​INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

PGE

Nom de l’UP : Centre Franco-Vietnamien de formation à la Gestion

Axel Stephan, étudiant en échange Douple Diplôme Master, pendant 1 an, pour l'année 2016-2017

 

INTRODUCTION 

Présente-toi et présente-nous ton université partenaire en quelques lignes.

Je m’appelle Axel Stephan, j’ai 24 ans et j’ai décidé de faire mon Master 2 en échange au CFVG à Ho-Chi-Minh-City, Vietnam. Le CFVG se compose de 2 campus, un à Hanoi et l’autre à Ho-Chi-Minh-City. C’est un institut crée afin de favoriser le développement de relations entre le Vietnam et la France.

Pourquoi un échange universitaire et pourquoi cette université ? 

Je souhaitais faire un Double-diplôme d’un an car cela me laissait plus le temps de connaitre la culture, de rencontrer des locaux etc… L’Asie en général m’a toujours fasciné, j’avais fait quelques voyages mais je n’avais qu’effleuré la culture pendant ces laps de temps.

Comment s’est passée ton arrivée ? As-tu eu une journée d’intégration ? 

Il y a une journée de présentation avec la responsable de programme qui explique les différents choix de cours pour le semestre et une présentation faite par une française qui nous explique les choses à savoir (taxi, appartements etc ...).

CAMPUS 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ? 

Le campus est plutôt sommaire, ici pas de salle de sport ou de terrain de basket sur le toit : ) Les salles sont récentes avec air conditionné, wifi et rooftop sur le toit.

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière) 

Principalement sur Craiglist et Facebook (groupes : expats in Ho-chi-Minh, housing in Ho-Chi Minh etc… Il faut compter 1 mois de caution et le loyer en avance en général, il est possible de trouver quelque chose de sympa entre 5.5 et 7millions VND par mois.

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits à éviter ? 

Je conseille le District 1 (Hyper-centre), le District 2 (un peu excentré et expat mais avec beaucoup de coloc avec piscine…) et le District 3 (Hyper-centre) ou Phu Nhuan (très vietnamien).

COURS 

Y-a-t-il un large choix de cours ? 

Les choix majeurs se font entre Entreprenariat, Finance et Marketing/gestion de projet.

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ? 

N’ayant jamais étudié l’entrepreneuriat, j’ai trouvé ces enseignements intéressants avec des intervenants venant de France mais les cours fondamentaux ne sont pas exceptionnels et peuvent être comparés à ceux dispensés par Kedge.

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ?

Les vietnamiens travaillant généralement la journée et faisant leur MBA en même temps, Ce sont des cours du soir de 18h à 21h. C’est très variable mais il peut donc y avoir jusqu’à 15h de cours par semaine et lors de semaine ou il y a des intervenants Français venus spécialement pour une semaine, des cours le samedi peuvent être mis en place.

Les professeurs sont-t-il disponibles pour répondre aux questions ? 

Oui, ils n’hésitent pas à échanger car le nombre d’étudiants reste faible par classe (environ 30).

VIE ETUDIANTE 

Comment s’organise ta vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ? 

La vie étudiante n’est pas vraiment organisée par association mais il est facile de s’intégrer car les vietnamiens seront heureux d’échanger avec vous et de partager des moments en dehors des cours avec vous.

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ? 

L’anglais.

Est-il nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de la langue ? 

Non mais il faut tout de même avoir les bases afin de se débrouiller dans la vie de tous les jours.

 

ENVIRONNEMENT 

L’université est-elle bien desservie par les transports en commun ? 

Je n’ai jamais pris de transport en commun dans la ville, tout le monde se déplace en scooter. L’école se situe en plein centre-ville donc l’accès est facilité.

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?

 

Le choc culturel est impressionnant, la ville est hyper dynamique, pleine de vie, d’activité, de pollution (et oui il y a 40x + de scooter qu’en France). Les vietnamiens sont très accueillants et sont plein de bonnes intentions. La barrière du langage peut être un problème parfois avec certaines personnes mais cela se surmonte vite avec leur gentillesse naturelle.

Quels sont les évènements incontournables ? 

Têt (le nouvel an) durant le mois de février est un évènement majeur, cela permet de soit découvrir une autre facette du Vietnam en voyageant (toute activité/université ferme) soit permet de passer un moment traditionnel si l’on arrive à passer ce moment avec une famille Vietnamienne.

COÛT DE LA VIE 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quelles étaient le montant de tes dépenses en moyenne par mois ?

J’avais un budget de 700-800 €/mois quand je ne voyageais pas.

Logement : 250-300 €/mois

Nourriture : 200-250 €/mois

Scooter : 40-50 €/mois

Sorties/visites : 100-200 €

Que penses-tu du coût de la vie là-bas comparé à celui de la France ? 

Le cout de vie est bien moindre, je n’ai pas cuisiné plus de 10x en un an ! On peut manger pour 1 euro jusque 7-8 euros par plats pour des restaurants d’Expats/Trendy.

As-tu bénéficié d’une bourse ou d’une aide financière pour ton échange ? 

J’ai bénéficié de la bourse AQUIMOB.

Qu’est-ce que tu as le plus apprécié ?

La culture, les voyages que l’on peut faire durant cette année et bien sur la gentillesse des locaux qui vous invitent à découvrir leur culture le plus simplement. 

As-tu eu des déceptions et des surprises ? Si oui, lesquels ? 

L’organisation de l’école est parfois un peu chaotique mais l’organisation des événements non-obligatoire avec des entreprises est vraiment le + que je recommande.

 

CONSEILS 

Quels derniers conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui partiront avec cet échange ? 

Achetez un scooter dès votre arrivé, il sera bien plus que rentabilisé après vos 6 mois/ 1 an d’échange !

Participez aux évènements qu’organise l’école, cela permet de rencontrer des professionnels et cela m’a par exemple permis de faire une mission chez Carrefour Global Sourcing Vietnam.

CONCLUSION 

Qu’est-ce que t’as appris cet échange ? 

Cet échange m’a permis de grandir et de pouvoir relativiser sur les situations que je peux rencontrer.

Vivre dans un pays en développement nous confronte à des situations où l’on se dit que l’on a beaucoup de chance d’être Français et en même temps cela nous permet de voir une autre vision de la vie, par des personnes qui ont une vie plus simple mais pas forcément moins heureuse. Cela permet de faire la part des choses sur notre vie de tous les jours et de se découvrir soi-même.

De plus, le fait d’être confronté à un environnement totalement différent nous force à nous adapter, on développe une capacité d’adaptation qui nous sera utile dans n’importe quelle situation.

Recommanderais-tu cette expérience à un autre étudiant ?

Bien sûr, c’est une expérience incroyable, le Vietnam reste un incroyable coup de cœur pour moi. C’est une année inoubliable avec énormément de découvertes humaines, culturelles et professionnelles.

  • Facebook Social Icon

​INTERVIEW KEDGE BORDEAUX

 

Université: CFVG Vietnam

Nom de l’étudiant: Léocadie Nguyen

Programme : PGE

 

 

INTRODUCTION

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis en PGE sur le campus de Bordeaux, et je suis partie en année de césure au centre franco-vietnamien de gestion (CFVG), sur le campus de Hô-Chi-Minh de Septembre 2019 à Février 2020.

 

Pourquoi ce pays ?

Je suis à moitié vietnamienne, et j’y étais delà allée 4 fois mais je voulais savoir comment c’était de vivre là-bas. Je pense que c’est très instructif de partir dans un pays Asiatique, et l’université était bien classée, avec des choix de cours intéressants.

 

Pourquoi cette université ?

Nous n’avions pas le choix de l’université, mais du campus : nous devions choisir entre Hanoï, qui est la capitale, au Nord du Vietnam, où il est possible de faire pleins de visites facilement, ou HO-Chi-Minh, qui est la capitale économique, où il fait plus beau et plus chaud car c’est dans le Sud, qui se prête plus aux festivités qu’aux visites. C’est également une zone moins communiste donc plus libre.

 

Comment s'est passé l'organisation de ton voyage ?

Il faut obtenir un Visa touriste de 6 mois via l’ambassade qui coûte 200€. Il faut négocier les dates d’entrée et de sortie car on ne les choisit.

Les vaccins ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés, comme la fièvre jaune, hépatite A et B et rage.

 

Comment s’est passé ton arrivée ? As-tu été accueilli par l’université avec une journée d’intégration ?

Comme il n’y a pas beaucoup d’étudiants qui vont à la fac, les professeurs sont très impliqués.

Nous avons eu deux journées d’intégration, dont une avec les vietnamiens et une seulement entre Exchange. Les exchanges sont d’ailleurs tous français car c’est une école franco-vietnamienne.

 

LOGEMENT

 

Qu’as-tu pensé de ton campus ? Quelles infrastructures étaient à ta disposition ?

Ce n’est pas un campus mais juste un bâtiment, qui est assez propre et moderne et propre, mais qui reste basique. Il y a une petite bibliothèque, et les salles de cours sont toujours ouvertes pour qu’on puisse travailler.

 

Comment s’est passée ta recherche de logement ? (Recherches sur internet, aide de l’université, agence immobilière)

Pour moi c’était assez facile car je me suis faite aidé par mon père qui est vietnamien, mais il y pleins d’offres sur internet avec possibilité de faire des visites du jour au lendemain, donc c’est très facile. Les logements sont des résidences tous services (condominiums).  

Sinon des maisons ou des appartements se transmettent de promo en promo.

L’école nous aide aussi, ils sont disponibles et sympa, mais ce n’est pas non plus compliqué de se débrouiller tout seul.

 

Qu’as-tu pensé de ton logement ?

C’est un logement à la vietnamienne, mais nous payions 330euros par mois pour un appartement de 90m2 avec piscine, en plein centre, et très bien surveillé avec des gardes et un réceptionniste 24/24h.

 

Où conseillerais-tu de se loger et quels endroits sont à éviter ?

Il faut éviter Taodien, car c’est le quartier des expatriés car il n’y a que des familles, il n’y a rien d’intéressant et c’est très loin du centre. Il faut habiter dans le district 3, ou Phunuan : ce sont deux quartiers collés, un peu bobo mais à la vietnamienne. C’est sympa car au centre ville. C’est là qu’habitent les vietnamiens aisés.

 

COURS

 

L'université propose-t-elle un large choix de cours ?

Non, on arrive dans une promo de 100 qui est là pour 2 ans, donc on ne choisit pas du tout. Et ce sont des MBA, donc des adultes qui travaillent en journée et qui prennent des cours du soir.

Nous avions très matières très générales comme Marketing, finance, RH, droit, etc.

 

Qu’as-tu pensé des méthodes d’enseignement ? As-tu noté une différence par rapport aux cours enseignés à Kedge BS ?

C’est un peu différent car nous nous concentrons sur une seule matière par semaine, souvent enseignée par des professeurs européens. Nous avons uniquement des cours du soir de 18h à 21h, ce qui est pratique car on peut faire nos journées tranquillement et nos soirées ensuite. Le partiel est en fin de semaine. Nous avons cours une semaine sur deux, pour permettre aux MBAs de se reposer.   

 

Combien d’heures de cours avais-tu en moyenne par semaine ? Quelle était la charge de travail ?

Nous avions tous les jours 3h de cours et certains samedi entier.

La charge de travail était très légère car nous travaillions quasiment qu’en cours. De plus les vietnamiens travaillent énormément pour quelque chose qui peut nous paraitre très simples. Ils sont très pointilleux, et pas toujours efficaces car c’est leur premier cours dans ces matières là, contrairement à nous.  On s’est rendu compte de différence de niveaux et de manières de travailler.

En fait, il est possible de beaucoup travailler ou non. C’est toi qui défini la charge de travail si tu veux être engagé ou pas.

 

Quels enseignements as-tu le plus apprécié et pourquoi ?

J’ai bien aimé le Droit. Les cours étaient souvent donnés par des profs français d’école de commerce. Il y a d’ailleurs le Directeur de Dauphine qui est venu nous faire un cours.

Un autre cours super était « Vietnamese culture » fait pour les exchanges, et enseigné par une dame adorable, très engagée, qui nous a organisé des chasses au trésor dans la ville, fait découvrir des plats et un peu appris la langue. Elle nous aidait pour tous les problèmes qu’on pouvait rencontrer.

 

VIE ETUDIANTE

 

Comment s’organise la vie étudiante sur place ? Est-ce facile de s’intégrer ?

Le cours de culture permet de rencontrer les exchange et donc de bien s’intégrer. Nous faisions beaucoup de soirées entre nous, car les vietnamiens de l’école sont des adultes avec un emploi et une famille.

 

As-tu fait partie d'une association ?

Non.

 

Quelle langue utilisais-tu le plus pour communiquer ?

Nous parlions français entre nous, ou anglais aux vietnamiens. La majorité des vietnamiens ne parlent pas du tout anglais, et c’est parfois marrant d’essayer de se faire comprendre. Ca contribue au charme du pays.  

 

ENVIRONNEMENT

 

Qu'as-tu pensé de la météo ?

Il a plu seulement 2 fois, il n’a jamais moins de 35 degrés. La saison des pluies est de mai à septembre mais ca peut être sympa car ça permet d’avoir moins chaud. Les températures les plus chaudes sont en mars avril mai.

 

L'université est-elle bien desservie par les transports en commun ?

Nous n’avons jamais pris les transports en commun, uniquement des Grab (équivalent de Uber) ou des scooter taxis.

 

Que peux-tu nous dire sur les habitants, la culture du pays ?

Les gens sont hyper cools, très souriants, très contents de voir des occidentaux, et du coup font tout pour nous faire plaisir. Ils sont sans-gêne, nature peinture et montre leurs sentiments, qu’on les embête ou qu’on les fascine. Il faut juste faire attention dans les quartiers touristiques à ne pas se faire arnaquer. Sinon c’est très safe.

 

Qu’as-tu visité ? Y-a-t-il des événements à ne pas rater ?

C’est un pays très riche, avec pleins de choses à voir.

J’ai fait la Baie de Halong, classée au patrimoine de l’unesco.

J’ai visité la ville de Hué, ou on peut voir l’histoire de toute la dynastie Nguyen et la cité impériale, classé elle aussi.  

J’ai fait Ho Ian, la ville des lampions, qui est très touristique mais magnifique, et classée aussi.

Et Sa Pa, au Nord, où l’on peut rencontrer les ethnies qui vivent dans les montagnes.

 

As-tu pu voyager facilement dans le pays ou pays alentours ?

Le pays en lui-même peut suffir, car il y a à la fois des parcs naturels, des plages, des montagnes.

Mais tous les pays autour sont complétement accessibles, et il est possible de sortir du pays autant de fois que l’on veut.

 

COUT DE LA VIE

 

Combien a couté ton billet d'avion pour aller dans le pays ?

Je l’ai prix en avance, il m’a couté 500 euros.

 

Quel budget faut-il pour vivre correctement dans ce pays ? Quelles étaient le montant de tes dépenses en moyenne par mois ?

Nous vivions une vie de luxe avec seulement 300 euros par mois, hors loyer et hors voyages.

 

Y-a t-il beaucoup de dépenses supplémentaires liées à la vie étudiante ? (Assurance, livres…)

Nous avons tous pris une assurance maladie, car les services médicaux sont quand même bien moins développés que les nôtres donc il est préférable d’être rapatrié en cas de problème.

 

Quel est le coût de la vie comparé à la France ?

Je dirais 10 fois moins cher. J’achetais un paquet de cigarette à 1euro, et nous mangions au restaurant pour 1,20€.

 

Est-il possible de trouver un job à côté des cours ?

Oui, il est possible de donner des cours de français ou d’anglais, qui sont très bien payés (20€ de l’heure), ou d’être serveur dans bar pour expatrié. Mes amis ont pu voyager grâce à ça.

 

Bénéficiais-tu d’une aide, d’une bourse ou d’un équivalent aux APL ? Si oui, est-elle facile à obtenir ?

J’ai eu la bourse Aquimob, qui m’a permis de recevoir 2000 euros, mais la sélection se fait en fonction du foyer fiscal de nos parents.

 

CONSEILS, AVIS ET BONS PLANS

 

Qu’est-ce que t’as le plus aimé ?

J’ai adoré voyager sans cesse et aussi le climat, qui nous donne l’impression d’être en vacances tout le temps alors que ce n’est pas le cas. J’ai aussi adoré faire la fête très souvent.

 

As-tu connu des désillusions ou des surprises ?

Pas du tout, que du positif.

 

CONCLUSION

 

Qu’est-ce que l’échange t’as apporté ?

Ca m’a appris à relativiser sur mon confort de vie, car des gens qui vivent avec même pas la moitié de ce que j’ai sont tout aussi heureux que moi.

 

Recommandes-tu cette expérience ?

OUI

 

Acceptes-tu qu'on indiques tes coordonnées sur le site pour que tu puisses être contacté si qqun en a besoin ?

OUI