INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : University of Calgary

Étudiante : Shine Attobra

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je suis étudiante en M2 à Kedge, en programme Grande Ecole. J’ai effectué une IMS l’année dernière avant de faire mon M2 et de partir en échange universitaire pour le semestre 1, à Haskayne School of Business, à l’université de Calgary, Canada.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ?

 

Je devais valider mon expérience à l’étranger. Je me suis dit que partir en échange pourrait être une bonne expérience car j’ai plusieurs amis qui étaient déjà partis en échange Erasmus ou autre et qui avaient beaucoup apprécié. Je me suis dit que c’était aussi plus simple de partir en échange que de trouver un stage à l’étranger. J’ai choisi Calgary car je voulais aller en Amérique du Nord. Les coûts aux USA étaient un peu élevés donc j’ai choisi le Canada où les coûts étaient plus abordables. Je voulais absolument partir dans une ville anglophone, donc j’ai choisi Calgary au Canada.

Comment s’est passée l’organisation de ton départ ? (Partie administrative, VISA, billet d’avion, …)

 

La partie administrative s’est bien passée. La coordinatrice à Calgary était très réactive et répondait clairement à toutes mes questions, nous communiquions par mail pour l’inscription.

Je n’ai pas eu besoin de faire une demande de VISA car je venais dans le cadre d’études, pour un séjour inférieur à six mois. Les personnes qui souhaitent travailler sur place à côté de leurs études (job étudiant) doivent avoir un VISA.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’université avait-elle prévu ton accueil ?

Mon arrivée s’est bien passée. Je suis arrivée après la semaine d’orientation car je travaillais en France, mais l’université prévoit une semaine d’orientation, pendant laquelle les étudiants en échange étaient guidés. Pendant deux semaines après le début des cours, des étudiants de l’université sur le campus sont à notre disposition pour renseigner, guider les étudiants en échange.

De plus, on a la possibilité d’avoir un « buddy » à l’université, un étudiant volontaire qui a pour rôle de nous aider, nous donner des conseils. Je conseille à tout le monde de remplir le formulaire pour demander un buddy car personnellement ma buddy m’a beaucoup aidé notamment à mon arrivée. Elle m’a fait visiter le campus, expliqué le fonctionnement des cours, location des livres, accès Internet, et cela permet d’avoir une connaissance lorsqu’on arrive. En général le buddy prend contact avec l’étudiant quelques semaines avant l’arrivée, ce qui permet de créer un premier contact.

CAMPUS

Qu’as-tu pensé de ton campus et quelle est la chose qui t’as le plus marqué ? (Taille, localisation, nombre d’étudiants sur le campus, …)

Le campus de l’université de Calgary est très grand, il y a un ou plusieurs bâtiments pour chaque filière. C’est comme une petite ville. Il y a énormément de lieux pour se restaurer sur le campus (Starbucks, Subway…). Chaque bâtiment possède au moins une boutique pour se restaurer. Grande diversité des menus, plats, il y en a vraiment pour tous les goûts : japonais, coréens, mexicain, américain, il y a également des salades, sandwichs…

Quelles sont les infrastructures dont tu bénéficiais ? (Bibliothèque, complexe sportif, piscine, cantine, wifi, horaires …)

Sur le campus, il y a une grande salle de sport/musculation accessible tous les jours avec libre utilisation de toutes les machines (gratuitement sous présentation de votre carte étudiant), altères, poids, tapis de fitness…la salle est ouverte du lundi au jeudi de 6h à 22h30, vendredi 6h-21h30, et le WE de 8h à 20h30. Il y a un complexe sportif avec des terrains de foot, des courts de tennis, des cabines de squash, une piscine intérieure, une patinoire olympique (5.75$ pour louer les patins et le casque), des salles pour les cours collectifs (zumba, fitness….).

Il y a une bibliothèque sur 6 étages avec des aménagements pour les travaux de groupes (bubbles à réserver), accès aux ordinateurs, coins restauration, livres…), elle est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 23h, le WE  de 10h à 23h.

LOGEMENT

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Aide de l’université, site internet, agence immobilière)

 

Sur la fiche université réalisée par Kedge, il y a des liens renvoyant au site de l’université et aux pages concernant les moyens de logement. Sur le site, les options de logement sont bien expliquées et les deadlines indiquées.

Où habitais-tu et qu’en as-tu pensé ? (Logement et quartier)

J’habite en résidence étudiante sur le campus. J’ai choisi la résidence où réside la plupart des étudiants internationaux. Il faut faire 3 vœux de résidence et postuler avant la deadline. Durant le processus de choix de logement, on peut voir sur le site l’aménagement des chambres/appartements de chaque résidence, l’ameublement, ce qui aide pour faire un choix. On peut choisir le nombre de colocataires souhaité si on veut se mettre en colocation. On a la possibilité de remplir un questionnaire sur notre « style de vie » pour pouvoir être mis en colocation avec des personnes qui ont plus ou moins le même rythme de vie que nous. Ça évite de se retrouver avec des fumeurs ou des fêtards si on ne supporte pas la fumée de cigarette et qu’on aime vivre dans le calme. Je conseille à tout le monde de remplir ce questionnaire. On peut également demander à être en colocation avec une ou plusieurs personnes en particulier si par exemple on souhaite se retrouver avec des gens que l’on connaît.

Les appartements sont bien aménagés et propres. Les chambres sont équipées, la cuisine dispose de l’électroménager nécessaire (four, micro-ondes, gazinière, réfrigérateur, nombreux placards…). Par contre il n’y a pas d’ustensiles de cuisine (à acheter en arrivant), ni de couvertures/coussin/draps dans les chambres.

Quels sont les conseils ou remarques que tu donnerais concernant le logement ? Y a-t-il des zones sensibles à éviter ? Avais-tu un couvre-feu ?

Je conseille de faire bien attention lors du choix de résidences, car certaines résidences sur le campus nécessitent de souscrire au meal plan (qui est relativement cher, aux alentours de 3000$), donc les personnes qui ne souhaitent pas prendre le meal plan, vérifiez bien que la résidence qui vous intéresse n’oblige pas à prendre le meal plan dans le package. On a accès aux prix de chaque résidence pour le semestre, selon le type de location choisi (seul, un colocataire, deux colocataires, trois colocataires). Plus le nombre de colocataires est élevé, moins le loyer est cher. Une personne souhaitant avoir un studio seule paiera plus cher qu’une personne étant en colocation avec trois autres étudiants dans un appartement.

Les logements en ville sont relativement chers. A ma connaissance il n’y a pas de quartiers sensibles à Calgary. Sur le campus, il y a le « Safe Walk », une organisation rattachée à l’université comprenant des personnes en uniforme pouvant vous raccompagner à votre résidence ou partout sur le campus, si l’on se sent en danger ou suivi par quelqu’un. Les membres du Safewalk font également des rondes le soir pour sécuriser le campus. Cela est évidemment préventif, il n’y a aucun souci de sécurité sur le campus.

COURS

Concernant les cours, y a-t-il un large choix ?

Il y a en effet un large éventail de cours selon les différentes matières, avec un résumé de chaque cours pour avoir un aperçu.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours dispensés à KEDGE BS ?

Les méthodes d’enseignement sont assez similaires à celles de Kedge (un ou deux assignments/matières dans un semestre, examen de mi-semestre, examen de fin de semestre, travaux de groupe (rapport écrit + présentation orale) en particulier pour les cours de marketing. Les cours (lectures) sont en effectifs réduits en classe. Certains cours sont dispensés en amphi et il y a des tutorials (cours pratiques, études de cas concrets, interaction et discussion/débat en effectif réduit). La participation en classe est également notée. Les cours sont dispensés pendant tout le semestre, pas de bloc de cours sur 3 semaines comme à Kedge.

Que penses-tu de la charge de travail ? Etait-elle importante ? Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

La charge de travail est plutôt importante. D’autant plus que Kedge nous demande de prendre un minimum de 5 cours, ce qui est beaucoup, même selon les étudiants canadiens. J’avais 12h45 de cours par semaine.

Quelle était la fréquence des examens ? Toutes les semaines ? Tous les mois ? Tous les trimestres ?

 

1​ examen à la moitié du semestre

1 ou 2 individual assignment /semestre

1 travail de groupe avec rapport + présentation orale en fin de semestre

1 examen de fin de semestre

Les professeurs sont-ils facilement accessibles pour poser des questions ?

Les professeurs sont très accessibles. On peut poser des questions pendant le cours (amphi ou classe réduite), à la fin du cours. Tous les professeurs ont également des « office hours »pendant lesquels nous pouvons aller les voir dans leur bureau. On peut également les contacter par email.

Globalement, la relation professeur/étudiant est différente de celle en France. Il y a plus de proximité. La plupart des professeurs souhaitent qu’on les appelle par leur prénom, pas de Monsieur/Madame, ils instaurent une relation vraiment agréable avec des attentions à l’égard des élèves (musique en début de cours, chocolats et autres friandises à partager en classe).

Y a-t-il des cours qui t’ont particulièrement plu ?

Les cours de Product management, marketing communications et retail management.

VIE ETUDIANTE

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Comment t’es-tu intégrée ?

La vie étudiante se passe très bien. Il y a des groupes Facebook pour tous les étudiants étrangers avec des propositions de sorties et activités, un groupe Facebook pour chaque résidence étudiante et pour chaque étage pour que les étudiants puissent faire des activités communes. On reçoit des mails chaque semaine avec toutes les activités organisées durant la semaine par l’université, les évènements…

Que peux-tu nous dire sur les associations étudiantes ?

Il y a beaucoup d’associations étudiantes. Au début de l’année pendant deux semaines, les associations ont des stands dans le hall du bâtiment principal, et les étudiants peuvent poser des questions, s’inscrire. Il y a une cotisation pour entrer dans l’association (entre 5 et 20$), mais pas d’entretien à passer. On peut entrer en association même si on reste qu’un semestre. Il y a des activités organisées par chaque association en dehors du campus avec des tarifs préférentiels. J’étais membre du Student Dance Club qui proposait des cours de danses de salons/danses latines sur le campus et organisait des soirées en ville régulièrement.

Peux-tu nous décrire une semaine type de ton échange ?

Une semaine type consiste à aller en cours, la plupart de mes cours était le matin. Ensuite j’avais des RDV pour des travaux de groupe environ trois ou quatre fois dans la semaine surtout à la fin du semestre. Le week-end : sortie en ville ou en périphérie, restaurant avec les étudiants étrangers, soirée en ville.

ENVIRONNEMENT

Est-ce-que les locaux parlent anglais ? (50% ? 10% de la population ?)

100% des locaux parlent anglais, Calgary est une ville anglophone donc très peu de personnes parlent français.

Avais-tu pris des cours de langue ? Était-ce nécessaire ?

 

Non je n’ai pas pris de cours de langue, je ne pense pas que ce soit nécessaire. Si on vient à Calgary c’est qu’on est censé avoir eu une bonne note au TOEFL et pouvoir se débrouiller un minimum pour communiquer avec les locaux.

Quel temps faisait-il ?

De septembre à fin octobre il a fait très bon, c’était encore l’été indien. Certains jours il faisait jusqu’à 25°. Il fait soleil quasiment tous les jours, et il pleut très rarement. A partir de début novembre, le froid arrive, il neige, et les températures baissent. Il fait entre 5 et -15° jusqu’à décembre. En janvier/février on atteint les  -20/-30°. Malgré les basses températures, le soleil brille toujours et il ne pleut pas.

Est-ce que l’université et la ville étaient bien desservies ? (Bus, tram, métro, fréquence, horaires)

L’université est plutôt bien desservie : de nombreux bus y passent et il y a également le C-train qui est une sorte de tramway (deux voies). La ville est plutôt bien desservie également.


Que peux-tu nous dire sur le pays, les habitants et la culture locale ?


Les Canadiens sont très accueillants en général et ont le contact facile. Les commerçants sont très chaleureux, peu importe le magasin dans lequel on entre. On ne fait pas la bise, on serre la main à la 1ère rencontre (garçons et filles), ensuite quand on recroise des personnes, ou entre amis on se dit bonjour en faisant un hug amical.

Les restaurants et bars ferment plus tôt qu’en France (20h30 à peu près), globalement les soirées commencent assez tôt et finissent plus tôt (1h ou 2h du matin).


Quels sont les sports les plus populaires ?


Le hockey sur glace, le ski, le patin sur glace.


Quels sont les évènements à ne surtout pas rater ?

Thanksgiving, Remembrance day, Halloween, Black Friday. Après il y a toutes les compétitions de sport (ski, ice skating).

Qu’as-tu pu visiter ? Qu’est-ce que tu nous conseillerais ?

J’ai visité les Canadian Rockies situées à 1h30 de Calgary dans le parc national de Banff (à faire absolument à Calgary car les paysages sont époustouflants). Il y a des lacs, des montagnes, des randonnées à faire, et on peut également skier dès novembre. Je conseille également Jasper (2h de route) qui est vraiment magnifique aussi. A Calgary les choses à voir sont : the Tower, the Stampede, the Calgary zoo, Heritage Park…).

Si vous souhaitez voyager un peu, Vancouver est une bonne option (3h d’avion ou 12h de bus moins cher).

COUT DE LA VIE

Quel a été en moyenne et mensuellement le coût de la vie ? Peux-tu nous en donner les détails ? (Nourriture, internet, forfait téléphonique, transport, loisir, vêtement, …)

Logement : 2714$ pour le semestre (sept/déc) soit 678.5$/mois. Les frais de logement en résidence doivent être payés en début de semestre et non chaque mois.

Internet : pas de frais, accès au WIFI de l’école sur tout le campus, il suffit de créer un compte

Transport : on peut circuler en ville grâce à notre carte étudiante (Unicard) sur laquelle il y a une étiquette nous permettant de prendre le bus/C-train en toute liberté. Les frais de transport sont compris dans les 125$ à payer à l’université en début de semestre.

Forfait téléphonique : je ne sais pas j’ai gardé mon téléphone et numéro français, il n’est pas indispensable d’avoir un téléphone canadien. On communique essentiellement par Facebook avec les autres étudiants.

Vêtements : je n’ai pas vraiment fait de shopping à Calgary

Nourriture : 215$/ mois environ (inclus course + restaurant). Courses uniquement : 80$/mois

Loisirs : ça dépend vraiment de chaque personne et de ce qu’on fait (gros voyages, ou restaurants…) mais je dirais entre 50 et 100$/mois. Je peux dépenser 40$ un mois (si je sors peu à cause des examens) comme 250$ le mois suivant si je décide d’aller à Vancouver par exemple.

Quelles ont été les dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurances, livres, …)

J’ai souscrit au forfait international pour l’assurance LMDE à l’étranger (41€/mois).

Les dépenses supplémentaires sur place: en CAD$

Les livres : 515$ (achat de 5 livres).

Frais à payer à l’université : 125$ (carte de transport)

Rechargement carte étudiante pour photocopies : 30$

Rechargement carte lavomatique : 30$

Association de danse : 45$ (20$ chaque cours pour le semestre + 5$ cotisation)

Equipement appartement : couverture, vaisselle, ustensiles de cuisine (45$)

Coût de la vie comparé à la France ? (+, -, = ?)

Je trouve que le coût de la vie est un peu moins cher qu’en France, notamment pour la nourriture.

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ? Est-ce facile ?

 

Pour trouver un job à côté il faut absolument avoir un VISA sinon cela est impossible. Il y a beaucoup d’opportunités pour trouver un job étudiant notamment sur le campus, car il y a beaucoup de petits commerces alimentaires (snacks, restauration rapide, bar…) qui recherchent des étudiants.

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ?

Je bénéficie de la bourse Prame, donnée par la région PACA, via Kedge Marseille. Le montant dépend du quotient familial des parents et du fait qu’on réside en région PACA ou non. Il faut remplir un dossier, ce dernier est étudié par la région et on a une réponse fin octobre. 80% de la bourse est versée mi-novembre et le reste à la fin du séjour.

En tant qu’étudiant, bénéficiais-tu d’avantages ou de promotions ?

Nous n’avons pas d’avantages particuliers…

50% de réductions si on commande des pizzas Domino’s en présentant notre carte étudiante.

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Qu’est ce que t’as le plus aimé ?

 

J’ai été agréablement surprise par la gentillesse et l’accueil des canadiens. Les étudiants internationaux sont tous très ouverts et cherchent à profiter de cette expérience au maximum, il est facile de se faire des amis.

Pour les passionnés de ski, vous pourrez skier tous les WE et même en semaine si votre emploi du temps vous le permet.

As-tu connu des désillusions ou des surprises ? Si oui lesquelles ?


Pas de désillusions.


As-tu rencontré des difficultés durant ton séjour ? Si oui, comment les as-tu résolues ?

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières.

Quels conseils et bons plans donnerais-tu à ceux qui préparent un échange universitaire dans la même université ?

Remplissez le formulaire pour avoir un/une parrain/marraine à l’université, ça aide vraiment (il vous sera envoyé par mail avant l’échange)

N’hésitez pas à prendre contact avec les autres étudiants de Kedge partant dans la même université, on peut s’entraider pour le dossier d’inscription, les choix de cours et ça nous fait une connaissance à l’arrivée sur place.

Si vous hésitez entre certains cours, que vous n’êtes pas sûrs d’avoir fait le bon choix de cours, pas d’inquiétudes, vous avez 2 semaines après le début des cours, pour changer de cours, abandonner un cours, le remplacer par un autre.

J’ai fait le choix d’acheter les livres demandés par les professeurs dans chaque matière, mais je tiens à préciser que certains étudiants en achètent aucun et réussissent leurs examens, c’est un choix à faire ! Certains étudiants s’arrangent pour acheter certains livres et en emprunter d’autres à des amis. Il est également possible d’acheter les livres sur Amazon, c’est un peu moins cher. On peut également acheter les livres d’occasion qui sont moins chers mais disponibles en quantité limitée, donc il vaut mieux les acheter dès la 1ère semaine de cours, sinon il reste que les livres neufs. Certaines personnes ont trouvé également des livres en ligne, j’en ai trouvé aucun pour mes matières…Il est également possible de louer les livres à la bibliothèque, mais il est vrai qu’ils sont souvent empruntés. Certains livres peuvent être revendus au Bookstore de l’université en fin de semestre.

Pensez à vous munir d’une ou deux prises universelles pour éviter d’avoir de mauvaises surprises à l’arrivée si vous ne pouvez pas recharger votre téléphone, ordinateur…

Cascade Hall est une très bonne résidence pour ceux qui veulent habiter sur le campus (ce n’est pas la plus récente, mais c’est là que vivent la plupart des étudiants internationaux, et c’est une des mieux aménagées).

Remplissez le questionnaire pour choisir vos colocataires, et n’hésitez pas à les contacter par mail avant le début de l’échange pour faire connaissance.

Le linge de maison (serviettes, draps, couverture) peut être acheté sur place à très bons prix, donc ne vous chargez pas avec ça car ça prend de la place dans la valise inutilement

On peut louer l’équipement de ski, des chaussures de randonnée à l’université à des tarifs vraiment abordables, donc ne vous sentez pas obligés d’amener votre matériel car c’est encombrant

Faites vos courses à Wal-Mart, voire Dollorama si vous voulez faire des économies !

CONCLUSION

Qu’est-ce que l’échange t’a apporté ? Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

J’ai progressé en anglais, et j’ai appris beaucoup de vocabulaire professionnel notamment en marketing, qui pourra me servir par la suite. Je me suis adaptée à une nouvelle culture, et appris à cohabiter avec des personnes de différents horizons. J’ai fait beaucoup de rencontres. Je recommande évidemment cette expérience aux étudiants souhaitant partir en échange.

Quels sont tes plans pour la fin de l’échange ? As-tu l’intention de voyager aux alentours ? Si oui, quelles destinations as-tu privilégié ? 


Pour la fin de l’échange, je rentre en France quelques jours après mes derniers examens car je commence mon stage de fin d’études en France début janvier. La plupart des étudiants qui ont voyagé aux alentours sont allés à Vancouver, Seattle ou d’autres villes des Etats-Unis, et certains font des road trips à la fin du semestre vers Montréal, Toronto, Québec. Pour le semestre 1 en 2015, la date de fin d’examen était le 22 décembre, mais beaucoup d’étudiants finissaient avant.

Accepterais-tu d’être contacté pour répondre aux questions des étudiants intéressés par cette université ?

Oui sans aucun problème, n’hésitez pas à me contacter pour plus d’infos : mon adresse Kedge shine.attobra@kedgebs.com ou sur Facebook (Shine A).

Please reload

  • Facebook Social Icon
 

INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

Programme PGE 

Nom de l'UP : University of Calgary

Étudiante : Sophie BOSSIER

Date : 30/12/2018

INTRODUCTION

Présente-toi et présente nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Sophie Bossier, j’ai vingt-quatre ans et je suis en Master 2 à Kedge Marseille. Je suis passionnée de vélo et je rêvais de partir sur la côte Ouest du Canada, car c’est un des endroits les plus connus dans le monde pour faire du vélo. Je suis donc partie en stage pendant six mois à Vancouver et j’ai ensuite passé quatre mois dans une université partenaire à Calgary, une petite ville pas loin de Vancouver. Le campus de l’université est énorme, c’est une mini ville et l’université est bien cotée. L’école de commerce se situe au milieu du campus.  

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

J’ai choisi de faire une université partenaire car je voulais voir comment était l’enseignement dans un autre pays, et parce que je voulais vivre une expérience culturelle différente de celle de la France. De plus, je n’avais pas le droit d'enchaîner deux stages, j’étais obligée de faire une université partenaire pour valider mes crédits et refaire un autre stage, c’est pourquoi j’ai fait ce choix. J’ai choisi Calgary car ce n’était pas loin de Vancouver et de mon copain, qui avait un permis de travail au Canada. En plus, c’était à côté des montagnes, les Rocheuses. 

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ? 

Oui j’ai eu une journée d’intégration avant ma rentrée. Nous avons eu des conférences, un welcome pack avec des goodies, une description de la ville et de l’université. Il y avait également un forum avec beaucoup de stands : pour le logement, la sécurité sociale, les bons plans … Il y avait aussi un buffet et ce moment était vraiment super pour faire connaissance avec les autres étudiants internationaux. 

Lors de ma rentrée, un Buddy m’a été attribué et plusieurs activités étaient prévues avec lui : un match de football américain, des soirées, des marchés, pour que l’on s’intègre au mieux. Ils nous ont aussi fait visiter le campus. Mon intégration a été vraiment top ! 

 

CAMPUS 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ?

Le campus est très grand et comprend au moins une dizaine de bâtiments et un arrêt de tram. L’extérieur est très joli, il y a un parc et une fontaine. L’intérieur est moderne, il y a par exemple des œuvres d’art dans les couloirs et des couloirs souterrains qui relient les bâtiments, car l’hiver il fait très froid (-15°C !). Dans la ville aussi, les habitants utilisent des tunnels pour se déplacer d’un bâtiment à l’autre en hiver. 

Au milieu de l’université, il y a l’école de commerce, Haskayne BS. A l’intérieur il y a un bar, des salles pour travailler et une salle informatique. Dans le campus, il y a beaucoup d’infrastructures à la disposition des étudiants :  une piscine, une salle de danse, une patinoire (qui a servi pour les Jeux Olympiques), un stade, un gymnase, une salle de sport, une bibliothèque et des fast food. Il faut payer une cotisation pour avoir accès au cours de sport, mais la location du matériel, les patins à glace par exemple, est peu chère. 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière) 

J’ai eu des renseignements de la part de l’université, une correspondante faisait le lien entre l’école et les étudiants étrangers et nous n’étions pas perdus grâce à elle. Je sais que l’on peut se loger sur le campus, ce sont des appartements à louer au trimestre. Mais moi j’ai choisi de louer un Airbnb avec mon copain et deux autres amis. Comme nous étions quatre, ce n’était pas cher. 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ? 

Calgary est une ville très grande et étalée. Comme l’université est au Nord, je conseille de ne pas se loger au Sud, mais en centre-ville, dans le downtown. A l’extérieur de cette zone, il n’y a pas de quartiers qui craignent mais c’est moins bien desservi par les transports en commun. Je vous conseille d’habiter à côté d’un arrêt de tram car quand il neige beaucoup, les bus ne passent pas, seul les trams fonctionnent. 

 

COURS 

Y-a-t-il un large choix de cours ? 

J’ai choisi mes cours sur un portail en ligne, nous avions un mois pour choisir. C’était compliqué car tous les cours de toutes les filières de l’université étaient répertoriés sur ce portail, pas seulement les cours qui m’étaient destinés. J’ai choisi des cours mais je n’avais finalement pas le droit de les prendre, je recevais des mails d’erreur. J’avais par exemple choisi des cours de Master qui ne m’étaient pas destinés. Je me suis retrouvée avec des L3 bien que les cours étaient similaires à des cours de Master. Je dirais donc que les choix de cours sont restreints. J’ai finalement étudié le marketing et l'entrepreneuriat durant ces quatre mois.  

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ? 

Oui, l’enseignement est assez différent. Pour valider ses crédits, il faut prendre plus de cours qu’à Kedge et la charge de travail est assez conséquente. Nous avons une note de participation à l’oral (10% de la note finale), un contrôle continu (20% de la note finale), un travail de groupe qui compte à hauteur de 40% et un examen final représentant 30% de la note finale. 

Je travaillais en groupe avec des étudiants internationaux et des étudiants locaux. Nous nous retrouvions deux fois par semaine pour travailler car ils étaient assez exigeants. Pour eux, les notes sont vraiment importantes, ils travaillent beaucoup et ils aiment que l’on s’investisse. 

Les cours étaient de très bonne qualité, plus dur qu’à Kedge mais plus intéressants, j’ai vraiment acquis des connaissances. Les professeurs déposaient les diaporamas en ligne et en cours nous les commentions. 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

 

J’avais environ quatre heures de cours par jour sans compter les travaux de groupe. J’avais cours quatre jours par semaine et je m’arrangeais pour avoir de grands week-ends pour pouvoir voyager. 

Les professeurs sont-ils disponibles pour répondre aux questions ? 

Oui, les professeurs étaient disponibles, ils avaient des heures de permanence et ils étaient très sympas. 

Quels enseignements as-tu le plus apprécié et pourquoi ? 

C’est le cours de marketing international que j’ai le plus apprécié. Le prof était une pointure dans ce domaine, il était connu au Canada et il donnait également des cours aux États-Unis. J’ai vraiment apprécié la qualité de ses cours, ils étaient assez difficiles mais m’ont beaucoup appris. 

 

VIE ETUDIANTE

 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ? 

Oui, il est facile de s’intégrer grâce à l’association qui s’occupe des étudiants étrangers. Il y a des sorties toutes les deux semaines : sorties zoo, Rocheuses, ski, lac, patinoire et des soirées à dix euros... Ton Buddy t’accompagne et il est très utile, il te fait rencontrer des amis. Pour en avoir un, il faut adhérer à l’association. Les travaux de groupe te permettent également de faire des rencontres, que ce soit des locaux ou des étudiants internationaux. 

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ? 

L’anglais, personne ne parle français bien qu’il y ait beaucoup de français en échange là-bas.  

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ? 

Oui car les cours et les présentations orales sont en anglais et nécessitent une grammaire et une orthographe anglaise irréprochables. Le niveau requis pour cette université est d’ailleurs assez élevé, il faut donc être un minimum fluent. 

 

ENVIRONNEMENT 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ? 

Oui, mais il faut utiliser les trams et ne pas compter sur les bus qui ne fonctionnent pas souvent en hiver. 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ? 

La culture du pays n’est pas si différente de la culture française. J’ai remarqué cependant que les habitants ont plus la joie de vivre et qu’ils ne se plaignent pas. Ils sont aussi très généreux, et n’ont pas hésité à m’aider : c’est une famille de Vancouver qui m’a aidé à en contacter une autre à Calgary. Ils t’aident également en anglais et ils sont ouverts et sympathiques. Cependant, cela ne veut pas forcément dire que tu es leur ami. Comme la culture nord-américaine, le Canada est aussi frappé par la démesure : les centres commerciaux, les routes, les voitures … sont énormes. 

Quels sont les évènements incontournables ? 

Halloween est un événement à ne pas manquer, les matchs de hockey et de football américain aussi ! Il faut absolument aller visiter les Rocheuses et ne pas hésiter à aller à la sortie proposée par l’université en début d’année dans la ville de Banff. C’est à une heure et demie de Calgary, dans les montagnes. Nous étions allés au restaurant et nous avions fait un tour sur le lac. C’était une super occasion de rencontrer des étudiants internationaux en début d’année. 

 

COÛT DE LA VIE 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quelles étaient le montant de tes dépenses en moyenne par mois ? 

Logement : 500-600€ en colocation 

Nourriture : 200€

Activités : 400€

Transport : 200€ par semestre avec une carte étudiante

Livres : 300€ (facultatif)

En ce qui concerne les activités, Calgary n’est pas une ville très dynamique. Il n’y a pas beaucoup de chose à faire, à part les Rocheuses et les activités proposées par l’université, on a vite fait le tour. C’est pourquoi, il faut avoir un peu d’argent pour pouvoir louer une voiture et visiter d’autres villes qui sont assez éloignées. Sinon, il y a l’avion, mais il n’y a pas de compagnie low cost au Canada et partir pour un week-end te coûtera environ 200 euros. 

On m’a aussi demandé d’acheter des livres, pour un coût de 300 euros mais j’ai fait sans. Je les empruntais aux autres étudiants et je n’ai jamais eu de souci.  

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ?  

Le coût de la vie est un peu plus élevé qu’en France. La nourriture au supermarché est plus chère, par exemple les produits laitiers. En revanche, les restaurants, les fast-foods et les vêtements sont moins chers. 

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ? 

Oui, j’ai bénéficié d’une bourse pour la mobilité internationale de 400 euros par mois accordée par la région Aquitaine pour les boursiers. 

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ? 

Ce sont les paysages canadiens que j’ai le plus apprécié, les voyages dans les Rocheuses et les parcs nationaux comme celui de Jasper. J’étais sportive et je me suis vraiment épanouie dans ces lieux. J’ai fait du ski, je me suis baignée dans les lacs, j’ai fait de la patinoire sur les lacs gelés, des randonnées, du canoé dans les rivières … 

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquelles ? 

Oui, j’ai été un peu déçue par la ville. Je me serais ennuyée s’il n’y avait pas eu les Rocheuses tout près. Ces montagnes m’ont d’ailleurs surprises comme mon road trip de cinq jours aux États-Unis en Arizona. J’ai aussi été surprise de la grandeur du Canada et du fait qu’on pouvait rouler pendant deux heures sur une grande route toute droite, sans rien autour.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ? 

Je vous conseille de faire les sorties organisées par l’université pour les étudiants étrangers et d’essayer de vous intégrer à des étudiants locaux, qui pourront vous emmener dans de superbes endroits. Il ne faut pas rester à Calgary le week-end et se forcer à louer des voitures pour faire des activités avec des amis. Je vous conseille de visiter le Canada et les États-Unis, puisque nous sommes seulement à trois heures de la frontière. 

 

CONCLUSION 

Qu’est-ce que t’a appris cet échange ? 

Cet échange m’a appris à m’intégrer aux autres, à me faire des amis et à sortir, en parlant anglais et en sortant de ma zone de confort. 

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Oui, je recommande cette expérience si tu viens avec des amis ou si tu sais facilement t’intégrer ou que tu aimes faire la fête. Si tu es réservé(e), cet échange n’est peut-être pas fait pour toi, car si tu ne te fais pas d’amis, tu ne feras pas beaucoup d’activités. 

Cependant, si vous avez le choix entre Vancouver ou Calgary, je vous recommande d’aller à Vancouver. La ville est plus dynamique et les cours sont également de bonne qualité. 

Please reload

  • Facebook Social Icon