?


Les principaux évènements sympas sont organisés par Globe FSA. Cependant, il y a aussi la coupe Vannier (tournoi universitaire de Football américain), le Match des Rouge et Or contre les carabins de Montréal (derby du football américain universitaire canadien).

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

Le marché du port, le vieux Québec, grande allée. Baie saint Paul, ile d’Orléans, basilique saint Anne de Beaupré, chutes Montmorency, Tadoussac (baleine) Montréal est sympa, les grands lacs, Toronto.

COUT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Le change était excellent quand j’y étais (le meilleur depuis la crise) donc la vie était correcte. 220€ pour la chambre, 250€ de nourriture, et compter au moins de 200€ pour s’amuser, l’alcool est contrôlé et coûte plus cher qu’en France (amateurs de vins : piquette jusqu’à au moins 15€, comptez 17 à 20€ pour un vin buvable).

Nourriture : 250€

 

Internet : gratuit et performant sur le campus.

 

Forfait téléphonique : inutile pour une session, Facebook et Whatsapp font l’affaire.

Transport : 40€ par mois pour le bus, sinon c’est 10€ pour une course jusqu’à la ville.

Loisirs : 250€ à peu près

Vêtements : Le Canada Goose coute aussi cher qu’en France, voir plus, pas une bonne affaire. Par contre on a des vestes techniques type Northface etc pour 150 à 200€.

TOUS LES PRIX AU Canada SONT HT, méfiez-vous, c’est +15% en caisse, + 30% au bar ou au restaurant si on compte le tip.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

Pas de livres à acheter, ils sont empruntables à la bibliothèque (et inutiles pour valider la matière). Vous serez surpris de voir que beaucoup d’enseignants demandent d’acheter un livre (cher) pour le cours, livre pour lequel ils sont co-auteurs…

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Le coût de la vie est au final assez proche de celui de la France, vu que vous allez plus loin plus souvent.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

Il est possible de trouver un job sur le campus, mais c’est difficile pour une session et peu rémunérateur. Le visa pour une session ne permet pas de travailler hors du campus.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Pas d’aides, mais je suis apprenti. En tant qu’étudiant on reçoit une aide régionale dont je ne connais pas le montant.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

En tant qu’étudiant, on a quelques discounts, il faut connaître les bons plans (-10% sur la facture le lundi au Provigo).

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

Le Canada est sympa, on s’y amuse pas mal, et c’est un bon aperçu d’une culture occidentale différente de la nôtre. La ferveur des québécois pour le sport universitaire fait plaisir à voir (la ligue universitaire à la télé, c’est quand même beau). On rigole beaucoup et on fait beaucoup de sport, en plus de voyager. 

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

Concernant les désillusions, il y en a eu. Je sais que les parisiens, et les habitants de villes de provinces très actives comme Bordeaux ou Toulouse ont peu apprécié l’expérience. Il est vrai que les lieux de fêtes sont redondants, que la ville a vite épuisé son potentiel. Enormément de français qui rêvent du Canada comme des Etats-Unis français sont déçus. Et c’est normal, le Canada n’est pas les Etats-Unis, c’est quelque chose au milieu de particulier qu’il faut aimer, Montréal correspond plus à cette attente, pas Québec.

Jusqu’à aujourd’hui as-tu rencontré des difficultés ? Si oui, comment les as-tu résolues ?


On éprouve vite des difficultés à évoluer sur la zone. Sans voiture, rien ne se fait, il faut donc très vite s’organiser entre amis pour louer des voitures et bouger.

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

 

Quelques conseils du coup :

Partez faire les Excursions avec FSA (Cuba, NY et Toronto).

Allez aux USA : Chicago, San Francisco et Las Vegas, Les billets d’avions ne sont pas chers.

La bande de potes de la semaine d’intégration sera votre bande de potes pour toute la session, ne la manquez pas.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

L’échange était sympa, mais l’absence de cœur de ville, de transports en commun performants est un véritable frein. J’ai passé, après calcul, soixante cinq jours hors de Québec sur les cent vingt de mon échange, ça donne une idée ?

Quels sont tes plans pour la fin de l’échange ? As-tu l’intention de voyager aux alentours ? Si oui, quelles destinations as-tu privilégié ?


Je pars avec des amis vers Mexico, et on visite le Mexique jusqu’à Cancun où on va passer le nouvel an (période des springbreaks et de l’été la bas).

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Je veux bien répondre aux questions, mais je crois que j’en ai déjà dit pas mal.

Please reload

  • Facebook Social Icon

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : Université Laval

Étudiante : Caroline FAVIER

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Caroline Favier, 24 ans en CDI dans un cabinet de recrutement à Paris. Je suis partie d’août à décembre 2014 à Québec, à l’université Laval.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

 

L’échange universitaire est obligatoire (tant mieux) et j’ai toujours rêvé d’aller au Canada.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

Très simple, on n’a pas besoin de visa car c’est pour moins de six mois. L’université nous a rapidement envoyé un mail pour la date de rentrée (sachant qu’il y avait une semaine d’intégration avant), j’ai pu réserver assez tôt et avoir des billets autour de 800€.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

L’université est très bien organisée, ils sont venus nous chercher en navette à l’aéroport, j’étais en résidence et à partir du lundi, il y a eu une semaine d’intégration. C’était super, ils nous ont fait visiter l’université (qui fait la taille d’un village en France), la ville de Québec et les alentours. Evidemment, le soir, ils organisaient des soirées. Ça a été l’occasion de rencontrer plein de monde (québécois et étranger).

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus est dingue, immense (pas forcément très beau). Ce qui m’a le plus impressionné est le complexe sportif, il vient d’être refait. Un vrai truc à l’américaine avec deux piscines olympiques, quatre terrains de tennis, un terrain de hockey, une énorme salle de sport, un terrain de football américain, des dizaines de terrains de basket, des salles de yogas,… bref tous les sports possibles et inimaginables.

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

On avait accès à tout. Bibliothèques, complexe sportif, plusieurs cantines,….ouvert très tard parfois la nuit il me semble.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)


Je voulais être sur le campus en résidence, je pensais que c’était mieux pour mon intégration. On a reçu toutes les informations par l’université.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

 

J’ai donc habité sur le campus (Pavillon Parent). C’était très bien pas trop cher (300€ il me semble). La chambre est petite et il ne faut pas craindre les douches, toilettes et cuisines communes (ce n’est pas toujours très propres) mais l’intégration est plus facile.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Non.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Il y avait du choix. Personnellement, je voulais des cours en anglais en management ou RH. Je devais choisir quatre cours ça a été facile.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Les cours n’ont rien à voir. Le niveau d’exigence est plus élevé et la charge de travail est plus importante. Il y a beaucoup de travaux de groupe mais c’est bien, ça fait rencontrer du monde et des étrangers. Les étudiants doivent participer beaucoup plus en cours (cela compte dans la note).

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

J’avais douze heures de cours par semaine et autant de travail personnel mais tout à fait gérable pour faire plein d’activité et partir en vadrouille.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

On a eu deux examens (un au milieu, un à la fin), la notation était répartie (un contrôle sur table, un projet ou deux en groupe, la participation).

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les professeurs sont très dispos, ils ont tous leur bureau dans le campus et pas de problème pour prendre rendez-vous et les rencontrer.

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Tous mes cours étaient intéressants dans l’ensemble. 

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégré ?

Comme à Kedge, il y a beaucoup d’associations qui organisent des évènements auxquels tu peux participer. Il y a une semaine d’intégration avant la rentrée. L’association des étrangers organisent des voyages (Toronto, Cuba, NY, Boston,..). Il y a de quoi faire.

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

 

Comme à Kedge, il y a beaucoup d’associations qui organisent des évènements.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

 

Pas vraiment de semaine type parce que l’on fait plein de choses différentes étant Erasmus.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

 

Québec c’est francophone mais vu que l’université accueille beaucoup d’étrangers tout le monde est bilingue anglais.

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Non.

Quel temps faisait-il ?

Très chaud en août quand je suis arrivée (30-35 degrés), très froid quand je suis partie (- 20 degrés).

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

L’université est à quinze minutes du centre-ville en bus, il y a des bus régulièrement c’est facile d’accès.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Les canadiens sont hyper sympas et serviables (même s’ils n’aiment pas tous les français surtout les parisiens).


Quels sont les sports les plus populaires ?


Le football américain, le hockey sur glace.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

 

Les matchs de football américain, visite d’une cabane à sucre, aller voir les baleines, chiens de traineau.

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

On a pas mal bougé grâce aux associations, j’ai visité le Québec (Parc National), je suis allée à Toronto, NY, Boston, Montréal qui sont des villes géniales.

COUT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Autour de 1000€, la vie est chère, les restos, les déplacements en bus, la nourriture (plein de 70€ par semaine), les sorties (alcool cher), le logement est abordable si tu es dans le campus (autour de 300€ il me semble mais ce n’est pas le grand luxe). Par contre les Starbucks, Tim Hortons,… ne sont vraiment pas chers.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

Non.

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Le coût de la vie est plus cher.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Pas évident pour quatre mois.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Non.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Oui avec la carte étudiante.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

Le froid et la neige !!! Il ne faut pas avoir peur de ça. La culture « à l’américaine ».

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?

 

Pas vraiment.


As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Non.

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Préparez-vous au grand froid.

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Oui je la recommande. Le Canada est un pays magnifique, le Québec notamment, il faut aimer la nature, la neige, le froid. On fait des activités adaptées (ski, chien de traineau, jacuzzi extérieur sous la neige). On est assez près des Etats-Unis, c’est sympa aussi d’aller à NY pour un week-end prolongé.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui mais très sincèrement je suis peu disponible !

Please reload